Articles avec le tag ‘Maternité’

Regrettez-vous le prénom de votre enfant ?

Plus de la moitié des parents regrettent le prénom de leurs enfants ! J’ai bien aimé cette info qui est sortie dans la presse parentale ces derniers jours. Une enquête a été menée auprès de 1000 parents par un site anglais, Gurgle.com. Résultat : 54 % des parents regrettent le prénom choisi pour leurs enfants. Les raisons invoquées ? Il ne correspond pas à la personnalité de leur petit (49 %) ou le prénom est devenu trop populaire (26 %). Et 22 % des parents déclarent avoir subi un veto de leur conjoint sur le prénom choisi.

Bon j’avoue (mais sans honte, j’assume mon côté tyrannique) faire partie des parents qui se sont fermement opposés au prénom préféré de leur conjoint. Mais vraiment, non, ce prénom-là, ce n’était pas possible. Pourtant il avait toujours dit qu’il appellerait son fils comme ça. Mais ça, c’était avant de me rencontrer ;-)

Je ne suis pas surprise qu’une grosse moitié de parents regrettent leur choix : c’est tellement difficile de se décider, rarement un prénom s’impose.  Nous avons choisi le prénom de mon fils après sa naissance, tellement qu’on était hésitant, sous la pression des sages-femmes qui voulaient donner un prénom à ce bébé.

Lire la suite »

Faire du sport après bébé sans bouger de chez soi…

Reprendre le sport après bébé à la maison, c’est possible et c’est Famili qui le dit :

 » Le Walea Club est la première salle de gym en ligne dédiée aux futures et jeunes mamans. Ce nouveau concept propose des activités physiques inédites en vidéo, conçues par des professionnels et adaptées à la physiologie des femmes. Au programme : gym douce prénatale, yoga maternité, remise en forme postnatale, yoga jeune maman, relaxation

Le site s’articule autour de deux espaces : Le Club 9, réservé aux femmes enceintes, et le Club 365, ouvert à toutes les femmes et tout particulièrement aux jeunes mamans. Il permet aux utilisatrices de composer leur séance de sport selon leur emploi du temps et d’en moduler la durée. Un club en ligne avec l’impression d’avoir un coach à domicile, disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Avant toute reprise d’activité physique, n’oubliez pas de faire un bilan périnéal avec votre gynécologue qui vous prescrira sûrement quelques séances de rééducation du périnée avant de pouvoir rechausser vraiment vos baskets. »

Et on aurait pas dit mieux !

Enceinte, elle défile nue

Ce matin, lors de ma revue de web quotidienne, je découvrai cette info sur Famili : une créatrice de chapeaux, Robyn Coles, a fait défiler ses mannequins nues, vêtues d’un simple chapeau, lors de la Fashion Week de Londres.

Parmi elles, une amie de la créatrice, ancienne miss Pays de Galles, Sophia Cahill, enceinte de huit mois ! Evidemment elle est superbe, magnifique (rien à voir avec mes grossesses pendant lesquelles je me transforme en un être hybride, cousin de la baleine…).

« En tant que designer inconnue, il faut trouver des moyens de faire parler de vous. Je voulais utiliser des mannequins de différentes tailles et corpulence. Avec des accessoires comme des chapeaux, ça n’a aucune importance d’être mince ou gros », se justifie-t-elle au Daily Mail.

J’imagine qu’elle a fait un buzz. Mais l’utilisation du corps de la femme – enceinte ou pas – et de sa nudité pour vendre me gêne. J’ai le sentiment que ce marketing malsain instrumentalise encore un peu plus la femme, la réduisant à un outil de communication.Je ne crois pas qu’elle a utilisé des mannequins de différentes tailles, corpulences, minces ou grosses. Je crois qu’elle a utilisé leur nudité. Pour illustrer ses propos et montrer qu’un chapeau met en valeur n’importe quelle femme, n’aurait-elle pas pu les faire défiler habillées ?

Il ne s’agit pas d’être pudibond ou simplement pudique… Mais je crois qu’on aurait mis une femme nue dans un salon de l’auto pour vendre une voiture, tout le monde aurait été choqué. Pour moi, des chapeaux c’est pareil ! Ici, les mannequins n’étaient pas là pour mettre en valeur un article, mais pour montrer leur nudité et provoquer une réaction. Cette mise en scène n’est qu’une variante d’une autre publicité qui a fait parlé d’elle récemment : celle d’une vendeuse mimant une fellation à un client essayant une paire de chaussures.

L’image de la femme doit être respectée, sa nudité, sa sexualité ne doivent pas être banalisées et utilisées à des fins commerciales. La femme n’est pas un objet pour vendre ou faire parler. Car au final, c’est le regard qu’on porte sur les femmes qui change, un regard qui se dégrade.

Qu’en pensez-vous ?

Pourquoi faire du sport enceinte ?

L’info, parue sur Santé Log, est sympa ! Les femmes enceintes possédant des chiens ont plus de chances d’atteindre les recommandations d’activité physique pour rester en forme : 3 heures de sport par semaine, ce qui représente environ 30 mn par jour de sport.

Une étude menée sur 11 446 femmes britanniques enceintes possédant un chien, publiée dans la PLos One, montre qu’elles ont 50 % de chances de plus de pratiquer ces 30 mn de sport quotidienne. Ben oui parce que mine de rien, promener son chien, c’est du sport ! Et c’est une façon anodine, pratique, simple et peu onéreuse de rester en forme, et de mieux gérer son poids pendant la grossesse. Vous le savez peut-être, les professionnels de la santé recommandent une prise de poids de 10 à 14 kilos (j’ai toujours été dans le rouge ;-) ) Selon les chercheurs qui ont mené ce travail, un des risques majeurs lors d’une grossesse est la prise de poids excessive qui peut avoir des conséquences négatives sur la santé de la mère et du bébé.

Mais quand on dit activité physique, on ne parle pas nécessairement de trucs de fou, qui font transpirer, mal de partout et s’apparentent à des missions commando, surtout si vous êtes enceintes, ou de faire un marathon comme cette Américaine. Une activité physique douce, modérée est parfaitement adaptée à la physiologie des femmes enceintes. Elle aide à mieux vivre sa grossesse, à soulager les petits bobos (jambes lourdes, dos douloureux, constipation…).

Cette étude n’est pas la première à recommander une activité physique légère pendant la grossesse. Le Dr Carole Maitre, du département médical de l’Insep revient sur l’activité physique pendant la grossesse. Elle rappelle aussi que pratiquer 30 mn de marche rapide par jour est une bonne pratique sportive car la sédentarité favorise une prise de poids trop importante et le diabète gestationnel. Cette prise de poids pourra s’accompagner par un risque excessif de surpoids après la grossesse, voire d’obésité. Le Collège Américain de Gynécologie Obstétriques et de la Société Canadienne de Gynécologie obstétrique font les mêmes recommandations que vous retrouverez ici. Évidement comme il est précisé, il faut que votre grossesse se déroule dans de bonnes conditions et que vous ayez obtenu un avis médical positif.

Mais la gestion du poids ne doit pas être votre unique objectif. C’est aussi un sentiment de bien-être physique et mental que vous devez rechercher en pratiquant une activité physique sécurisée enceinte. Vous vous aérez la tête, vous vous déconnectez du quotidien, vous destressez, vous apprenez aussi à avoir confiance en votre corps et en vous pour accompagner ce bébé vers la vie, vous éliminez les tensions physiques et morales, vous gainez votre corps, vous apprenez aussi à mieux l’accepter, vous devenez plus résistante, vous améliorez votre sommeil, vous êtes plus dynamique, vous avez plus confiance en vous. Bref c’est que du bonheur !

Alors si vous êtes enceinte, adoptez un chien ! Et si vous n’êtes pas l’amie des bêtes, faites un tour sur Walea Club qui propose dans son club 9 des activités physiques adaptées aux femmes enceintes : du yoga grossesse pour découvrir la maternité en toute sérénité et de la gym douce pour les femmes enceintes, évolutive selon les trimestres de votre grossesse.

1ere journée Maman Travaille

Marlène Sciappa est la fondatrice du réseau Maman travaille. Le but de cette association est de trouver des solutions et d’interpeler les pouvoirs publics sur un sujet qui touchent beaucoup de femmes en France : la conciliation entre vie professionnelle et maternité. Pas besoin de vous faire un dessin. Que l’on soit salariée, free-lance, qu’on est pris un congé parental ou pas, on connait toutes les difficultés à jongler entre le boulot et la famille. On a toutes – ou presque – étaient confrontées à ce défi du quotidien qui épuise et culpabilise.

Mais on a aussi toutes ressenti cette force d’attraction terrestre qui nous empêche d’accéder aux postes les plus élevés du monde de l’entreprise. Le fameux plafond de verre. La maternité est-elle en cause ?

Pour répondre à ces questions, Marlène Sciappa organise aujourd’hui la 1ere journée de conférence dédiée aux mères actives. Le but informer les premières concernées, les mères quelque soit leur statut. Sociologues, juristes, médecins du travail, recruteurs, coaches, universitaires, journalistes, responsables d’associations et militantes de réseaux féminins seront là pour apporter leur éclairage sur la question, donner des réponses, apporter des témoignages.

Chez Walea, on espère que cette journée sera ungrand succès et à l’heure matinale, on pense très fort à toutes ces consoeurs qui se retrouvent à Paris. On aurait tant aimé y être…  A quand la journée des mères qui travaillent en Province ?

Si comme moi, vous n’avez pu vous y rendre, vous pouvez toujours adhérer à l’association. Une façon comme un autre de soutenir cette initiative.

Walea-club.com ouvre ses portes… pour vous !

On vous l’avait chuchoté, glissé quelques mots ici ou là… c’était pour bientôt, vous disait-on. On l’attendait, on l’espérait comme une naissance.  Comme une naissance, nous avons cru que c’était le bon moment mais c’était une fausse alerte. Quelques détails encore à peaufiner. Alors, on a patienté, encore un peu, beaucoup… Et puis le voilà ! C’est avec beaucoup de fierté, d’émotion et tout le tralalala habituel que nous annonçons la naissance (enfin la mise en ligne) du Walea-Club.com !

Evidemment, on le trouve magnifique, un peu comme les parents virtuels que nous sommes (d’ailleurs, on fait notre coming out tout de suite : on est un couple homoparental ;-) ). Et nous espérons que vous aussi vous le trouverez beau. Et pratique. Et adapté à vos envies et votre mode de vie.

Parce que le Walea-Club.com est le 1er club de gym en ligne dédié aux femmes mais surtout aux femmes enceintes et aux mamans. Parce qu’il n’est pas toujours possible de se rendre dans une salle de sport, parce qu’on n’en a pas toujours envie et parce que les activités proposées ne sont pas toujours adaptées à votre état.

Sur Walea-Club.com, vous trouverez des cours en ligne de yoga, de relaxation et de gym pour bien vivre votre grossesse mais aussi des cours pour vous remettre en forme après la naissance de bébé. Et très bientôt des cours de gym avec bébé, de la gym poussette, du swiss ball, des cours de tonification et de gainage. Tous ces cours, disponibles grâce à une plateforme vidéo, sont adaptés à la physiologie du corps des femmes et respectent les spécificités féminines. Ben oui, ça sert à rien de faire du sport si c’est pour abîmer son corps.

Sur Walea-Club.com, vous choisirez la durée de votre séance : 15, 30, 45 mn ? A vous de voir selon votre disponibilité, votre envie.

Plus qu’un club de gym en ligne, c’est un espace de bien-être pour que chacune d’entre nous puisse s’offrir une bulle d’oxygène, une pause détente. A son rythme, tout simplement !

Le fly yoga : s’envoler en position yogi !

Faire du yoga oui, bien sûr, on en connaît les vertus. Mais faire du yoga dans les airs ? ça c’est nouveau, et ça m’interpelle ! Je viens de découvrir cette discipline surprenante, belle , aérienne et élégante. Et hop je m’empresse de partager cette jolie découverte avec vous : c’est le fly yoga.

Toute nouvelle, cette activité propose de défier les lois de l’apesanteur tout en pratiquant du yoga. A la croisée du yoga, du Pilates et des arts du cirques, le fly yoga permet d’évoluer dans les airs, accroché à des supports arrimés au plafond, un peu dans la lignée de ce que propose le Cirque du Soleil. Peut-être pas évident de la pratiquer à la maison c’est sûr !

Mais sans doute agréable à partager en groupe. Pour la pratique du yoga à la maison, Walea Club vous proposera du yoga maternité, enseigné par Florence Ceaver et conçue par Martine Texier : un yoga imaginé pour les femmes enceintes, pour qu’elles avancent sur les voies de la maternité sereinement et en confiance, pour qu’elles croient en leur capacité d’être mère et un yoga pensé pour les jeunes mamans afin qu’elles renouent le contact avec leur corps après le passage de l’accouchement.

En 2012, je me bouge les fesses !

Allez on va jouer au jeu des bonnes résolutions pour 2012, un peu comme les enfants qui jouent au jeu de « on dirait que ».

Alors, en 2012, on dirait que je fais du sport.

On a toutes fait cette promesse au moins une fois dans sa vie, sans l’avoir tenue évidemment, sinon ce n’est pas drôle. Mais là je commence tout de suite !

D’abord parce que les cours de gym poussette, c’est la solution facile pour les jeunes mamans et que Walea vous propose de nouveaux cours encore mieux adaptés à vos horaires : le vendredi matin à 10h15 et le samedi matin à 10h30.

Ensuite parce que  le 1er club de gym en ligne dédié aux femmes, le Walea Club, en ligne le 17 janvier, permettra à toutes les femmes enceintes et jeunes et moins jeunes mamans de rester active et de renouer avec douceur avec une activité physique. Florence Cevaer et Raphaël Manca vous ont préparé un programme zen mais tonique pour enfin apprécier le sport, confortablement installée chez soi. Faire du sport de son canapé, c’est presque possible.

Enfin parce que faire du sport, c’est bon pour le moral, c’est bon pour la santé. Des chercheurs américains de l’American Institute for Cancer Research (AICR) qui vient de s’achever à Washington (Etats-Unis) ont démontré que la position assise favorisait les risques de cancer et que bouger permettait de diminuer ces risques. C’est le Parisien qui relayait cette info.  « Comme l’ont déjà montré précédemment d’autres recherches, le sport contribue à faire diminuer le risque, cela ne suffit pas. Pour mettre toutes les chances de son côté, c’est au quotidien qu’il faut bouger en limitant le temps passé les fesses vissées sur notre chaise. » D’après cette étude, on passe près de 60 % de notre temps éveillé assis (je pense qu’en ce moment j’explose les stats…). Et la sédentarité est un facteur de risque aggravant dans la survenue d’un cancer mais aussi dans la rechute.

Alors Zumba, yoga, gym poussette, gym douce, marche, fitness  ce que vous voulez mais bougez, bougez !

Dans mon coin… La Sainte Victoire

Elle est là, à portée de main, à portée de regard, à quelques kilomètres, quelques minutes. Sa présence est une évidence : on s’y échappe le week-end, en semaine. Un seul regard sur sa masse suffit à m’apaiser et à m’évader. On y va pour faire du cerf volant, pour piquer-niquer, pour goûter, pour  jouer à l’explorateur. J’y vais même pour travailler : j’y ai fait de nombreux tournages depuis un an pour Walea, pour filmer les vidéos sportives qui seront en ligne sur le site. Elle est si particulière, c’est une star. Elle sent bon : le thym, la lavande, les herbes sèches. Elle accroche la lumière et absorbe les couleurs : elle est grise, presque noire par temps d’orage, rose ou rouge les soirs d’été ou blanche quand le soleil écrase tout au zénith : ça dépend. Ses reliefs s’effacent ou se sculptent selon l’heure de la journée ou le temps. Cézanne avait tout compris.

Il y a un petit bus (la victorine) qui relie Aix-en-Provence, et les villages à l’autre bout de la route qui la longe. Je le prenais, avant pour aller travailler et tous les matins, je me disais : quelle chance j’ai !

C’est un petit bout de chez moi, tout à côté : la Sainte Victoire pour Fais-toi la belle !

Le boom des faux ventres de grossesse

Le nouveau bizness en vogue en 2011 en Chine ? Les faux ventres de femmes enceintes qui se vendent comme des petits pains !

Vendus dans des magasins et sur des sites de vente en ligne, ces faux ventres de grossesse adoptent une texture proche de celle de la peau et peuvent être achetés en trois tailles différentes : une pour chaque trimestre de grossesse. Qu’arrive-t-il donc aux Chinoises pour qu’elles connaissent un engouement si bizarre pour ces faux ventres ?

Un super déguisement !

Selon le site 7 sur 7.be, plusieurs raisons permettent d’expliquer cette nouvelle mode. Avoir un ventre de femme enceinte permet d’avoir une place assise plus facilement dans les transports en commun. Les femmes enceintes testent ces ventres pour imaginer comment leur silhouette va évoluer pendant leur grossesse. Et enfin il semble que ce soit un déguisement très tendance ces derniers temps : la vente de faux ventres dépassent celle des costumes de Père Noël !

A quand les Pères Noël enceintes…

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription