Articles avec le tag ‘Parents’

Comment nos disputes de parents affectent le cerveau de nos enfants

Allez une petite étude pour culpabiliser les parents, ça vous dit ?

Selon un travail scientifique récent, le cerveau d’un nouveau-né particulièrement sensible au niveau sonore serait impacté par le bruit des disputes qui seraient à l’origine d’un stress pour le nouveau-né, même s’il est profondément endormi ! « Une source de stress, même modérée, dans la vie de l’enfant, comme les conflits entre parents, impacte le fonctionnement du cerveau des enfants » explique Alice Graham, auteure principale de l’étude, selon Infobébés.

Pour cette étude, les cerveaux de 20 bébés  âgés de 6 à 12 mois ont été passés au scanner pour analyser leur activité. Allongés dans le scanner, les bébés endormis entendaient la voix d’un homme heureux puis en colère ou adoptant un ton neutre. Le cerveau de bébé réagit différemment selon le ton de la voix : « Cela suggère donc que les bébés sont conscients des conflits de leurs parents et ces conflits affectent leur cerveau qui capte le stress et les émotions ».

Une autre étude menée par l’Auburn University dans l’Alabama et à la Catholic University of America à Washington sur 251 enfants de différentes origines vivant  avec leurs 2 parents vient apporter un éclairage différent mais confirme l’impact des disputes conjugales sur le cerveau des enfants. Les chercheurs ont réussi à mettre en évidence que ces enfants exposés à l’âge de 8 ans à des disputes parentales voyaient leur développement cognitif entravé : leur capacité d’adaptation mentale et intellectuelle était moindre à l’âge de 9 ans.

Je vous passe les détails de l’étude et les outils avec lesquels ont été mesurés l’indice « ASR » (arythmie sinusale respiratoire qui indique la capacité à la réguler  l’émotion et  l’attention Voir l’article Santélog pour les détails), mais la conclusion est simple. Pour le  professeur de psychologie à l’Université catholique d’Amérique, J. Benjamin Hinnant, « c’est une preuve supplémentaire que le stress peut affecter le développement des systèmes physiologiques régulant l’attention, qui sont liés au développement de la performance cognitive. »

Allez on se détend et on promet de ne pas crier aujourd’hui (enfin on essaie !)

Le Mercredi, c’est Archi : l’arbre à crayons !

Pour ce « Mercredi, c’est Archi », notre cœur a balancé pour ce très joli arbre à crayons, Mon Petit Art, déniché chez Smallable.

Simple, épuré et ludique, ce porte crayon en bois naturel a tout pour plaire :

- Il est une pièce artisanale en hêtre du Jura certifié PEFC.

- Il saura égayer un bureau d’écolier mais aussi apprendre à nos chères têtes blondes à ranger leurs jolis crayons de couleurs… sur l’arbre et non pas dans la boîte !

- Il saura également séduire les papas et les mamans comme objet déco pour le bureau ou la maison.

C’est parti pour réaliser de beaux coloriages en famille  !

Ma compil RTL : pour changer les trajets en voiture

J’étais à la recherche d’une radio dédiée à la famille quand j’ai découvert que le nouvel opus de Ma compil RTL était dans les bacs !

Cette jolie compilation rassemble des chansons aux auteurs variés pour amuser les enfants sans ennuyer les parents !

Pour cette deuxième version Stephan de Pasquale, fervent défenseur de la musique pour enfants a choisi pour nous : « la géniale touche à tout » de Sophie Forte,  « quatre garçons qui ont la pêche » par l’Autobus à vapeur, « son petit préféré » d’Alain Schneider

Voilà de quoi passer de bons moments pendant les trajets en voiture, sur la route de l’école et des vacances !

Et sinon vous n’auriez pas une bonne onde à me donner pour une radio famille ?

Faut-il espionner sa nounou ?

Avez-vous entendu parler ce cas ? Un couple de parents lyonnais confient leur enfant de 9 mois à une assistante maternelle agréée. Au bout de quelques temps, les parents commencent à soupçonner que la nounou ne s’occupe pas correctement de leur fils : l’enfant rentre agité et énervé à la maison.

Ils décident alors d’espionner l’assistante maternelle pour savoir si leur fils subit de mauvais traitements ou pas. Le père informaticien incruste un petit enregistreur dans un nounours accroché au gilet du petit bonhomme.

Et c’est toute la vie de la nounou qui est enregistrée : ses conversations téléphoniques, ses discussions avec son mari… Détail frappant : aucune parole n’est adressée au bébé ! Les parents, munis de cet enregistrement, se rendent à la gendarmerie qui mène une enquête. Mais le Parquet ne donne pas suite estimant que la privation de soins n’est pas assez caractéristique.

La nounou contre-attaque et assigne les parents en justice pour violation de sa vie privée. Au final, le juge du tribunal correctionnel de Lyon relaxera les parents : si la violation de la vie privée est reconnue, elle n’est pas intentionnelle et ce n’était pas le but des parents. Les parents vont-il pouvoir espionner leurs assistantes maternelles au moindre doute ?

Respect de la vie privée contre intérêt de l’enfant : comme souvent en droit, deux principes fondamentaux s’affrontent. Il est vrai que les assistantes maternelles exercent un métier particulier. En accueillant des enfants chez elles, elles exposent une partie de leur vie privée à des tiers, les parents. La façon dont elles vivent est même une condition pour accueillir un enfant : il faut que leur domicile respecte des normes de sécurité et aucun parent ne confie pas leurs enfants à une nounou débauchée !

Mais cette décision de justice n’ouvre-t-elle pas la porte à toutes les dérives ? En même temps, l’inquiétude des parents est légitime. Qu’en pensez-vous ? Comment réagiriez-vous ?

Dans mon coin, il y a Kid et Sens

Je vous en ai déjà parlé sur ce blog, mais puisque je viens d’y passer la matinée, je vous en parle encore : Kid et Sens, à Aix, bvd Victor Coq. C’est un endroit pour prendre un verre, comme je les aime, beau, décontracté, agréable et surtout accueillant avec les enfants ! Et ça, ça vaut de l’or. Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de prendre un café avec des copines et des enfants… ça tourne vite au cauchemar. Va faire tenir un asticot en place plus de 3 mn, va lui faire éviter la route qui est 1,50 m de la terrasse, supporte les regards assassins des serveurs qui manquent de se vautrer sur tes gamins à chaque commande, supporte les remarques désobligeantes des autres clients qui trouvent que tes minots sont insupportables. Voilà, tu as compris, l’objectif premier qui est de passer un bon moment de détente avec ses copines est complètement loupé.

Mais chez Kid et Sens à Aix, un café qui accueille les parents et les enfants et leur propose une montagne d’activité. Joie, bonheur : ton montre à deux pattes peut se balader, jouer,  parler voire crier, toucher à plein de trucs sans gêner personne. Tout d’un coup tu deviens zen, tu trouves que la vie est belle et tu arrives même à travailler ! Si si !

Brève sur le bonheur d’une mère

Copyright : Photo Libre

Une enquête Lindor-Journal des femmes menée en novembre 2011 auprès de 7 579 femmes tire la conclusion suivante :

Pour 1 femme sur 2, la naissance de leur enfant est le moment le plus heureux de leur vie.

Pour 1 femme sur 4, le moment le plus heureux de la journée est lorsque les enfants sont couchés et qu’elle se retrouve en tête à tête avec leur homme…

Cherchez l’erreur !

Doit-on souligner l’inconsistance de certaines enquêtes ou la complexité d’être mère ?

L’iPhone des enfants disparus

Une nouvelle application iPhone, « Enfant-Alerte » permet aux parents de créer un profil numérique de leur enfant : poids, taille, âge, couleur des yeux et des cheveux, signes distinctifs, photos. Ce profil peut être mis à jour régulièrement au fur et à mesure que l’enfant grandit.

L’objectif ? En cas d’urgence, enlèvement ou fugue, le profil numérique de l’enfant peut être rapidement transmis aux autorités et devrait ainsi faciliter le travail de recherche des policiers en permettant de réagir plus vite lorsqu’un enfant disparait.

Cette application n’a pas été développée à l’initiative d’un organisme d’état, elle est vendue 0,79€.

Au-delà de l’effet anxiogène que peut produire l’idée d’utiliser une telle application (en effet, peut-on continuellement vivre dans la peur de perdre son enfant ?) se pose la question de son intérêt réel. Les autorités sont-elles équipées pour recevoir et traiter les informations envoyées depuis un iPhone ? Les bases de données « Enfant-Alerte » sont-elles sécurisées ? Imaginez un instant qu’une personne mal intentionnée puisse avoir accès à une telle base de données : nom, prénom, âge, adresse… N’y aurait-il pas erreur de destinataire ?

Lire la suite »

Un baby Facebook pour baby geek

 

Un Facebook pour les enfants ? Vous en cauchemardiez ? Disney l’a fait ! La souris aux grandes oreilles a acheté le réseau social Togetherville. Réservé au moins de 13 ans, il est hyper sécurisé

Seuls les parents peuvent créer un compte à leurs geeks de gamins, via leur compte facebook. Malin, comme ça, drogués au réseau social dès le biberon, les petits geeks pourront devenir de grands geeks sur le grand réseau social interplanétaire.

Les parents ont un contrôle total des cyber relations de bébé geek : les mises en relation se font sous contrôle des parents et Facebook va chercher dans les profils de vos amis ceux qui ont des enfants qui possèdent aussi un compte Togetherville pour les présenter  aux vôtres. Oui ils sont très copains aussi Facebook et Togetherville

C’est le principe du « on reste entre nous ».  Vous avez le contrôle total des amis de vos enfants. Le rêve de tout parent ! Vous pouvez ajouter à sa liste d’amis, de gentils adultes qui pourront papoter avec votre progéniture : la tata, le tonton, la meilleure copine etc. Pas question qu’un vicelard vienne importuner nos petites têtes blondes. Pas de pub non plus. Après ça se passe comme sur le Facebook des grands : « dans Togetherville, les enfants de 6 à 10 ans ont leur communauté en ligne à eux et s’y connectent pour être en contact avec des amis de la vie réelle, jouer, regarder des vidéos et faire des créations dans un environnement sans publicité », selon Cyberpresse.

Alors pourquoi ça m’énerve ? Parce que c’est mieux, à mon humble avis, que les enfants restent des enfants, se rencontrent dans les cours d’écoles, jouent dans les squares, s’invitent à la maison, fassent des activités au lieu de rester devant l’écran à discuter virtuellement avec de virtuels amis. Qu’ils jouent dans la vie réelle !

Veux-tu être mon co-parent ?

Copyright : Photo Libre

En général, la coparentalité est un concept juridique qui permet aux parents de partager  leurs droits sur leurs enfants, notamment en cas de divorce ou de séparation. C’est un partage de l’autorité parentale. Mais il existe une définition plus large de la coparentalité. Pour certains, la coparentalité c’est aussi une façon d’avoir un enfant sans être forcément en couple, le désir d’avoir un enfant étant suffisant pour engager les deux parents l’un envers l’autre et surtout envers l’enfant. Et c’est sur cette ambiguïté que surfe le site Co-parents.fr.

Co-parents propose une mise en relation entre des couples ou des personnes qui recherchent d’autres personnes pour faire un enfant. Homo, hétéro, seul ou en couple, divorcé, séparé… le site Co-parents s’adresse à tout ceux qui ont en eux le désir d’enfants sans pouvoir le réaliser. C’est un site de rencontres un peu particulier puisqu’il s’agit non  pas de rencontrer une âme sœur ou l’évasion d’une nuit mais bien de devenir co-parent, un « acte de partage ». Pour les fondateurs, « devenir parents, par quelque moyen que ce soit, est un acte d’amour et de partage que beaucoup d’entre vous tentent d’accomplir. Il s’agit d’un acte de partage entre deux parents (homosexuels ou hétérosexuels), entre un donneur de sperme et un couple receveur ou une personne souhaitant faire un bébé seule ». Lire la suite »

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription