Articles avec le tag ‘Mère’

Le corps des mères après leur accouchement : brisons le tabou !

Des corps parfaits, minces, fermes, souples comme des lianes… Elles viennent d’accoucher il y a à peine quelques semaines, et la maternité n’a laissé aucune trace sur leur corps, pas de cicatrices, ni vergetures, pas de graisses, rien ! La maternité sous les sunlights des medias est magique : elle dure neuf mois puis s’efface pour laisser place au culte du corps parfait, à nouveau. Pour preuve, le diaporama du site Famili.

Hélas pour nous (ou pas), dans la vraie vie, la maternité s’installe pour longtemps, s’incruste dans nos corps, le marque à jamais. Le corps après un accouchement est un sujet tabou, caché honteusement sous quelques épaisseurs et tissus amples. Une femme peut devenir mère mais sans en garder de traces, merci pour les autres. Et tant pis pour elle qui (sup)porte son nouveau corps comme une honte, un fardeau.

C’est ce qu’a voulu dénoncer Bownie Crowder qui considère que le corps des femmes après leur accouchement est un des secrets les mieux gardés au monde. Et ça lui donne envie de pleurer…  Alors elle a décidé de créer un site Theshapeofamother.com qui propose aux jeunes mères de se montrer telles qu’elles sont après la naissance de leur enfant : sans photoshop, sans chirurgie esthétique, sans coach, sans régime draconien…

Cette initiative ne gommera pas nos complexes mais remettra les pendules à l’heure : dans 99 % des cas, un corps de femmes est imparfait et l’est encore plus après avoir donné vie. Et c’est normal.

Mère Tigres : la (bonne ?) résolution des enfants

Dans son article, Education : insultez vos enfants c’est pour leur bien, Céline nous parlait d’un mouvement éducatif très strict actuellement en vogue en Chine et qui a donné le surnom de mère tigre aux femmes adeptes de sa pratique.

Je reviens sur le sujet car figurez-vous que les enfants n’ont pas dit leur dernier mot ! Ainsi deux petites filles de 10 ans, Leshui et Xinyi, ont rédigé un guide de survie qui donne 20 conseils et astuces pour supporter l’éducation extrêmement autoritaire d’une mère tigre. Bluffé par sa maturité, le père d’une des deux filles a publié le manuel, appelé « Le livre complet pour combattre maman« , sur l’équivalent du Twitter chinois.

Petit rappel des principes éducatifs appliqués par les mères tigres issus de l’article rédigé par Céline : « tout interdire sauf jouer du piano ou à la limite du violon et avoir des 20/20 ![...] Les insulter aussi. Mais pour leur bien évidemment. Les traiter de « pourriture » ou de « gros lard » parce que ça les rend fort : c’est en affrontant leur problème qu’ils se construisent ».

Alors, chapeau bas les filles pour avoir pensé à l’humour comme arme de riposte : le livre est écrit à la main et illustré par les dessins des deux enfants, on y apprend comment courir pleurer dans sa chambre en n’oubliant surtout pas de bien fermer la porte à clé ou comment s’enfuir s’en aller trop loin, on y suggère également de chanter « Maman est une citrouille » après avoir été grondé !

Le guide des fillettes est très certainement en route pour obtenir autant de succès que le best-seller d’Amy Chua, « L’hymne de bataille de la mère tigre » !

Marre de vos enfants ? Vendez-les aux enchères !

Dans la série « ils ne sont pas tranquille », cette drôle d’histoire venue du pays des kangourous. Une Australienne âgée d’une trentaine d’année a mis en vente sur E bay ses deux enfants de moins de 10 ans. Comme pour vendre n’importe quel produit sur le célèbre site aux enchères, elle a rempli une fiche détaillée, mis une photo. Le but ? Une simple plaisanterie, selon cette mère.

La bonne blague ! On ne doit pas avoir le même sens de l’humour. Franchement, même quand mes loulous m’exaspèrent au plus haut point, je n’y avais pas pensé. Je ne sais si ça aurait un effet sur eux : « tu arrêtes tout de suite ou je te mets aux enchères sur ebay ! ».

 La police, elle, n’a pas trouvé ça drôle du tout. Alertée par le site qui a retiré l’annonce au bout d’une journée, elle menace de lui retirer la garde de ses enfants.

Fêter la fête de l’allaitement

Les filles,

pendant que certaines se font bronzer (ou essaient) sur la plage, vous allez fièrement pouvoir sortir vos seins. Non !!!! Pas pour les exhiber en pleine ville mais pour faire casser la croûte à votre loulou. Sans complexe. Sans avoir à se justifier. Fièrement !

 Parce que du 1er au 7 août, c’est la semaine de l’allaitement maternel.  Le but est de sensibiliser l’ensemble de la populace aux bienfaits de l’allaitement. Rappelons juste que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande aux mères d’allaiter exclusivement leurs enfants les 6 premiers mois de leur vie.

120 pays devraient y participer à cette semaine coordonnée par l’Alliance mondiale en faveur de l’allaitement au sein, de quoi se sentir moins seule !

Allaiter en public ou faire l’amour en public : c’est pareil ?

Ça s’appelle faire une boulette, et une grosse. L’histoire s’est passée au cours d’un débat sur l’allaitement en public. Je ne sais pas si vous avez suivi… Mais les Anglais ont tendance à s’illustrer sur le sujet de l’allaitement en ce moment.

Récemment, une mère est allée se renseigner sur la garde de son enfant, dans une administration locale, un civic center. Alors qu’elle donnait le sein à son bébé, la personne à l’accueil lui a demandé de remballer son matos et l’a prié d’aller nourrir son gamin dans les toilettes du centre commercial qui se trouve à proximité du bureau. Je ne sais pas si les toilettes publiques en Angleterre sont aussi bien entretenues qu’en France, mais vous conviendrez que ce n’est pas l’endroit idéal pour allaiter son enfant. Question hygiène, on repassera. La raison de cette interdiction d’allaiter dans les bureaux de cette administration ? Cet acte pourrait choquer des personnes issues de cultures différentes.

Faut-il y voir un lien de cause à effet ? Je n’en sais rien. Toujours est-il que la BBC organise un débat sur l’allaitement en public. Sur le plateau, une des invités affirme qu’allaiter est la chose la plus naturelle au monde. Et là, l’animateur, James Hazel, se lâche : « la prochaine fois que vous serez au resto et que vous allaiterez parce que c’est, selon vous, la chose la plus naturelle du monde, je viendrai là-bas avec ma femme et je ferai l’amour avec elle sous votre nez. Il y a beaucoup de choses naturelles que nous ne faisons pas en public. »

De nombreux auditeurs ont été choqués et la vénérable BBC a dû ravaler son micro et leur présenter des excuses. Bon, je veux bien croire que tout ce qui est naturel ne se passe pas sur la place publique… Mais la comparaison est quand même déplacée non ?

22 mois et une fugue ! ça commence bien…

1,5 km en pleine nuit à 22 mois : c’est une sorte de record ! Le petit bonhomme s’est fait la belle pendant que son père dormait du sommeil des justes. L’histoire se passe dans le Var, sur la Seyne et c’est un petit miracle que le gamin ne se soit pas fait renversé par une voiture sur cette route très fréquentée. Comme quoi des bonnes nouvelles, il y en a aussi !

Le père a constaté son absence vers une heure du matin. Il prévient la mère puis la police qui entre temps avait récupéré le petit fugueur : un automobiliste et un motard l’avait repéré.

Les parents eux sont restés zen si on en croit Nice Matin : d’après les parents, «  leur enfant est débrouillard, qu’il marche très bien, depuis qu’il a 10 mois, et qu’il franchit tous les obstacles ». Ben moi j’aurais été un peu stressée…

La galère des mères

Copyright : Photo Libre

On a connu, hélas, « dur dur d’être un  bébé » (pour celles qui ont à peu près mon âge, pour les plus jeunes, ça ne doit rien évoquer chez vous, et c’est tant mieux !). On va pouvoir maintenant fredonner « dur dur d’être une maman ». C’est en tout cas l’avis de 42 % des mères, selon l’Institut des Mamans. Bon il est vrai que les mamans les plus concernées par cette déclaration sont celles qui ont plusieurs enfants en bas âge. Et on imagine sans difficulté le sport au quotidien pour ces femmes…

Mais selon l’auteur de l’étude, Hélène Lepetit, ce malaise vient aussi de l’éclatement des repères qui jalonnaient la route des parents sur le long et ardu chemin de l’éducation des enfants. Moins de religion, moins de valeurs traditionnelles… La boussole de l’éducation perd le nord ! Sans compter que Dolto et ses préceptes ont aussi fait leur temps et que les parents sont plutôt à la recherche d’un modèle éducatif alliant communication avec les enfants et autorité parentale.

Cette actu m’a donné envie de voir ce que les mamans bloggeuses pensaient de tout ça : galère d’être maman ? Parfois oui, il faut bien le reconnaître ! Mais, sur le net, c’est toujours avec humour ! Je vous invite à rendre visite à ces mamans geeks qui nous font bien rire dans notre salon. Peut-être parce qu’on comprend un peu trop ce qu’elles ressentent et qu’on compatit ? Ma petite sélection :

Lire la suite »

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription