Articles avec le tag ‘Madame rêve’

Croque Madame : « En Mars, je me décrasse »

Avec la belle saison revient dans toutes les maisons le fameux  grand nettoyage de printemps.

C’est ce que j’ai commencé à faire dans mon home sweet home, bien avant le printemps d’ ailleurs, et aussi un peu dans mon corps avec ma perte de poids. Mais perdre des kilos ne veut pas forcément dire avoir un corps plus sain.

Alors pour l’étape suivante, j’ai décidé de décrasser mon corps, de l’intérieur mais de l’extérieur aussi.

Pour l’enveloppe extérieure, j’ai commandé un gel SOS destockant minceur détox et pour purifier mon organisme, je me suis plongée dans la lecture du Cahier détox des paresseuses.

Tout le monde connaît les guides des paresseuses et j’en ai pour ma part une petite collection. Et là Marabout sort des cahiers des paresseuses et ce sur différents thèmes  : beauté, minceur, jeune maman… des cahiers d’une centaine de page, avec un format qui rappelle vraiment un cahier classique, et joliment illustré, toujours par la talentueuse Soledad Bravi. Le tout pour un prix tout doux, 7,90 euros.

Le cahier détox des paresseuses par Sioux Berger, c’est un programme de 28 jours, pour se sentir a nouveau au top.

A chaque semaine un objectif, a chaque jour son lot de conseils d’astuces, des menus, des recettes, des tests, des exercices de gym, des idées pour tenir bon, des explications et plein de conseils pour se détoxifier et se sentir mieux. Le tout avec l’ humour qui caractérise la collection des paresseuses. Et j’insiste sur les illustrations extras, qui donnent doublement envie de suivre le programme et de s’y tenir.

Et pour compléter ce programme détox, j’ai décidé de tester une cure detox de bouleau bio Weleda.

J’ai beau avoir tester pas mal de marques de cosmétiques bio, j’ en reviens toujours à Weleda. Et le bouleau bio, j’en ai déjà fait l’expérience avant ma deuxième grossesse. J’avais testé seule la crème gommante au bouleau bio. Là c’est sous la forme d’un coffret que j’ai décidé de renouveler l’ expérience.

Ce coffret se décline sous la forme de trois produits et donc de 3 gestes minceur : Eliminer avec le jus de bouleau bio, gommer avec la crème gommante, et amincir avec l’huile de massage minceur

J’en suis à une semaine de cure et j’ai déjà un avis sur ce pack et chaque produit qui le compose.

Le jus tout d’ abord : Contrairement à ce que j’avais pu imaginer, le goût n’est pas mauvais du tout et passe même très bien dans de l’eau bien fraîche. Une cuillère à soupe dans 1 verre d’ eau 3 fois par jour, ça n’est pas super contraignant, surtout avec ces chaleurs qui poussent à plus s’ hydrater. On peut aussi le dissoudre dans une grande bouteille d’eau en accordant les proportions. Elimination garantie ! A faire sur 3 semaines.

La crème gommante a une odeur très agréable, j’en suis même devenue accroc même si il ne faut pas en abuser et que 2 gommages par semaine suffisent. Aucune réaction de rougeur ou autre sur ma peau pourtant fragile et surtout une peau qui devient de plus en plus douce gommage après gommage. La texture est fraîche et agréable. A faire toute l’année.

L’huile de massage enfin dont l’odeur rappelle celle du gommage. Elle pénètre vite la peau et n’est pas trop grasse. Le massage est très agréable. Seule inconvénient peut être, le système pour verser l’huile dans la main n’est pas très pratique, un flacon pompe serait le bienvenu. Les résultats sont visibles dès la deuxième semaine dixit la marque, je vous dirai ça bientôt.

Si vous avez des produits ou des secrets beauté avant l’été, vous pouvez partager.

Un lundi parmi tant d’autres : la vie en couleurs chez Maria

Quand j’ai vu chez Zaza la thématique Multicolore de ce Lundi parmi tant d’autres, je ne pouvais pas passer à côté ! J’ai tout de suite pensé à Maria Flores, à son univers coloré très OléOhlala, à ses tableaux naïfs, poétiques, doux et colorés, avec ce petit je ne sais quoi d’attendrissant qu’elle insuffle dans ses toiles, comme une fée avec son pinceau magique et ses couleurs qui sont autant de filtres d’amour !

Comme celui qu’elle a fait de mes enfants et de mes nièces. Ma fille l’adore ! Elle le transporte de partout et je n’ai pas encore réussi à l’accrocher dans le salon (coloré aussi) : elle dit que c’est son CADEAU !

Encore merci Maria.

Un lundi parmi tant d’autres : histoires de mots

Difficile défi que celui lancé par Zaza pour ce lundi parmi tant d’autres… J’y réfléchis depuis le début de la semaine. Et je me repasse dans la tête des centaines de mots, un peu comme un livre géant dont on tournerait les pages à l’infini.

Au final, il en ressort une petite sélection, sans doute provisoire mais que je vous livre néanmoins pour ce qu’ils représentent, ce qu’ils symbolisent, ce qu’ils chantent :

Evanescence, extase, délectation : j’aime la signification de ces mots. Il me semble que leur sonorité reflète leur signification.

Nathanaël, Yona : car ils représentent ma vie.

Ardèche, Cambodge : deux lieux d’exil et de promesses.

Zef, nine, pègue, gavé, cagole, espante, calu, dégun, oh fan ! ensuqué, waï, pastaga, de longue (entre autres) : parce que je les emploie au quotidien, qu’ils chantent, respirent le soleil et sont à la fois un nouveau départ et un retour aux sources.

Un lundi parmi tant d’autres… comme un mardi ?

Copyright : La mouette liseuse

Zaza nous propose de dévoiler notre rituel du soir… Evidemment, les enfants ont leurs petites habitudes pour se coucher : bisous, câlins, mots doux histoires, dodos… C’est leur petite routine. Mais ils ne sont pas les seules à en avoir une. Moi aussi, le soir, j’ai ma routine, mes habitudes, sinon je m’endors mal, je tourne, je vire, je m’énerve. Chaque soir, quelque soit l’heure à laquelle je me couche, je lis. Parfois un chapitre, parfois une page avant que mes yeux lourds n’éteignent la lumière, mais toujours quelques mots pour me vider la tête et pour passer le relais entre des journées bien denses et des nuits reposantes.

En ce moment, depuis quelques temps, c’est Mankell et son commissaire Wallander qui m’accompagnent dans les bras de Morphée. Après les morts de la St Jean, un de mes préférés, je viens de finir Les chiens de Riga (qui ne m’a pas emballé) et j’ai commencé Avant le dégel, passionnant, centré sur la fille du commissaire Anna. Depuis le succès des Millenium, j’ai cédé à la tentation des polars venus du froid que je lis bien au chaud sous la couette !

Mais pourquoi un lundi parmi tant d’autres un mardi ? Parce que hier mon blog était tout cassééééééé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Un lundi parmi tant d’autres : huits petits grains de folie !

Un petit brin de folie dans notre vie quotidienne pour Zaza ? C’est d’inviter 7 garçons âgés de 6 à 7 ans à la maison pour fêter l’anniversaire de notre loulou de 7 ans. 7 ans l’âge de la raison ! 7 + 1 = 8 bouilles d’anges qui ne sont pas du genre contemplatif, à la maison à l’origine d’un séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter ! Huit boules d’énergie et de dynamisme qui ont programmé une explosion simultanée de vitalité, de rires, de joie, de bonheur d’être ensemble !

A 14h30 précises samedi, c’est comme si on avait appuyé sur un bouton rouge secret et qu’on avait déclenché un cataclysme sonore proche du mur du son. Et que je te cours après, et que je t’attrape, et je te fais tomber, et je rigole, et je te chatouille et je crie, et je monte les escaliers, et je les descends et je cours dans le jardin et je recommence tout ça une fois, deux fois, cent fois…

Je remercie les voisins de ne pas avoir prévenu le GIGN… Je m’attendais à voir débarquer les unités spéciales anti-émeutes d’un instant à l’autre. Et j’ai eu pendant toute l’après-midi une pensée émue pour la maîtresse qui canalise au quotidien ces enfants plein de vie.

Un lundi parmi tant d’autres : la folie des les petits carnets !

Je ne pouvais que répondre présente à l’appel de Zaza pour ce Lundi parmi tant d’autres et ses petits carnets… c’est une amie, Marie, qui m’a donné le virus. Elle m’a offert une fois deux carnets pour que je fasse mon journal de bord. Je partais en effet 6 mois en voilier en Mediterrannée et j’ai écrit écrit et encore écrit au grès des escales sur ces petits cahiers que j’ai toujours dans un carton. Depuis, j’en ai toujours un sous la main. Il y en a un qui raconte ce que nous aimerions faire mon mari et moi avant que les lumières ne s’éteignent, un autre où je note mes idées de boulot, d’articles ou autres.Plus jeune, j’ai eu aussi mon carnet intime dans lequel je notais beaucoup de mes pensées, parfois très sombres

Celui que j’utilise en ce moment, je l’ai trouvé dans un magasin de déco, près de chez moi : il s’appelle mon cahier de courses  de Corinne Bittler mais en fait, c’est mon cahier de travail. Depuis le mois de novembre environ, j’y note tout ce qui touche le boulot : les notes prises en réu, les to do, les réflexions, les calculs. C’est un peu le bazar dedans mais au final, je ne s’en sors pas trop mal ! Je capte bien quelques regards surpris de temps en temps quand je le sors. Et alors ? Un peu de fantaisie, ça ne fait pas de mal. Là il est presque fini, d’autant plus que fiston me l’emprunte pour écrire les mots qu’il apprend. Mais j’ai anticipé et j’avais acheté avant Noël un carnet Unicef. Et je pense que je vais craquer pour les carnets de . Un petit plaisir comme un autre !

Découvrez Walea-Club !

DÉCOUVREZ

www.walea-club.com

DES COURS VIDÉO DE SPORT EN LIGNE POUR LES FEMMES, LES FEMMES ENCEINTES ET LES MAMANS !

OFFRE LIBERTÉ SANS ENGAGEMENT
9,90 € par mois SEULEMENT !

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT

Walea fait son show

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription