Articles avec le tag ‘plancher pelvien’

5 astuces pour vous remettre en forme après l’accouchement

Une bonne remise en forme postnatale est primordiale et pourtant elle est encore bien trop souvent délaissée.

On entend qu’il faut 9 mois pour faire un enfant et 9 mois pour se remettre en forme et les spécialistes de la maternité vont même jusqu’à dire qu’il faut plus d’une année pour que le corps récupère totalement.

Le message est clair : il ne faut pas passer à côté de sa remise en forme après bébé !

Pour vous y aider, Walea vous donne 5 astuces :

1. Prenez votre temps

Le temps est votre meilleur allié pour renouer avec votre corps après bébé. Vous avez porté un enfant pendant 9 mois et votre corps s’est tout naturellement adapté à votre état de grossesse : évolutions morphologiques, adaptations cardiovasculaires et ventilatoires. Le corps médical précise que la plupart de ces modifications induites par la grossesse, persistent jusqu’à 6 semaine environ après l’accouchement. Il est important de respecter cette période de suites de couches, pendant laquelle vos organes vont se repositionner et votre bassin va se refermer pour vous permettre de débuter la récupération musculaire.

2. Effectuez votre rééducation périnéale

Votre plancher pelvien a tout particulièrement été sollicité pendant la grossesse, notamment par le poids qu’il a soutenu pendant 9 mois, aussi ne prenez pas votre rééducation périnéale à la légère comme trop de femmes le font encore aujourd’hui. Votre périnée est un muscle comme un autre, si vous le préservez en le tonifiant après votre accouchement, mais aussi tout au long de votre vie, vous préviendrez certaines pathologies féminines comme l‘incontinence urinaire.

Les méthodes de rééducation sont multiples et la qualification du praticien est essentielle pour obtenir un résultat positif : faites le point sur les différentes techniques de rééducation périnéale.

3. Découvrez le Yoga Postnatal

De nouvelles pratiques sportives ont vu le jour, comme le yoga maternité, qui vous permettent d’effectuer une remise en forme postnatale tout en douceur. Le yoga postnatal s’articule autour de postures adaptées au corps de la femme après l’accouchement : remodeler son bassin et lui permettre de retrouver sa position initiale, tonifier son corps afin de retrouver force et énergie, fortifier son dos qui a particulièrement été sollicité tout au long de la grossesse.

Pour que cette pratique sportive soit accessible à toutes, Walea s’est associé avec Florence Cevaer, professeur de yoga maternité, pour proposer des cours vidéo de cette discipline au sein du Walea-Club.

Lire la suite »

Et si vous testiez la gym avec SwissBall ?

gym avec swissball

La gym avec SwissBall a le vent en poupe auprès des spécialistes sport et santé, comme les kinésithérapeutes mais aussi les sages femmes.

C’est la discipline parfaite si vous souhaitez reprendre le sport et que vous n’en avez pas fait depuis longtemps. Vous tonifierez l’ensemble de votre corps, en douceur, et en prévenant le mal au dos et aux cervicales.

Idéale également si vous venez d’accoucher ! Après votre rééducation périnéale, vous continuez de renforcer votre sangle abdominale et votre plancher pelvien profondeur. Vous apprenez les bonnes techniques pour effectuer des abdominaux sans pressions sur le périnée et vous effectuez ainsi un gainage en toute sécurité !

La gym avec SwissBall peut aussi se pratiquer en toute sécurité pendant votre grossesse, en suivant les mouvements dispensés par un professionnel sport et santé.  Cette discipline peut-être un accompagnement à la grossesse pour soulager les petites douleurs ou encore travailler les gammes de la respiration.

Tous les pros sport et santé savent et ne cessent de répéter que le manque d’activité physique est néfaste pour notre santé et que pratiquer un sport régulièrement est indispensable pour se sentir bien au quotidien. Le sport aujourd’hui se pratique différemment : on adopte les bonnes pratiques sportives,  on fait attention à sa posture, on évite les mouvements brusques, on protège son périnée

Le Walea Club a sollicité ces professionnels du sport et de la santé pour créer des séances sportives inédites et accessibles en ligne sous forme de vidéos.

Dans le Club 9, entièrement dédié aux femmes enceintes, notre professeur de yoga maternité Florence Cevaer, accompagne chaque femme enceinte et enseigne des cours avec SwissBall pour travailler les gammes de la respiration, soulager les petits maux de la grossesse et pratiquer de la gym détente.

Dans le Club 365, la gym avec SwissBall est proposée par notre coach Samantha Feuillassier, formée aux bonnes pratiques sportives féminines. Avec elle, vous pouvez suivre les cours vidéo de gym bien-être avec SwissBall et de tonification globale avec SwissBall.

Toutes ces séances sportives ont été conçues dans le respect du corps des femmes et peuvent s’effectuer à domicile en toute sécurité.

Et si vous repreniez le sport ce week-end ?

Le vélo, néfaste pour votre santé sexuelle ?

Une récente étude de l’université de Yale, USA, pourraient être entendue comme une bonne raison de ne pas faire de sport et plus précisément de vélo…. En effet, la conclusion plus qu’étonnante est sans appel : faire du vélo avec un guidon bas engendrerait des problèmes de santé sexuelle chez les femmes !

Explication :

Une femme doit d’avantage se pencher en avant pour atteindre un guidon qui est bas. Des pressions sont ainsi exercées sur certaines zones sensibles du plancher pelvien entraînant un engourdissement et même jusqu’à un dysfonctionnement sexuel.

Les résultats sont issus du suivi de 48 femmes cyclistes qui pédalent à minima 16kms par semaine (pas la peine que je m’inquiète pour ma santé, je suis hors catégorie !) et sur lesquelles les chercheurs ont observé les différentes positions adoptées pour faire du vélo. Les femmes qui se penchent en avant et mettent leur dos à plat pour obtenir une position aérodynamique sont celles qui auraient le plus de problèmes d’engourdissement de la région pelvienne.

La solution ? Il faut diminuer les pressions en remontant le guidon (ça semble logique mais ce n’est pas l’idéal pour les vraies cyclistes) ou en utilisant une selle adéquate. Un modèle de selle « sans nez » permettrait de réduire considérablement les pressions sur le périnée.

Si je me suis précédemment déclarée hors catégorie, en y repensant, le vélo n’était pas mon meilleur ami après l’accouchement et mon plancher pelvien en prenait un sacré coup après chaque ballade. J’ai effectivement fait l’expérience d’effets secondaires tels que des engourdissements, sensation de fourmillement mais aussi déclenchement de crise hémorroïdaire. J’ai regagné en tonicité après la rééducation périnéale et pédaler et redevenu un plaisir. Un périnée tonique amorti mieux les chocs et les pressions, peut-être une indication que les chercheurs de l’étude américaine devrait prendre en compte ?

L’incontinence urinaire est-elle une fatalité ?

L‘incontinence urinaire est un sujet cher à Walea qui reste malheureusement encore tabou. Peu de femmes osent parler de leur incontinence et pourtant nous sommes nombreuses à en souffrir. Dans un de nos anciens billets, le point sur l’incontinence urinaire d’effort,  nous indiquions que 44 % des femmes de plus de 18 ans seraient concernées par l’incontinence urinaire d’effort.

Parmi les causes identifiées l’accouchement est considéré comme le facteur de risque le plus important car il entraine des traumatismes musculaires au niveau du plancher pelvien lors de la poussée ou encore en cas d’accouchement long. Une récente étude de l’Université de Göteborg en Suède revient sur le sujet pour déterminer la prévalence de l’incontinence 5 ans après l’accouchement, puis entre 5 et 10 ans, et enfin après 10 ans et plus.

Le constat est le suivant : comparativement à une césarienne, le risque d’incontinence urinaire triplerait dans les 10 années qui suivent un accouchement par voie vaginale. La prévalence de l’incontinence urinaire s’avère ainsi considérablement plus élevée après un accouchement par voie basse (40,3 %) qu’après une césarienne (28,8 %).

Face à ce constat qui revient dans de nombreuses études et les pourcentages élevés d’incontinence, Walea s’interroge sur le suivi post-natal et la rééducation périnéale. En effet, l’incontinence n’est pas une fatalité et il existe des solutions pour la guérir.

La guérison, ainsi que la prévention, passe tout d’abord par l’information : avoir conscience des  risques et des causes d’incontinence urinaire, ne pas penser que cela ne concerne que les autres,  en parler à sa sage-femme ou son gynécologue, surtout ne pas négliger la rééducation périnéale post-natale mais aussi la musculation périnéale tout au long de sa vie.

Lire la suite »

Incroyable mais vrai : le périnée le plus fort au monde !

Avec Céline, lorsque que nous parlons rééducation périnéale (si si, cela nous arrive souvent, surtout dans le cadre de Walea ;-) ), on dit tout simplement que le périnée n’est qu’un muscle comme les autres et qu’il « suffit » de faire régulièrement des exercices adaptés pour le tonifier… La preuve :

L’Examiner rapporte qu’une femme Russe a remporté le titre de « vagin le plus fort au monde », établissant ainsi un nouveau record mondial, en soulevant avec son seul plancher pelvien, une boule de verre pesant 15 kgs.

A l’occasion d’une interview pour le journal Life.ru, Tatiata Kozheynikova précise que cela fait quinze ans qu’elle s’entraine pour remporter le titre du Livre Guiness des records. S’inquiétant de la tonicité de son périnée après son accouchement, elle a choisi de commencer à effectuer très régulièrement des exercices de musculation périnéale. Elle ajoute que 5 min d’entrainement journalier suffisent pour améliorer sa santé mais aussi son bien-être sexuel.

Après toutes ces années d’entrainement elle est fière, à 42 ans, d’avoir remporté le titre.

Mais comment a-t-elle fait ? Elle a réussi l’exploit en introduisant dans son vagin une première boule de verre reliée par un fil à une deuxième portant le poids des 15 kgs, qu’elle a ensuite soulevé avec la force exercée par une contraction périnéale. A quand cette superbe discipline officiellement reconnue aux JO ?

Pour rivaliser avec Tatiata (nan on rigole!) et en savoir plus sur les différentes méthodes de rééducation et de musculation périnéale n’hésitez pas à en parler à votre gynécologue ou votre sage-femme.  Sans tomber dans l’extrême, gardez en tête que ce groupe musculaire doit s’entretenir régulièrement pour éviter les incontinences, les descentes d’organes et favoriser son bien être sexuel. Vous pouvez également lire l’article Walea : Le plancher Pelvien, votre groupe musculaire le plus important.

Le plancher pelvien : votre groupe musculaire le plus important !

Lorsque vous effectuez un sport comme le yoga ou le Pilates, vous devez très souvent entendre votre professeur vous dire « d’engager votre périnée »,  ou encore de le « mobiliser ». Walea vous donne également cette même consigne lorsque vous effectuez certains exercices du Walea Women Training.

Effet de mode ou consigne essentielle, que cela veut-il dire exactement ?

Pendant très longtemps la notion de périnée était simplement associée aux exercices de Kegel. Créés vers 1940, le but de ces exercices est essentiellement de restaurer le tonus musculaire du plancher pelvien. Si Kegel a popularisé cette pratique dans le monde occidental, Les moines taoïstes de la Chine ancienne avaient déjà développé dans les exercices de Qi Gong différentes pratiques pour fortifier et tonifier le périnée.

Le périnée est aujourd’hui revenu au premier plan : de nouvelles pratiques sportives ont vu le jour, comme le Pilates ou la gym pré et postnatale, la rééducation périnéale est maintenant presque toujours prescrite après un accouchement et la recherche médico-sportive a mis en évidence le rôle central du périnée dans le bon maintien postural, mais aussi la nécessité de le protéger lors de la pratique sportive.

Alors qu’une femme sur deux, en France et dans le monde, souffre d’une pathologie intime comme l’incontinence urinaire ou la descente d’organes, préserver son périnée est devenu une notion centrale du bien-être et de la santé au féminin.

Pourquoi le périnée est-il si important ?

Lire la suite »

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription