Articles avec le tag ‘yoga maternité’

Journée mondiale du yoga : participez au marathon yoga et soyez solidaire !

Ce dimanche, a lieu la journée mondiale du yoga. De nombreuses initiatives ont lieu pour fêter ce moment. Professeurs, associations vont donner de leur temps pour vous faire découvrir cette discipline millénaire qui parle autant au corps qu’à l’âme.

Des cours seront proposés gratuitement entre 11h00 et 13h00, partout dans le monde, pour arriver au final à un véritable marathon de yoga autour de la planète. Par exemple, au village Oxylane à Bouc Bel Air, près de Marseille, de nombreux cours de yoga sont proposés par l’association aixoise Layama. Une belle façon de découvrir cette activité !

Notre professeur de yoga maternité qui dispense les cours de yoga en ligne pour les femmes enceintes et les mamans sur Walea Club, Florence Cevaer du Studyo à Marseille, proposera une séance en… Inde où elle a organisé un voyage thématique organisé autour du yoga et bien sûr de la découverte de ce pays à la richesse inestimable.

Tous les dons récoltés à l’occasion de cette journée seront reversés à la FIAN, Food First Information and Action Network, fondée en 1986 par des représentants de 11 pays qui permet de lutter contre la faim dans le monde. La FIAN défend le droit à se nourrir. Son credo : « Imposer le droit de l’Homme à l’alimentation et surtout le droit des groupes et personnes menacées par la faim et la malnutrition à se nourrir eux-mêmes ».

Vous aussi, vous pouvez participer à ce marathon du yoga en faisant un don au FIAN et en pratiquant quelques minutes de yoga en ligne qui sont à votre disposition sur la page Facebook de Walea Club ou sur la Walea Club TV.

Journée (futures) mamans à Aix : Mums and the City ! The place to be !!!!

Pour la 1ere fois, à Aix-en-Provence : MUMS AND THE CITY !

On sort vite son agenda, on réserve le 10  mars et on  se dépêche réserver sa place sur le site de Mums and the City. Attention, c’est select ;-) , il n’y aura pas de place pour tout le monde. Alors vite vite, les inscriptions sont encore ouvertes jusqu’au 10 février. Il faut dire que Mums and the City,  c’est LE rendez-vous incontournable des mamans et des futures mamans à Aix-en-Provence.

Le principe est simple et chez Walea, on l’adore : une journée de bonheur et de détente pour les femmes enceintes et les mamans d’Aix-en-Provence pour se retrouver entre (futures) mamans, se faire chouchouter, découvrir de nouveaux services dédiés aux femmes et à la maternité, se faire masser, pomponner, conseiller et couvrir de cadeaux !

Évidemment, Walea Club ne pouvait que s’associer à Kids et Sens et Pretty Mums à l’initiative de cette belle et généreuse idée… Big up pour Kids et Sens et Pretty Mums et un grand merci à Valia  d’avoir pensé à Walea qui vous prépare une belle surprise. On est très fiers de participer à cette aventure qui va vous ravir !

Pour cette première édition (héhé, il y a de fortes chances pour qu’il y ait des 2ème, 3ème… éditions) vos mums angels seront :

Julienne Rose, Photographe, Ko Creation, Artiste Peintre, Hélène des Bricoles de Titelaine, démonstratrice de scrapbooking qui vous gâtera, Walea Club, votre coach sport et bien-être en ligne préféré pour les femmes enceintes et les jeunes mamans, Anne Guttierez, sophrologue, Chloé de Adryane qui anime des ateliers de yoga et de relaxation, Chantal de Soö Zen, esthéticienne, Claire de Tendance Zen, experte en massages, Bambino, dépôt-vente de vêtements, So Mum, mode pour femme enceinte, Nelly Parnière-Lellu, diététicienne et nutritionniste, Catherine Thomas, Coach parental.

Que du beau monde au service de la maternité

Le programme …

Lire la suite »

Seriez-vous tentée par le yoga nu ?

Il semble qu’une nouvelle tendance zen nous vienne des Etats-Unis : le « yoga nu ». Qu’on se détrompe : il ne s’agit pas d’un nouveau courant de yoga venu d’Extrême Orient vantant les mérites d’une nouvelle pratique yogi permettant d’atteindre un meilleur équilibre, de frôler le nirvana.

Non, rien de tout ça, on fait juste de neuf avec du vieux. Il s’agit simplement de pratiquer un cours de yoga dans le plus simple appareil : en bref, un cours de yoga classique en tenue d’Eve (ou d’Adam).

A ce qu’on dit, les stars d’Hollywood en raffolent : Nicolas Cage, Halle Berry et Gwyneth Paltrow sont fans. Kim Kardashian aussi, mais elle, c’est son prof qu’elle dénude, selon le site 7 sur 7. Il parait que c’est le nouveau truc à faire si on veut être tendance et ouvrir ses chakras. Du coup, les simples mortels, hommes et femmes, de toutes conditions, se découvrent une passion pour cette pratique inédite du yoga. A en croire cet article, les cours ne désemplissent pas…

D’un côté, c’est plutôt économique. Pas de tenue à acheter évidemment… D’un autre côté, juste une question : pourquoi ? Pour certains, c’est un défi qui permet de dépasser ses peurs, pour d’autres, une simple démarche naturiste. Enfin, pour une troisième catégorie de personnes, c’est une façon de se concentrer sur son moi et d’effacer son ego.

Bon tout ça me laisse, sceptique, pas besoin d’être nue pour effacer son ego non ? Mais si l’expérience vous tente, rien ne vous empêche de vous de lancer un cours de yoga du Walea Club sur votre ordinateur et de vous mettre nue. Nous, chez Walea, on ne dira rien ;-) Ni vue, ni connue !

Mes 5 résolutions santé-beauté de femme enceinte

En règle générale je ne prends pas de résolutions, car je suis presque certaine de ne pas les tenir. Mais cette année c’est spécial, je ne suis pas seule. Et oui, je partage mon corps pendant encore quelques mois avec une poupette qui n’a rien demandé à personne. Alors la moindre des choses c’est de faire des efforts, pour elle et pour ce corps partagé, alourdi et malmené. Peut-être que si je le soigne aujourd’hui il me le rendra mieux demain ?

Alors en 2013 :

1 – De crème anti-vergeture je m’enduirai

Pour ma première grossesse, je n’avais quasiment que ça à penser. M’oindre matin, midi et soir d’une huile spéciale que j’avais le temps de faire pénétrer par un long massage, parfois aidée de mon conjoint.

Aujourd’hui, avec mon aînée à m’occuper, j’avoue, j’ai moins le temps. Pour ces deux derniers mois particulièrement terribles pour l’élasticité de la peau du ventre et des seins (et des fesses et des cuisses et des hanches), je choisis donc un gel-crème rapide à étaler (comme celui de Liérac, testé et approuvé ! ) et je m’y tiens au moins une fois par jour.

2 – De nutella je ne me nourrirai plus

Alors moi, quand j’ai un petit creux (à 10h, 14h, 18h et minuit, à peu près), je ne suis pas comme ces mannequins des magazines qui soi-disant se ruent sur des graines germées, un bout de pain au son ou un yaourt au lait de soja pour se caler. Moi je suis une vraie fille de la vraie vie et quand j’ai faim, je sors le pot de nutella format familial. Et s’il n’y a plus de pain, une petit cuillère fait très bien l’affaire pour l’accompagner.

Bon. Je passe sous silence ma vingtaine de kilos au compteur lors de ma première grossesse ?

Alors ok, je fais un effort, et sans rentrer dans l’ascétisme je veux bien tenter le yaourt au fruit, la tartine de St-Morêt ou la banane pour combler mes fringales.

3 – Sur Doctissimo je ne me ruerai plus

Au moindre truc de travers, j’ai un réflexe idiot et inutile, je tape mes symptômes sur Google. Et dans 90% des cas j’atterris sur une page de forum Doctissimo avec une fille qui a les mêmes symptômes que moi. Et qui a au choix :

–        accouché en avance

–        eu une maladie super rare

–        ou plus généralement un cancer

Testez je vous assure, quelque soit l’enchaînement de mots clés ça fonctionne ! Comme en général mes symptômes sont juste signe que j’ai trop mangé/pas assez dormi et ne sont pas un cancer du cordon ombilical, je laisse tomber cette torture et je me fais confiance à mon médecin et à mon corps. Et d’ailleurs :

4 – Les signaux de mon corps j’écouterai

2 grossesses, 2 fois arrêtée à 6 mois pour « col raccourci/ouvert et bébé trop bas ». Et le pire, c’est que les 2 fois j’aurai pu le prévoir. Attention, je ne dis pas que c’est de ma faute, mais quand le corps crie « au secours », il faut l’écouter. Particulièrement enceinte.

Alors, ce bazar par terre au salon me dérange, mais si je sens que j’ai le ventre tendu et que je suis mieux allongée, tant pis pour le rangement ! Ou mieux, j’apprends à ma fille à ranger à ma place, bonne idée, non ? Et puis le parc, deux fois par jour avec ma fille, on zappe et tant pis si je me rabats sur quelques minutes de dessin animé pendant que je me repose !

5 – La préparation à la naissance je ne zapperai pas

Grande est la tentation de laisser tomber. Ma préparation classique m’a semblée bien inutile le jour J. Je n’ai pas le temps et j’ai la flemme. Et aujourd’hui, je suis une vieille routarde de l’accouchement (mouais) et je n’ai rien à apprendre.

Vraiment ? Et si j’essayais une préparation alternative ? En piscine, du chant prénatal ou tout simplement une préparation personnalisée avec une sage-femme libérale ? C’est le meilleur moyen pour préparer mon corps et surtout pour prendre du temps pour ce futur bébé qui passe un peu trop à la trappe !

Et si comme moi vous êtes assignée à domicile, les cours en ligne (yoga maternité et gym prénatal ) du Club 9 de Walea sont justement l’idéal. !

Aller, on peut dire qu’en 6ème résolution, j’essaierai de tenir tout ça même après l’arrivée de mini 2 ! Ne pas me goinfrer, me reposer quand je le peux, ne pas zapper la rééducation du périnée,  prendre soin de moi… Plus facile à dire qu’à faire c’est sûr !

Et vous ? Vos résolutions pour 2013 ?

BabyPop

www.babypop.fr

5 astuces pour vous remettre en forme après l’accouchement

Une bonne remise en forme postnatale est primordiale et pourtant elle est encore bien trop souvent délaissée.

On entend qu’il faut 9 mois pour faire un enfant et 9 mois pour se remettre en forme et les spécialistes de la maternité vont même jusqu’à dire qu’il faut plus d’une année pour que le corps récupère totalement.

Le message est clair : il ne faut pas passer à côté de sa remise en forme après bébé !

Pour vous y aider, Walea vous donne 5 astuces :

1. Prenez votre temps

Le temps est votre meilleur allié pour renouer avec votre corps après bébé. Vous avez porté un enfant pendant 9 mois et votre corps s’est tout naturellement adapté à votre état de grossesse : évolutions morphologiques, adaptations cardiovasculaires et ventilatoires. Le corps médical précise que la plupart de ces modifications induites par la grossesse, persistent jusqu’à 6 semaine environ après l’accouchement. Il est important de respecter cette période de suites de couches, pendant laquelle vos organes vont se repositionner et votre bassin va se refermer pour vous permettre de débuter la récupération musculaire.

2. Effectuez votre rééducation périnéale

Votre plancher pelvien a tout particulièrement été sollicité pendant la grossesse, notamment par le poids qu’il a soutenu pendant 9 mois, aussi ne prenez pas votre rééducation périnéale à la légère comme trop de femmes le font encore aujourd’hui. Votre périnée est un muscle comme un autre, si vous le préservez en le tonifiant après votre accouchement, mais aussi tout au long de votre vie, vous préviendrez certaines pathologies féminines comme l‘incontinence urinaire.

Les méthodes de rééducation sont multiples et la qualification du praticien est essentielle pour obtenir un résultat positif : faites le point sur les différentes techniques de rééducation périnéale.

3. Découvrez le Yoga Postnatal

De nouvelles pratiques sportives ont vu le jour, comme le yoga maternité, qui vous permettent d’effectuer une remise en forme postnatale tout en douceur. Le yoga postnatal s’articule autour de postures adaptées au corps de la femme après l’accouchement : remodeler son bassin et lui permettre de retrouver sa position initiale, tonifier son corps afin de retrouver force et énergie, fortifier son dos qui a particulièrement été sollicité tout au long de la grossesse.

Pour que cette pratique sportive soit accessible à toutes, Walea s’est associé avec Florence Cevaer, professeur de yoga maternité, pour proposer des cours vidéo de cette discipline au sein du Walea-Club.

Lire la suite »

Connaissez-vous le yoga maternité ?

Le yoga adapté à la grossesse, ça existe !

Conçu par Martine Texier, le yoga maternité aide a bien vivre sa grossesse avec des exercices simples et accessibles à toutes. Cette discipline procure bien-être, permet de lutter contre les petits maux de la grossesse et de bien se préparer à l’accouchement : soulagement des douleurs au niveau du dos ou du bassin, des problèmes de circulation sanguine, travail sur l’ouverture et la souplesse du bassin

Le yoga maternité propose des enchainements de postures simples par lesquels une maman se retrouve actrice de sa grossesse et de la mise au monde de son enfant.

Le yoga maternité est une histoire de prise de conscience de son corps, de son bassin, de son périnée, de sa force pour bien se préparer et s’ouvrir à la naissance.

Walea aime cette discipline car elle permet à une femme enceinte de pratiquer une activité sportive adaptées pendant et après sa grossesse. Nous avons demandé à Florence Cevaer, qui a reçu les enseignements de Martine Texier, de concevoir des modules de yoga maternité spécialement pour le Walea Club.

Vous pouvez ainsi directement retrouver les enseignements de Florence Cevaer en ligne sur le Walea club, ou dans son Studyo à Marseille.

Vivez le sport autrement avec Walea et le Yoga Maternité !

Super bon plan : votre coach en ligne pour 0,23 cts par jour

Votre programme de gym en ligne pour 0,23 euros par jour, ça vous fait rêver ? Et bien on l’a fait pour vous… et rien que pour vous. Parce que les réductions, les soldes, c’est aussi chez Walea Club !

Avant de partir en vacances, on vous propose donc de profitez de 30 % de réduction sur les abonnements de 3, 6, 12 mois soit 6,93 euros le mois de remise en forme dans votre club de gym en ligne, en accès tout illimité, soit 0,23 euros par jours, pour des dizaines de vidéos de sport en ligne : yoga prénatal, gym douce pour les femmes enceintes, yoga maternité, remise en forme après bébé, gym poussette, renforcement musculaire, tonification cuisses abdos fessiers, gainage...

Franchement, qu’est-ce que vous avez pour un peu plus de 0,23 cts, aujourd’hui hein ma p’tite dame ? Et bien chez Walea Club, on vous propose votre salle de sport en ligne dans votre salon, à votre bureau ET dans votre valise à ce prix-là ! Voilà, rien que ça… c’est pas beau ?

Votre pause détente et bien-être et votre remise en forme à 0,23 cts par jours, ce serait vraiment dommage de s’en priver non ? On dirait bien que c’est l‘ultime bon plan forme et bien-être en ligne de l’été pour les femmes enceintes, les jeunes mamans et toutes les femmes !

Pourquoi le sport est d’utilité publique et… devrait être rémboursé par la sécu !

Vous le savez peut-être. Chez Walea, on pense qu’il vaut lieux faire un peu de sport régulièrement, que pas de sport du tout ou une séance de sport de une heure toutes les 3 semaines quand notre emploi du temps surbooké nous laisse enfin une fenêtre météo plus clémente, genre temps libre en perspective. D’où l’idée du Walea Club qui permet de faire des pauses bien-être et sport sans organisation logistique compliquée, sans perte de temps, sans contrainte.

On est persuadée que prendre un peu de temps pour soi pour s’étirer, respirer ou transpirer redonne confiance en soin et redynamise.

On est aussi convaincues que le sport améliore à long terme notre qualité de vie et préserve notre santé. C’est d’ailleurs pour cette raison que le projet Walea Club a été lauréat du prix Mediaverde qui récompense les initiatives alliant développement durable (dont la préservation et l’amélioration de la santé) et les nouvelles technologies. En rendant l’activité sportive plus accessible aux femmes et en diffusant de bonnes pratiques sportives notamment en adaptant les activités physiques à la physiologie féminine, Walea Club contribue à préserver leur santé des femmes.

Aussi, quand cet article sur les bienfaits du sport sur la santé a été mis en ligne sur Santé Médecine, je l’ai lu avec beaucoup d’attention. Selon cet article et l’enquête qui l’a précédée, le sport, oui c’est définitivement bon pour la santé.

D’après cette enquête menée par enquête menée sur 8 000 par le Journal des Femmes et Santé-Médecine, il semble qu’un Français sur deux ne soit pas conscient que l’activité physique peut aider à prévenir de nombreuses maladies, améliorer la qualité de vie et le moral, même si chacun d’entre nous a conscience que le sport aide à lutter contre l’obésité. Même les médecins semblent réticents à prescrire du sport ! Un manque d’information sans doute…

Pourtant, ce magazine en ligne énumère tous les bienfaits du sport sur la santé que je reprends ci-dessous quasiment mot pour mot, même si certains détails manquent sur la réalisation de cette étude : Lire la suite »

Grossesse en surpoids : des conséquences à vie pour les enfants

Copyright : Photo Libre

A l’origine de nombreuses pathologies, on sait que le surpoids pendant la grossesse est à éviter : diabètes, hypertension, surpoids du bébé… Mais ce qu’on sait moins, c’est que le surpoids de la femme enceinte peut avoir des conséquences durables et négatives sur la santé des enfants.

Le lien entre le surpoids maternel et certaines pathologies des enfants devenus adultes est désormais démontré : hypertension, surpoids, hyperglycémie, hyperlipidémie ont été observés chez les enfants devenus adultes dont les mères enceintes étaient en surpoids, d’après une étude menée sur 1400 personnes par les chercheurs de l’Université hébraïque et de l’Université de Washington, à Seattle aux Etats-Unis. Selon le site Santelog, cette étude démontre plusieurs points :

  • « Les résultats montrent la nette influence de la surcharge pondérale de la mère sur le surpoids de l’enfant, entraînant d’autres facteurs de risque à l’âge adulte.
  • Les enfants de mères ayant pris plus de 14 kg durant la grossesse présentent un IMC bien élevé que ceux nés de mères ayant pris 9 kg pendant leur grossesse.
  • les enfants de mère en surpoids présentent une largeur de la hanche de près de 10 cm de plus, en moyenne, que les enfants nés de mères qui n’étaient pas en surpoids.
  • Les mêmes résultats sont obtenus pour les taux de sucre et de lipides dans le sang »

Et d’en conclure une espérance de vie réduite…

«Nous savons maintenant que des événements qui se produisent tôt dans la vie du fœtus ont des conséquences durables pour la santé de l’enfant une fois adulte », confirme le Dr Hagit Hochner, auteur principal de l’étude. Le Dr Orly Manor, co-auteur, ajoute : «À une époque d’épidémie de surpoids dans le monde, il est crucial d’identifier les fenêtres d’opportunité et d’intervention pour réduire les risques de maladie chronique plus tard dans la vie ».

Ayant pris 18 et 15 kilos pendant mes deux grossesses, je tiens à présenter mes excuses à mes enfants !

Mais je relativise aussi les résultats de cette étude. Pour la majorité des femmes enceintes, prendre seulement neuf kilos est tout simplement impossible et viser les 14kilos  un défis digne des 12 travaux d’Hercule. Les propos de Laurence Haurat, psychologue et nutritionniste, dans l’émission Les Maternelles, Comment retrouver la ligne après bébé vont d’ailleurs dans ce sens. On ne grossit pas nécessairement par plaisir, juste pour embêter son gynéco et se dire « chouette, tous ces kilos à perdre après ma grossesse » ! De multiples causes peuvent expliquer qu’une femme enceinte soit en surpoids et la culpabilisation des femmes enceintes ne mène à rien.

Evidemment, il faut faire attention et ne pas tomber quotidiennement dans le pot de nutella pendant neuf mois, sous prétexte qu’on est enceinte. Mais l’hyper contrôle de soi et l’obsession permanente du poids sont une pression et une contrainte épuisantes moralement et bien peu épanouissantes. Il y a déjà tellement d’angoisses liées à l’évolution de la grossesse que si on ajoute en plus un contrôle alimentaire strict… le taux de natalité risque de chuter !

Surveiller son alimentation, manger équilibrée, conserver une activité physique pendant sa grossesse, oui bien sûr ! Se mettre au régime pendant sa grossesse, sauf cas particuliers sous surveillance médicale, non merci.

Dépression ou baby blues ? La marche à suivre

On le sait : l’activité physique, c’est bon pour la santé physique mais c’est aussi bon pour la santé morale ! Et même, l’activité physique douce. Pas la peine de souffrir pour se faire du bien, ça c’est LA bonne nouvelle… Marcher, tout simplement peut avoir un effet bénéfique sur le moral.

Une étude écossaise de l’Université de Stirling, (Ecosse) a montré récemment que la marche a des vertus thérapeutiques pour lutter contre certains symptômes de la dépression légère ; C’est désormais prouvé, « la marche à pied à statistiquement un effet significatif, sur les symptômes de dépression, auprès d’une certaine population », expliquent les experts, selon un article édité dans Jol press.

La marche ou une activité physique régulière mais douce permet de diminuer  la réapparition de certains symptômes de la dépression. Bien qu’elle ne remplace pas complètement les antidépresseurs, elle permet d’accompagner la guérison et surtout de la rendre durable. Quand on sait que 300 millions de personnes sont victimes de dépression… la découverte est intéressante à plus d’un titre.

L’article revient également sur les femmes enceintes  ou les jeunes mamans qui subissent une forme légère de dépression, autrement dit dans notre langage courant de mamans, le baby blues. La prescription d’antidépresseur n’est pas nécessairement recommandée mais la marche à pieds ou toute autre activité physique douce pratiquée régulièrement peut avoir des effet bénéfique et représente « une solution inoffensive pour la mère et l’enfant. » C’est un pas vers la guérison et une solution à recommander sans modération, tous les jours !

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription