Articles avec le tag ‘gym grossesse’

Mes 5 résolutions santé-beauté de femme enceinte

En règle générale je ne prends pas de résolutions, car je suis presque certaine de ne pas les tenir. Mais cette année c’est spécial, je ne suis pas seule. Et oui, je partage mon corps pendant encore quelques mois avec une poupette qui n’a rien demandé à personne. Alors la moindre des choses c’est de faire des efforts, pour elle et pour ce corps partagé, alourdi et malmené. Peut-être que si je le soigne aujourd’hui il me le rendra mieux demain ?

Alors en 2013 :

1 – De crème anti-vergeture je m’enduirai

Pour ma première grossesse, je n’avais quasiment que ça à penser. M’oindre matin, midi et soir d’une huile spéciale que j’avais le temps de faire pénétrer par un long massage, parfois aidée de mon conjoint.

Aujourd’hui, avec mon aînée à m’occuper, j’avoue, j’ai moins le temps. Pour ces deux derniers mois particulièrement terribles pour l’élasticité de la peau du ventre et des seins (et des fesses et des cuisses et des hanches), je choisis donc un gel-crème rapide à étaler (comme celui de Liérac, testé et approuvé ! ) et je m’y tiens au moins une fois par jour.

2 – De nutella je ne me nourrirai plus

Alors moi, quand j’ai un petit creux (à 10h, 14h, 18h et minuit, à peu près), je ne suis pas comme ces mannequins des magazines qui soi-disant se ruent sur des graines germées, un bout de pain au son ou un yaourt au lait de soja pour se caler. Moi je suis une vraie fille de la vraie vie et quand j’ai faim, je sors le pot de nutella format familial. Et s’il n’y a plus de pain, une petit cuillère fait très bien l’affaire pour l’accompagner.

Bon. Je passe sous silence ma vingtaine de kilos au compteur lors de ma première grossesse ?

Alors ok, je fais un effort, et sans rentrer dans l’ascétisme je veux bien tenter le yaourt au fruit, la tartine de St-Morêt ou la banane pour combler mes fringales.

3 – Sur Doctissimo je ne me ruerai plus

Au moindre truc de travers, j’ai un réflexe idiot et inutile, je tape mes symptômes sur Google. Et dans 90% des cas j’atterris sur une page de forum Doctissimo avec une fille qui a les mêmes symptômes que moi. Et qui a au choix :

–        accouché en avance

–        eu une maladie super rare

–        ou plus généralement un cancer

Testez je vous assure, quelque soit l’enchaînement de mots clés ça fonctionne ! Comme en général mes symptômes sont juste signe que j’ai trop mangé/pas assez dormi et ne sont pas un cancer du cordon ombilical, je laisse tomber cette torture et je me fais confiance à mon médecin et à mon corps. Et d’ailleurs :

4 – Les signaux de mon corps j’écouterai

2 grossesses, 2 fois arrêtée à 6 mois pour « col raccourci/ouvert et bébé trop bas ». Et le pire, c’est que les 2 fois j’aurai pu le prévoir. Attention, je ne dis pas que c’est de ma faute, mais quand le corps crie « au secours », il faut l’écouter. Particulièrement enceinte.

Alors, ce bazar par terre au salon me dérange, mais si je sens que j’ai le ventre tendu et que je suis mieux allongée, tant pis pour le rangement ! Ou mieux, j’apprends à ma fille à ranger à ma place, bonne idée, non ? Et puis le parc, deux fois par jour avec ma fille, on zappe et tant pis si je me rabats sur quelques minutes de dessin animé pendant que je me repose !

5 – La préparation à la naissance je ne zapperai pas

Grande est la tentation de laisser tomber. Ma préparation classique m’a semblée bien inutile le jour J. Je n’ai pas le temps et j’ai la flemme. Et aujourd’hui, je suis une vieille routarde de l’accouchement (mouais) et je n’ai rien à apprendre.

Vraiment ? Et si j’essayais une préparation alternative ? En piscine, du chant prénatal ou tout simplement une préparation personnalisée avec une sage-femme libérale ? C’est le meilleur moyen pour préparer mon corps et surtout pour prendre du temps pour ce futur bébé qui passe un peu trop à la trappe !

Et si comme moi vous êtes assignée à domicile, les cours en ligne (yoga maternité et gym prénatal ) du Club 9 de Walea sont justement l’idéal. !

Aller, on peut dire qu’en 6ème résolution, j’essaierai de tenir tout ça même après l’arrivée de mini 2 ! Ne pas me goinfrer, me reposer quand je le peux, ne pas zapper la rééducation du périnée,  prendre soin de moi… Plus facile à dire qu’à faire c’est sûr !

Et vous ? Vos résolutions pour 2013 ?

BabyPop

www.babypop.fr

Grossesse en surpoids : des conséquences à vie pour les enfants

Copyright : Photo Libre

A l’origine de nombreuses pathologies, on sait que le surpoids pendant la grossesse est à éviter : diabètes, hypertension, surpoids du bébé… Mais ce qu’on sait moins, c’est que le surpoids de la femme enceinte peut avoir des conséquences durables et négatives sur la santé des enfants.

Le lien entre le surpoids maternel et certaines pathologies des enfants devenus adultes est désormais démontré : hypertension, surpoids, hyperglycémie, hyperlipidémie ont été observés chez les enfants devenus adultes dont les mères enceintes étaient en surpoids, d’après une étude menée sur 1400 personnes par les chercheurs de l’Université hébraïque et de l’Université de Washington, à Seattle aux Etats-Unis. Selon le site Santelog, cette étude démontre plusieurs points :

  • « Les résultats montrent la nette influence de la surcharge pondérale de la mère sur le surpoids de l’enfant, entraînant d’autres facteurs de risque à l’âge adulte.
  • Les enfants de mères ayant pris plus de 14 kg durant la grossesse présentent un IMC bien élevé que ceux nés de mères ayant pris 9 kg pendant leur grossesse.
  • les enfants de mère en surpoids présentent une largeur de la hanche de près de 10 cm de plus, en moyenne, que les enfants nés de mères qui n’étaient pas en surpoids.
  • Les mêmes résultats sont obtenus pour les taux de sucre et de lipides dans le sang »

Et d’en conclure une espérance de vie réduite…

«Nous savons maintenant que des événements qui se produisent tôt dans la vie du fœtus ont des conséquences durables pour la santé de l’enfant une fois adulte », confirme le Dr Hagit Hochner, auteur principal de l’étude. Le Dr Orly Manor, co-auteur, ajoute : «À une époque d’épidémie de surpoids dans le monde, il est crucial d’identifier les fenêtres d’opportunité et d’intervention pour réduire les risques de maladie chronique plus tard dans la vie ».

Ayant pris 18 et 15 kilos pendant mes deux grossesses, je tiens à présenter mes excuses à mes enfants !

Mais je relativise aussi les résultats de cette étude. Pour la majorité des femmes enceintes, prendre seulement neuf kilos est tout simplement impossible et viser les 14kilos  un défis digne des 12 travaux d’Hercule. Les propos de Laurence Haurat, psychologue et nutritionniste, dans l’émission Les Maternelles, Comment retrouver la ligne après bébé vont d’ailleurs dans ce sens. On ne grossit pas nécessairement par plaisir, juste pour embêter son gynéco et se dire « chouette, tous ces kilos à perdre après ma grossesse » ! De multiples causes peuvent expliquer qu’une femme enceinte soit en surpoids et la culpabilisation des femmes enceintes ne mène à rien.

Evidemment, il faut faire attention et ne pas tomber quotidiennement dans le pot de nutella pendant neuf mois, sous prétexte qu’on est enceinte. Mais l’hyper contrôle de soi et l’obsession permanente du poids sont une pression et une contrainte épuisantes moralement et bien peu épanouissantes. Il y a déjà tellement d’angoisses liées à l’évolution de la grossesse que si on ajoute en plus un contrôle alimentaire strict… le taux de natalité risque de chuter !

Surveiller son alimentation, manger équilibrée, conserver une activité physique pendant sa grossesse, oui bien sûr ! Se mettre au régime pendant sa grossesse, sauf cas particuliers sous surveillance médicale, non merci.

Une poussette Red Castle à gagner avec Walea Club

On vous avait prévenu ! Cette semaine, Walea est dans tous ses états ! Voilà déjà un mois que le Walea Club est en ligne et vous êtes déjà nombreuses à avoir rejoint le 1er club de gym en ligne pour les femmes enceintes et les mamans, le seul qui s’adapte réellement au mode de vie des femmes et à leur corps.

Walea Club propose des activités physiques inédites en vidéo, conçues par des professionnels et adaptées à la physiologie des femmes, dans le respect de leur corps, pour mieux préserver leur santé. Nous avons en effet constaté qu’une femme sur deux subissait au cours de sa vie une pathologie intime (incontinence urinaire…).

En cause : les traumatismes obstétricaux et de mauvaises pratiques sportives qui fragilisent le corps des femmes. Le Walea Club protège le corps des femmes et le respecte en s’adaptant à leur physiologie : aucune activité proposée sur Walea Club n’effectue de pressions sur le périnée, déjà malmené au cours des grossesses. Au contraire, celui-ci est sollicité de façon à le renforcer. Au programme : gym douce prénatale, yoga pour femme enceinte, remise en forme postnatale, yoga jeune maman, relaxation, tonification …

Le site s’articule autour de deux espaces : Le Club 9, réservé aux femmes enceintes, et le Club 365, ouvert à toutes les femmes et tout particulièrement aux jeunes mamans. Il permet aux utilisatrices de composer leur séance de sport selon leur emploi du temps et d’en moduler la durée. Disponible 24h sur 24, 7j sur 7, les programmes sportifs s’adaptent vraiment au mode de vie des femmes.

Et pour fêter l’arrivée de ce coach  réservé aux femmes, disponible 7j/7 et 24h/24, à VOTRE domicile mais aussi pour fêter les femmes  à l’occasion de la journée de la femme ce 8 mars et aussi parce que les journées commencent à sentir le printemps et que vous aurez très bientôt envie de faire de belles balades avec votre bébé, Walea Club vous fait un cadeau complètement fou :

Une poussette Shop’n Jogg™ Disc II de Red Castle, LA poussette tout-terrain.

Pour l’avoir testé lors des cours de gym poussette, je peux vous assurer qu’elle est au top : légère, super maniable, vraiment très très confortable (ma fille ne veut plus en descendre !). Une multitude de détails la rend facile à vivre : la capote anti soleil, le frein à disque, le linch qui permet d’attacher la poussette à son poignée, l’assise toute douce et molletonnée…

Elle est idéale à la campagne bien sûr mais aussi très pratique en ville : pour l’avoir testé à Aix-en-Provence, le slalom entre les réverbères devient un jeu d’enfant !

Elle vous sera offerte avec ses accessoires. De quoi être équipé de la naissance de bébé jusqu’à ces 3 ans !

Elle est pas belle la vie ? Restez connecté ! Rendez-vous le 8 mars !

Faire du sport après bébé sans bouger de chez soi…

Reprendre le sport après bébé à la maison, c’est possible et c’est Famili qui le dit :

 » Le Walea Club est la première salle de gym en ligne dédiée aux futures et jeunes mamans. Ce nouveau concept propose des activités physiques inédites en vidéo, conçues par des professionnels et adaptées à la physiologie des femmes. Au programme : gym douce prénatale, yoga maternité, remise en forme postnatale, yoga jeune maman, relaxation

Le site s’articule autour de deux espaces : Le Club 9, réservé aux femmes enceintes, et le Club 365, ouvert à toutes les femmes et tout particulièrement aux jeunes mamans. Il permet aux utilisatrices de composer leur séance de sport selon leur emploi du temps et d’en moduler la durée. Un club en ligne avec l’impression d’avoir un coach à domicile, disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Avant toute reprise d’activité physique, n’oubliez pas de faire un bilan périnéal avec votre gynécologue qui vous prescrira sûrement quelques séances de rééducation du périnée avant de pouvoir rechausser vraiment vos baskets. »

Et on aurait pas dit mieux !

Pourquoi faire du sport enceinte ?

L’info, parue sur Santé Log, est sympa ! Les femmes enceintes possédant des chiens ont plus de chances d’atteindre les recommandations d’activité physique pour rester en forme : 3 heures de sport par semaine, ce qui représente environ 30 mn par jour de sport.

Une étude menée sur 11 446 femmes britanniques enceintes possédant un chien, publiée dans la PLos One, montre qu’elles ont 50 % de chances de plus de pratiquer ces 30 mn de sport quotidienne. Ben oui parce que mine de rien, promener son chien, c’est du sport ! Et c’est une façon anodine, pratique, simple et peu onéreuse de rester en forme, et de mieux gérer son poids pendant la grossesse. Vous le savez peut-être, les professionnels de la santé recommandent une prise de poids de 10 à 14 kilos (j’ai toujours été dans le rouge ;-) ) Selon les chercheurs qui ont mené ce travail, un des risques majeurs lors d’une grossesse est la prise de poids excessive qui peut avoir des conséquences négatives sur la santé de la mère et du bébé.

Mais quand on dit activité physique, on ne parle pas nécessairement de trucs de fou, qui font transpirer, mal de partout et s’apparentent à des missions commando, surtout si vous êtes enceintes, ou de faire un marathon comme cette Américaine. Une activité physique douce, modérée est parfaitement adaptée à la physiologie des femmes enceintes. Elle aide à mieux vivre sa grossesse, à soulager les petits bobos (jambes lourdes, dos douloureux, constipation…).

Cette étude n’est pas la première à recommander une activité physique légère pendant la grossesse. Le Dr Carole Maitre, du département médical de l’Insep revient sur l’activité physique pendant la grossesse. Elle rappelle aussi que pratiquer 30 mn de marche rapide par jour est une bonne pratique sportive car la sédentarité favorise une prise de poids trop importante et le diabète gestationnel. Cette prise de poids pourra s’accompagner par un risque excessif de surpoids après la grossesse, voire d’obésité. Le Collège Américain de Gynécologie Obstétriques et de la Société Canadienne de Gynécologie obstétrique font les mêmes recommandations que vous retrouverez ici. Évidement comme il est précisé, il faut que votre grossesse se déroule dans de bonnes conditions et que vous ayez obtenu un avis médical positif.

Mais la gestion du poids ne doit pas être votre unique objectif. C’est aussi un sentiment de bien-être physique et mental que vous devez rechercher en pratiquant une activité physique sécurisée enceinte. Vous vous aérez la tête, vous vous déconnectez du quotidien, vous destressez, vous apprenez aussi à avoir confiance en votre corps et en vous pour accompagner ce bébé vers la vie, vous éliminez les tensions physiques et morales, vous gainez votre corps, vous apprenez aussi à mieux l’accepter, vous devenez plus résistante, vous améliorez votre sommeil, vous êtes plus dynamique, vous avez plus confiance en vous. Bref c’est que du bonheur !

Alors si vous êtes enceinte, adoptez un chien ! Et si vous n’êtes pas l’amie des bêtes, faites un tour sur Walea Club qui propose dans son club 9 des activités physiques adaptées aux femmes enceintes : du yoga grossesse pour découvrir la maternité en toute sérénité et de la gym douce pour les femmes enceintes, évolutive selon les trimestres de votre grossesse.

Le sport au féminin

Copyright : Moustache football club

Le sport au féminin, chez Walea, c’est notre marotte ! Walea-Club.com est né de l’idée de proposer à toutes les femmes, quelque soit leur étape dans leur vie, des activités physiques adaptées à leur état et à leur mode de vie.

On vous propose des activités physiques qui respectent le corps des femmes, ne l’agressent pas, protègent et renforcent le périnée, n’effectuent aucune pression sur ce groupe musculaire de façon à ne pas le fragiliser. De cette façon, Walea-Club.com favorise le bien-être des femmes, investit dans leur santé et contribue à éviter les fuites urinaires, les prolapsus, les descentes d’organes

Mais le sport au féminin, chez Walea, c’est aussi la promotion des valeurs sportives qui permettent aux femmes sportives, à ces sportives quotidiennes, à ces sportives de haut niveau de promouvoir leur discipline et de faire valoir leurs résultats sportifs sans qu’on ait besoin de parler de leur physique, de leur silhouette ou de leur tenue. Juste le sport, et ses valeurs.

Bref, c’est le traitement de l’actualité sportive féminine, au même titre que l’actualité sportive masculine. Parce qu’elles s’investissent autant que les hommes dans leurs disciplines, parce qu’elles ne sont pas là pour faire de la figuration, parce que chaque jour elles aussi s’entraînent avec bonheur mais aussi parfois dans la souffrance.  Parce qu’elles le méritent tout simplement. Et surtout parce que l’égalité entre les hommes et les femmes passent aussi par là ! Et aussi parce que, comme dans le milieu professionnel, les femmes doivent se faire valoir grâce à leurs compétences et non grâce à leurs corps ou à leur physique.

On vous a parlé récemment de Kateia mais le sport pour les femmes, le sport féminin, l’actu sportive des femmes, les résultats des sportives c’est aussi sur Femmes de sport et sport féminin. Pour toutes celles et tous ceux qui s’intéressent aux résultats sportifs des sportives !

Brillante idée et Walea chez LCM

Pour la Saint Valentin, Brillante Idée propose une nouvelle sélection d’idées cadeaux pour elle ou lui, pour tous les budgets. Tinteo, Jonas Bowman, , Scarpe, 1st friend, Twicy Store et… Walea_Club vous souffle des idées originales pour votre bien-aimé(e).

LCM a trouvé l’idée intéressante et nous a consacré une partie de sa Matinale. A découvrir ici !

En 2012, je me bouge les fesses !

Allez on va jouer au jeu des bonnes résolutions pour 2012, un peu comme les enfants qui jouent au jeu de « on dirait que ».

Alors, en 2012, on dirait que je fais du sport.

On a toutes fait cette promesse au moins une fois dans sa vie, sans l’avoir tenue évidemment, sinon ce n’est pas drôle. Mais là je commence tout de suite !

D’abord parce que les cours de gym poussette, c’est la solution facile pour les jeunes mamans et que Walea vous propose de nouveaux cours encore mieux adaptés à vos horaires : le vendredi matin à 10h15 et le samedi matin à 10h30.

Ensuite parce que  le 1er club de gym en ligne dédié aux femmes, le Walea Club, en ligne le 17 janvier, permettra à toutes les femmes enceintes et jeunes et moins jeunes mamans de rester active et de renouer avec douceur avec une activité physique. Florence Cevaer et Raphaël Manca vous ont préparé un programme zen mais tonique pour enfin apprécier le sport, confortablement installée chez soi. Faire du sport de son canapé, c’est presque possible.

Enfin parce que faire du sport, c’est bon pour le moral, c’est bon pour la santé. Des chercheurs américains de l’American Institute for Cancer Research (AICR) qui vient de s’achever à Washington (Etats-Unis) ont démontré que la position assise favorisait les risques de cancer et que bouger permettait de diminuer ces risques. C’est le Parisien qui relayait cette info.  « Comme l’ont déjà montré précédemment d’autres recherches, le sport contribue à faire diminuer le risque, cela ne suffit pas. Pour mettre toutes les chances de son côté, c’est au quotidien qu’il faut bouger en limitant le temps passé les fesses vissées sur notre chaise. » D’après cette étude, on passe près de 60 % de notre temps éveillé assis (je pense qu’en ce moment j’explose les stats…). Et la sédentarité est un facteur de risque aggravant dans la survenue d’un cancer mais aussi dans la rechute.

Alors Zumba, yoga, gym poussette, gym douce, marche, fitness  ce que vous voulez mais bougez, bougez !

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription