Articles avec le tag ‘Sexualité’

Petits mensonges entre amoureux

Copyright : Photo Libre

Le magazine américain AOL Health nous rapporte les 4 mensonges que les hommes et les femmes disent le plus souvent. Même si nous parlons ici de petits mensonges il semblerait que l’on en dise beaucoup : A l’âge de 60 ans un homme aurait atteint les 100 000 mensonges et une femme les 50 000 ! Tiens donc, les hommes mentiraient-ils plus que les femmes ? Selon le docteur Phil McGraw, un homme mentirait 6 fois par jour contre 3 fois pour une femme.

Mais pourquoi ment-on ainsi et autant ? Pour les hommes, mentir permettrait de garder sa relation amoureuse saine, et pour les femmes ce serait une façon de ménager les sentiments de son conjoint ou de sauver ses arrières !

Voici le top 4 des mensonges au féminin :

1. Non ça va, je n’ai rien, tout va bien.

2. Non, ce n’est pas nouveau, ça traîne dans mon placard depuis une éternité !

3. Ah, c’était vraiment pas cher du tout, je l’ai eu en solde !

4. J’ai mal à la tête…

Et le top 4 des mensonges au masculin :

1. Non ça va, je n’ai rien, tout va bien.

2. C’est mon dernier verre !

3. Non, je t’assure que ça ne te grossit pas !

4. Je suis en route !

Un peu cliché mais cela me fait sourire, je pense que vous aussi !

Stressée ? Faites l’amour !

Copyright : Photo Libre

Prendre son pied est bon pour la santé ! En voilà une bonne nouvelle ! Faire l’amour réduit le stress et prévient les maladies cardio-vasculaires selon le site cinetelerevue. Une étude britannique datée de 1997 effectuée sur  918 hommes âgés de 45 à 59 ans, pendant quatre ans a montré que le taux de mortalité des personnes ayant au moins deux relations par semaine était deux fois plus faible que chez les hommes n’ayant qu’une relation sexuelle par mois. Avoir une activité sexuelle régulière aurait donc un impact positif pour la santé. Encore faut-il que cette sexualité soit satisfaisante et épanouissante selon Michel Armand, sexologue, cité par le site belge. L’endorphine dégagée pendant l’amour qui est à l’origine de la sensation de plaisir et de bien-être permet de diminuer le stress et d’avoir un impact positif sur l’hypertension et la dépression ! Et si l’amour était remboursé par la sécurité sociale ?

Top liste de Noël J – 9 : et pourquoi pas un sex toy ?

Selon une étude du site serencontrer.com, un français sur deux serait prêt à offrir un sex toy comme cadeau de noël ! Pour 70% des interrogés il est LE cadeau original, et si la majorité trouve préférable d’offrir un article coquin à une femme plutôt qu’à un homme (mouais…), 70 % des hommes sont partant pour en offrir un à leur femme ! Alors pour éviter les mauvaises surprises sous le sapin, suggérez cet article Walea à votre cher et tendre pour que nous puissions le guider dans ses achats :

Le petit canard vibreur masseur est un must pour commencer. Il serait le sex toy des premières fois : celui que l’on achète le plus facilement et celui le plus souvent considéré pour un premier achat coquin. A ne pas confondre avec un des éléments de la pêche aux canards de nos bambins, ce petit canard là, rend le jeu amoureux ludique ! Revêtu de son habit de fête, vous pourrez le trouver dans les boutiques SEPHORA en édition noël limitée.

Les boules de geisha du site HEDONEO sont définitivement notre coup de coeur pour ce noël 2010 ! Nous vous en avons déjà parlé sur le blog, ce sex toy allie l’utile à l’agréable en vous permettant de tonifier votre périnée tout en vous faisant plaisir : « Conçues en latex à la texture soyeuse, elles sont confortables et silencieuses. Elles sont spécialement lestées pour permettre de faire effectuer un travail efficace aux muscles du plancher pelvien…et parfaites pour des plaisirs seule ou à deux ». Lire la suite »

Les boules de geisha pour allier l’utile à l’agréable !

Walea a enquêté pour vous sur les sex toys « deux en un » qui permettent à la fois de se faire plaisir mais aussi de muscler son périnée !

Notre attention a tout particulièrement été retenue par les ancestrales boules de geisha: composées de deux boules en métal, généralement reliées par un cordon en latex, cet objet se place dans le vagin ou l’anus.

Le site bouledegeisha.fr, nous apprend que les boules de geisha sont plébiscitées depuis des millénaires par les femmes en tant que stimulateur sexuel, mais que cet objet aurait été tout d’abord pensé comme un instrument de musculation périnéal. Jadis, épouses et concubines de la cour royale japonaise les utilisaient pour tonifier leur plancher pelvien grâce à des exercices complexes.

Le principe semble simple : les boules contiennent des petites billes dont le roulement, à chaque mouvement du corps, donne des impulsions au muscle périnéal. C’est en voulant retenir les boules que le plancher pelvien se contracte et se tonifie. On parle ainsi très souvent de l’utilisation des boules de geisha pour  non seulement tonifier son périnée mais aussi pour effectuer une rééducation périnéale post accouchement ou encore prévenir l’incontinence urinaire.

Vous savez que Walea est synonyme de santé, aussi nous vous conseillons vivement de vous adresser à votre gynécologue ou sage-femme pour une bonne utilisation des boules de geisha et éviter ainsi tout impair concernant les règles d’hygiène ! Dans tous les cas leur utilisation viendra compléter la prise en charge de la rééducation périnéale ou de l’incontinence urinaire d’effort par un professionnel de la santé.

Pour trouver vos boules de geisha Walea vous recommande le très beau site Hedoneo qui propose une sélection triée sur le volet de produits rééducatifs mais aussi récréatifs !

Bon shopping… de noël ?

Un homme sur cent ne serait pas le père de son enfant

Copyright : Photo Libre

La rumeur voudrait qu’un homme sur dix ne soit pas le père biologique de son bébé (enfin du bébé qu’il croit être le sien, selon le site d’information belge 7s7) ! Mais non, nous rassure Jean-Jacques Cassiman, expert en génétique de Louvain : en Belgique, ce serait un homme sur cent qui ne serait pas le père biologique de l’enfant qu’il élève. L’expert en question appuie ses affirmations sur une base de données de recherche en paternité. Ouf ! Un sur dix, ça faisait quand même beaucoup. Mais 1 %, c’est déjà pas mal…  Les secrets de famille ont de beaux jours devant eux.

Panne de désir chez les femmes : retour à la case départ

Copyright : Photo Libre

Les femmes devront encore attendre… Le Girosa, l’équivalent du Viagra pour les femmes, ne sera pas développé par le laboratoire Boehringer. Le comité indépendant de l’Agence Américaine des Médicaments a rendu un avis négatif sur ce médicament, empêchant sa mise sur le marché. Du coup, le laboratoire pharmaceutique allemand jette l’éponge.

Celui-ci soutenait que le Girosa venait en aide aux femmes connaissant une  disparition du désir sexuelle à la ménopause. Mais l’agence américaine, dans son rapport, a réfuté ces affirmations : selon elle, la prise de ce médicament n’augmente pas le désir sexuel chez les femmes. En revanche, les effets secondaires – étourdissement, dépression – seraient eux bien réels. Tout comme les incontinences urinaires, les troubles sexuels à une période clef de la vie des femmes restent largement tabous. Il serait temps que des solutions leur soient apportées puisque les hommes en ont une depuis longtemps.

Sexe : les Américains très inventifs !

Copyright : Photo Libre

Encore une étude me direz-vous… Mais là, le sujet va vous interpeler, j’en suis sûre. Figurez-vous que selon une étude très sérieuse (initiée par  le Centre de promotion de la santé sexuelle de l’Université d’Indiana) relayée par l’AFP, les Américains font preuve d’une imagination débordante en matière de sexualité.

Les hommes et les femmes américains ne se contentent rarement que d’une seule position lorsqu’ils font l’amour. Leur répertoire de jeux érotiques et sexuels est apparemment très vaste si l’on en croit les chercheurs : une déclinaison subtile de 40 variations autour de l’acte intime. Si on tente  de calculer toutes les combinaisons… euh je suis, j’ai été et je serai toujours nulle en math alors je vous laisse calculer mais voilà qui ouvre de vastes horizons à explorer !

La pénétration vaginale reste au top des pratiques mais les américains se laissent volontiers tenter par la masturbation entre partenaires ou la fellation.  Ainsi, 78 % des hommes de 30 à 39 et 59 % disent avoir bénéficié de caresses buccales. Lire la suite »

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription