Articles avec le tag ‘Grossesse’

Habiller son gros ventre en hiver ? Facile !

« Legging, cape, bottes souples : le compte est bon ! »

J’ai toujours envié les filles enceintes, je veux dire très enceintes, en été. Une robe taille empire (ou pas), un grand t-shirt sur une jupe de grossesse et le tour est joué. Et puis pour les chaussures, pas besoin de se baisser pour enfiler des tongs ou des sandales !

Moi, de novembre à mars, j’enfile les couches tel un oignon, en soufflant et roulant comme une baleine.

Le tout au final, c’est d’avoir 2 ou 3 tenues de base sur lesquelles enfiler de jolis accessoires ou vêtements, pas forcément de grossesse d’ailleurs !

Les basiques

Un kit legging + t-shirt long

Toutes les blogueuses ne jurent que par le MoodKit . Très joli et décliné dans plein de couleurs c’est vrai, mais pas très économique, non ? Des kits de vêtements type MoodKit (legging de grossesse, long t-shirt, bandeau ou robe) il en existe dans plein d’autres enseignes !

Chez Envie de Fraises : des box déclinées par saison qui n’excèdent pas une quarantaine d’euros,

Chez Vertbaudet : un kit tout confort en coton bio à 50 euros.

Moi j’ai juste acheté les basiques séparément : legging de grossesse (sooooooo confort) chez H&M Mamma et long t-shirt de grossesse noir dans la même enseigne.

L’option jean slim ou jegging

Mon deuxième basique est composé plus ou moins de la même chose : un t-shirt long et un jean slim de grossesse. Ou encore plus confort : un jegging de grossesse ! (legging en jean de grossesse). Vous en trouverez à la Halle aux Vêtements, chez La Redoute, Asos ou encore chez Séraphine.

Avec ces basiques, on peut tout faire : opter pour une robe par-dessus, pour une jupe de grossesse, pour un long cardigan ceinturé, pour une tunique-kimono par dessus, puis un cache-cœur… Tout est permis, y compris d’empiler les couchers ! Des accessoires (une bola ?), un bandeau de grossesse (jamais vraiment compris l’intérêt de mon côté)…

Le cache-cœur, une autre paire de manches

Grosso-modo, on agit ici dans l’optique d’avoir chaud, alors une paire de manches en plus, on ne crache pas dessus J. Le mien vient de chez Kiabi, à moins de 10 euros, c’est difficile de faire mieux (attention, ne négligez pas le nouveau diamètre de votre poitrine et optez pour une taille de plus !). A enfiler sur un t-shirt long, une tunique ou même un autre pull fin.

Le gilet flou

Gilet sans bouton, gilet-châle, long cardigan… Qu’importe, le but c’est de ne pas être serrée à la taille (quelle taille) et de pouvoir empiler les couches en-dessous !

Comme avec cette merveille en cachemire de chez Séraphine.  Ou ce gilet à nouer plus abordable. 

L’avantage ? Pouvoir grossir impunément du ventre et de la poitrine sans devoir changer de vêtements et camoufler les fesses, cuisses et autres rondeurs-bonus.

Les plus de l’hiver : le manteau et les chaussures !

Acheter un manteau de grossesse, franchement, j’ai tout fait pour éviter. C’est pour moi un investissement trop élevé pour quelques mois d’utilisation seulement ! Sauf si on peut le réutiliser hors grossesse, bien sûr.

On peut choisir un manteau taille empire ou forme 60’s qui ne serre pas la taille (le ventre risque de pointer par l’entrebaillement en toute fin de grossesse, mais est-ce si grave ?)

Un manteau-cape, comme celui-là chez Zalando. Et s’il ne fait pas très froid, comme chez moi (Marseille) : le poncho en laine (avec plein de couches en-dessous) ça fait l’affaire !

Pour faire d’une pierre deux coups on peut choisir directement un manteau de grossesse et portage qui vous durera bien quelques mois si vous comptez porter votre enfant ! Celui-là me fait de l’œil et reste féminin malgré tout.

Aux pieds, pour moi, peu d’alternatives. En-dehors des ballerines et des bottes-bottines souples à enfiler et enlever sans se pencher, point de salut ! Les converses, les lacets, les talons, on oublie !

Bon, vous avez compris ? Legging, t-shirt long, robe-pull + cache-cœur, bottes souples et cape, c’est comme ça que je me suis habillée aujourd’hui ! Ok, je me suis levée à 6h du mat’ pour enfiler tout ça, mais faut bien l’habiller ce ventre ! Et cerise sur le gâteau, j’adore mon look de grossesse ! Les leggings et trucs moulants hors gros ventre je n’assume pas, là, ça fait illusion que je suis mince et ça j’aime !

BabyPop

www.babypop.fr

Mes 5 résolutions santé-beauté de femme enceinte

En règle générale je ne prends pas de résolutions, car je suis presque certaine de ne pas les tenir. Mais cette année c’est spécial, je ne suis pas seule. Et oui, je partage mon corps pendant encore quelques mois avec une poupette qui n’a rien demandé à personne. Alors la moindre des choses c’est de faire des efforts, pour elle et pour ce corps partagé, alourdi et malmené. Peut-être que si je le soigne aujourd’hui il me le rendra mieux demain ?

Alors en 2013 :

1 – De crème anti-vergeture je m’enduirai

Pour ma première grossesse, je n’avais quasiment que ça à penser. M’oindre matin, midi et soir d’une huile spéciale que j’avais le temps de faire pénétrer par un long massage, parfois aidée de mon conjoint.

Aujourd’hui, avec mon aînée à m’occuper, j’avoue, j’ai moins le temps. Pour ces deux derniers mois particulièrement terribles pour l’élasticité de la peau du ventre et des seins (et des fesses et des cuisses et des hanches), je choisis donc un gel-crème rapide à étaler (comme celui de Liérac, testé et approuvé ! ) et je m’y tiens au moins une fois par jour.

2 – De nutella je ne me nourrirai plus

Alors moi, quand j’ai un petit creux (à 10h, 14h, 18h et minuit, à peu près), je ne suis pas comme ces mannequins des magazines qui soi-disant se ruent sur des graines germées, un bout de pain au son ou un yaourt au lait de soja pour se caler. Moi je suis une vraie fille de la vraie vie et quand j’ai faim, je sors le pot de nutella format familial. Et s’il n’y a plus de pain, une petit cuillère fait très bien l’affaire pour l’accompagner.

Bon. Je passe sous silence ma vingtaine de kilos au compteur lors de ma première grossesse ?

Alors ok, je fais un effort, et sans rentrer dans l’ascétisme je veux bien tenter le yaourt au fruit, la tartine de St-Morêt ou la banane pour combler mes fringales.

3 – Sur Doctissimo je ne me ruerai plus

Au moindre truc de travers, j’ai un réflexe idiot et inutile, je tape mes symptômes sur Google. Et dans 90% des cas j’atterris sur une page de forum Doctissimo avec une fille qui a les mêmes symptômes que moi. Et qui a au choix :

–        accouché en avance

–        eu une maladie super rare

–        ou plus généralement un cancer

Testez je vous assure, quelque soit l’enchaînement de mots clés ça fonctionne ! Comme en général mes symptômes sont juste signe que j’ai trop mangé/pas assez dormi et ne sont pas un cancer du cordon ombilical, je laisse tomber cette torture et je me fais confiance à mon médecin et à mon corps. Et d’ailleurs :

4 – Les signaux de mon corps j’écouterai

2 grossesses, 2 fois arrêtée à 6 mois pour « col raccourci/ouvert et bébé trop bas ». Et le pire, c’est que les 2 fois j’aurai pu le prévoir. Attention, je ne dis pas que c’est de ma faute, mais quand le corps crie « au secours », il faut l’écouter. Particulièrement enceinte.

Alors, ce bazar par terre au salon me dérange, mais si je sens que j’ai le ventre tendu et que je suis mieux allongée, tant pis pour le rangement ! Ou mieux, j’apprends à ma fille à ranger à ma place, bonne idée, non ? Et puis le parc, deux fois par jour avec ma fille, on zappe et tant pis si je me rabats sur quelques minutes de dessin animé pendant que je me repose !

5 – La préparation à la naissance je ne zapperai pas

Grande est la tentation de laisser tomber. Ma préparation classique m’a semblée bien inutile le jour J. Je n’ai pas le temps et j’ai la flemme. Et aujourd’hui, je suis une vieille routarde de l’accouchement (mouais) et je n’ai rien à apprendre.

Vraiment ? Et si j’essayais une préparation alternative ? En piscine, du chant prénatal ou tout simplement une préparation personnalisée avec une sage-femme libérale ? C’est le meilleur moyen pour préparer mon corps et surtout pour prendre du temps pour ce futur bébé qui passe un peu trop à la trappe !

Et si comme moi vous êtes assignée à domicile, les cours en ligne (yoga maternité et gym prénatal ) du Club 9 de Walea sont justement l’idéal. !

Aller, on peut dire qu’en 6ème résolution, j’essaierai de tenir tout ça même après l’arrivée de mini 2 ! Ne pas me goinfrer, me reposer quand je le peux, ne pas zapper la rééducation du périnée,  prendre soin de moi… Plus facile à dire qu’à faire c’est sûr !

Et vous ? Vos résolutions pour 2013 ?

BabyPop

www.babypop.fr

Des recettes grossesse-proof pour Noël!

Vous connaissez la blague de « pas de bras, pas de chocolat » ? Bon, et bien cette année, avec ma mini miss dans le ventre, ça sera pour moi un Noël « pas de bras, pas de foie gras », « pas de bras, pas de champagne », « pas de bras, pas de saumon fumé » !

Enfin vous avez compris l’idée ! 3 fois que je me fais avoir les amis ! Il y a 3 ans, j’étais à la maternité à Noël. Il y a 2 ans, encore, j’allaitais, donc pas de champagne, mais j’ai pu me lâcher sur le reste. L’an dernier à Noël, j’étais enceinte (une grossesse qui s’est soldée en fausse couche), et cette année rebelote : une petite demoiselle en pleine santé dans le ventre !

Non-immunisée contre la toxoplasmose, je dois donc faire attention au cru et mal lavé, je dois aussi surveiller le fromage au lait cru pour la listériose, les fruits de mer et tout un tas de trucs délicieux pour plein de maladies qu’on n’attrape finalement que très rarement et qui se terminent en –ose.

Mais c’est pour la bonne… cose J

Alors en gourmande invétérée que je suis, j’ai déjà commencé à farfouiller sur le net en quête de recettes grossesse-proof saines et sans danger. Et puis il faut que je vous dise,  pour ma fille, j’ai pris 20kg, j’aimerai ne pas renouveler cet exploit, je vais donc tester cet année un Noël gourmand, diététique et adapté à mes interdits alimentaires ! (Même si en cas d’abus je sais que je peux compter sur mon abonnement Walea Club  9 pour me dépenser en douceur !) 

Mission impossible ? Même pas !

Mes alliés pour ne pas m’ennuyer à table cette année : le poisson (cuit) sous toutes ses formes et les recettes originales sucrées-salées. Je compte aussi piocher des idées du côté des recettes végétariennes !

En entrée :

Original : un cheesecake salé aux petits pois

Une recette détournée des US qui en jette ! Variation au pavot bleu chez Mamina, ou à la purée d’amande chez 750g.

Traditionnel : une tarte fine au boudin blanc

Minute glamour : j’adore le boudin blanc ! Sans doute d’ailleurs parce que ce n’est pas vraiment de la viande ! Alors une pâte feuilletée fine fine fine ou des feuilles de brick beurrées, quelques rondelles de boudin blanc sur un lit de pommes ou de confiture d’oignons : c’est un régal préparé en plus en quelques minutes seulement !

Gourmand : un velouté de châtaignes aux champignons

Quelques champignons de Paris, un bocal de marrons (ou des vrais maisons si vous en avez le courage !), quelques minutes à la cocotte et on mixe avec de la crème ! Simple et efficace.

Léger : une salade aux noisettes

si vous savez que la suite du gueuleton sera copieux, on peut aussi se contenter en entrée d’une salade de mâche avec de la betterave crue râpée et quelques noisettes ! Un filet d’huile de noisette ou même de truffe, c’est délicieux !

Plat de résistance

Pour les plats, c’est plus facile, il y a moins d’interdit ! Des volailles farcies, du gibier en sauce, on peut manger ce qu’on veut ! Mais puisque cette année on mise sur la légèreté, moi j’ai choisi de mettre la mer à l’honneur :

Ici, un turbot aux agrumes tout léger.

Du bar au fenouil,  un mariage toujours réussi.

De la lotte à l’américaine, classique ou une lotte plus world avec lait de coco et curry !

Et la dorade : une recette espagnole spéciale Noël pleine d’épices et de saveurs.

En accompagnement : un risotto au safran et/ou une fondue de poireaux ou de fenouil, ça passe avec toutes ces recettes !

Je ne vous fais pas de sélection de desserts puisqu’à moins d’aimer les desserts à base d’huîtres et de foie gras, il n’y a aucune limite là-dessus ! Une suggestion légère : un carpaccio d’orange ou de clémentines à la cannelle, c’est léger, fin et très beau dans l’assiette !

Pour finir je vous sors ma botte secrète : le vin chaud de Noël sans alcool ! Une tuerie que ma maman prépare chaque année à déguster au retour de la messe de minuit (si on y va !)/ Il vous faut : du jus de fruits rouges, 1 sachet d’infusion d’hibiscus, écorces et rondelles d’oranges et de citron, cannelle, sucre, cardamome, badiane et clou de girofle. A faire chauffer lentement dans une casserole et à goûtez pour ajuster les proportions au fur et à mesure !

Vous me direz ce que vous en avez pensé ?

BabyPop

C’est Noël aussi pour les futures mamans ! (Idées cadeaux très cocooning)

Bonjour les Waléeuses (c’est pas comme ça qu’on dit ?) ! Céline m’a gentiment invitée à tenir sur le blog de Waléa une rubrique sur mon quotidien santé/forme/beauté de femme enceinte ! Moi c’est BabyPop, maman à plein temps et blogueuse à temps partiel ou l’inverse. J’ai une petite fille de 3 ans et j’attends la seconde pour le mois de mars. Aujourd’hui je vais vous parler, comme c’est original, de Noël !

Cette année à Noël, je serai enceinte de 7 mois. Lors de ma première grossesse, je devais carrément accoucher le 24 décembre. Chouette cadeau de Noël, me direz-vous (et on me l’a dit et répété, ça oui) ?

Sauf que non ! Moi, à Noël, je ne veux pas seulement d’un bébé tout rose et  mignon, même si c’est déjà pas mal, je veux aussi des cadeaux POUR MOI !

Evidemment, je ne peux pas faire abstraction de « mon état » comme disent les vieilles, ni de mes envies plutôt orientées bébé, cocooning et douceur ! Ni d’ailleurs de mes besoins, qui vont forcément changer avec l’arrivée du bébé !

Alors Mère Noël, cette année je voudrai du chouette cadeau pour moi et pour celle que je couve, qui pourra m’être utile aujourd’hui comme dans ma nouvelle vie de maman, de double maman !

Pour rester douce:

J’ai repéré les produits duo « Maman Bébé » de l’Occitane. Je suis fan de cette marque, des packaging rétro, des odeurs… Côté odeur justement, le parfum de ce baume tout doux est très discret, pour ne pas agresser le nez de bébé et qu’il reconnaisse l’odeur de sa maman ! Avant la naissance, j’utiliserai le baume comme anti-vergetures et en crème de massage pour ma grande, et ensuite on partagera avec la nouvelle venue, s’il en reste !

(crédit photo L’Occitane)

La crème hydratante bio quant à elle, plus légère, servira à nous hydrater toutes les 3, et pourquoi pas le papa avec ?

Pour se faire plaisir et rester éveillée !

Je suis une « fausse » amatrice de café. J’aime les cappuccinos, les latte machiattos, les cafés viennois et même le Starbucks. Alors pour Noël, je VEUX la nouvelle machine à café Dolce Gusto Melody Creativa. A moi les Latte Machiatto Caramel ou Vanille, les Mochaccino, le Chai Tea Latte et cet été le Cappuccino Ice !

Enceinte, je réduis la caféine, donc une tasse me suffira et je complèterai avec des chocolats chauds et thés, mais on trouve même toute une gamme décaféinée. Et après la naissance, ça sera double ration de café, pour réussir à garder les yeux ouverts toute la journée !

Pour la forme et la détente

Pour me relaxer avant et après la naissance, je me fais offrir un abonnement de Yoga pré et post-natalchez Walea Club bien sûr, à faire au chaud à la maison. Pas de pression, pas de femmes en justaucorps super bien foutues qui te regardent de travers parce que la position du lotus sans rouler, tu n’y arrives pas, l’idéal pour reprendre le sport en douceur ! Enfin reprendre.. Pour débuter dans mon cas !

J’ai même déjà trouvé la tenue qui irait parfaitement avec :

Ce pantalon confort stretch Asos Maternité de chez Séraphine, juste assez long pour cacher les fesses et le haut des cuisses !

Pour cocooner dans notre nid

Sur ma liste, je mets à peu près tout de ce qui vient de chez Poisson Bulle pour décorer le salon, mais s’il faut choisir, je dirai qu’une affiche On the Moon de Bianca Gomez ferait parfaitement l’affaire,

A mes pieds, des chaussettes polaires ours Oysho pour rester bien « Osho » (ahahah),

Et comme bande son de ces doux moments, le CD de Daphné qui chante à merveille les meilleurs titres de Barbara sur son nouvel album.  Alors, ça m’a tout l’air d’être un joyeux Noël en perspective, ça , non ?

Et vous, vous avez déjà rédigé votre liste au Père Noël ? Venez partager vos idées !

A très bientôt sur Walea,

BabyPop

Baby Chouchout Mom : la baby shower qui pense aux mamans

Babychouchout Mom, c’est la bonne idée à souffler à ses amies quand on est enceinte. C’est quoi, Baby Chouchout Mom, une nouvelle agence de baby planer ? Une agence pour organiser une Baby Shower ? Oui mais non… Pas seulement ! Quand Stéphanie a créé Baby Chouchout’Mom, c’est en pensant à ce qu’elle avait reçu vécu à Londres lors de sa grossesse : une merveilleuse fête autour de son ventre qui s’arrondit, mais une fête pour elle, une fête en son honneur pour célébrer son passage à la vie de maman.

Alors de retour en France, elle veut offrir aux futures mamans ces mêmes moments de bonheurs partagés avec ses proches amies. Le bébé ? Oui bien sûr on y pense mais toutes les attentions sont consacrées autour de la maman. Avec ces partenaires privilégiés, elle organise une fête pour la maman, comme un enterrement de vie de jeune fille, ou encore, elle dévoile ses secrets et vous propose ses conseils avisés pour que vous puissiez organiser cette journée spéciale. Avec Baby Chouchout Mom, il y a peu de chances que vous découvriez un gâteau de couches, mais plutôt qu’on vous propose un massage, une séance de relooking, des conseils pour bien vivre votre grossesse, ou pour reprendre pieds après son accouchement.

Car, autre originalité, les Baby Showers de Baby Chouchout Mom peuvent aussi s’organiser après la naissance de bébé. Si vous êtes mal à l’aise à l’idée de fêter l’arrivée de votre bébé pendant votre grossesse, Stéphanie vous propose d’attendre la naissance pour une fête entre amies pour VOUS faire dorloter. C’est aussi l’occasion idéal de briser l’isolement qui pèse parfois sur les jeunes mères et de présenter bébé à tous ceux qui vous entourent, en une seule fois !

Une femme nue enceinte dans les couloirs du métro

Elle est magnifique, nue… et enceinte ! On a pris l’habitude de voir les plus belles femmes du monde poser nues et enceintes pour les couv’ des plus grands magazines féminins ou pour des marques prestigieuses.

Mais on n’avait pas encore vu une marque de vêtements pour femmes enceintes fait sa promotion en montrant une femme nue enceinte à rhabiller ! Le procédé est connu puisqu’on se souvient d’une campagne de pub pour vêtements pour femmes (pas enceintes) qui montrait une midinette en tenue très légère affirmer « je n’ai rien à me mettre ». Je parle pour les plus âgées d’entre vous (comme moi), les autres devaient être encore dans leurs poussettes !

Cette fois-ci, « Envie de fraises » – qu’on adore par ailleurs – jette un pavé dans la marre de la pub avec cette future maman en tenue d’Eve, qui affirme mutine « Et encore, vous ne m’avez pas vue habillée« . Une façon de lancer les soldes option feuilleton teasing puisque ce mercredi 27 juin, selon le site Famili, les Parisiens ont pu voir la même dame habillée cette fois -ci d’une jolie robe provoquant son auditoire : « Allons, est-ce une façon de regarder une femme enceinte ?« ,  pour annoncer les – 40 % sur le site.

Une chouette campagne de pub ou encore une femme nue (enceinte ou pas) pour promouvoir des habits ?

Grossesse en surpoids : des conséquences à vie pour les enfants

Copyright : Photo Libre

A l’origine de nombreuses pathologies, on sait que le surpoids pendant la grossesse est à éviter : diabètes, hypertension, surpoids du bébé… Mais ce qu’on sait moins, c’est que le surpoids de la femme enceinte peut avoir des conséquences durables et négatives sur la santé des enfants.

Le lien entre le surpoids maternel et certaines pathologies des enfants devenus adultes est désormais démontré : hypertension, surpoids, hyperglycémie, hyperlipidémie ont été observés chez les enfants devenus adultes dont les mères enceintes étaient en surpoids, d’après une étude menée sur 1400 personnes par les chercheurs de l’Université hébraïque et de l’Université de Washington, à Seattle aux Etats-Unis. Selon le site Santelog, cette étude démontre plusieurs points :

  • « Les résultats montrent la nette influence de la surcharge pondérale de la mère sur le surpoids de l’enfant, entraînant d’autres facteurs de risque à l’âge adulte.
  • Les enfants de mères ayant pris plus de 14 kg durant la grossesse présentent un IMC bien élevé que ceux nés de mères ayant pris 9 kg pendant leur grossesse.
  • les enfants de mère en surpoids présentent une largeur de la hanche de près de 10 cm de plus, en moyenne, que les enfants nés de mères qui n’étaient pas en surpoids.
  • Les mêmes résultats sont obtenus pour les taux de sucre et de lipides dans le sang »

Et d’en conclure une espérance de vie réduite…

«Nous savons maintenant que des événements qui se produisent tôt dans la vie du fœtus ont des conséquences durables pour la santé de l’enfant une fois adulte », confirme le Dr Hagit Hochner, auteur principal de l’étude. Le Dr Orly Manor, co-auteur, ajoute : «À une époque d’épidémie de surpoids dans le monde, il est crucial d’identifier les fenêtres d’opportunité et d’intervention pour réduire les risques de maladie chronique plus tard dans la vie ».

Ayant pris 18 et 15 kilos pendant mes deux grossesses, je tiens à présenter mes excuses à mes enfants !

Mais je relativise aussi les résultats de cette étude. Pour la majorité des femmes enceintes, prendre seulement neuf kilos est tout simplement impossible et viser les 14kilos  un défis digne des 12 travaux d’Hercule. Les propos de Laurence Haurat, psychologue et nutritionniste, dans l’émission Les Maternelles, Comment retrouver la ligne après bébé vont d’ailleurs dans ce sens. On ne grossit pas nécessairement par plaisir, juste pour embêter son gynéco et se dire « chouette, tous ces kilos à perdre après ma grossesse » ! De multiples causes peuvent expliquer qu’une femme enceinte soit en surpoids et la culpabilisation des femmes enceintes ne mène à rien.

Evidemment, il faut faire attention et ne pas tomber quotidiennement dans le pot de nutella pendant neuf mois, sous prétexte qu’on est enceinte. Mais l’hyper contrôle de soi et l’obsession permanente du poids sont une pression et une contrainte épuisantes moralement et bien peu épanouissantes. Il y a déjà tellement d’angoisses liées à l’évolution de la grossesse que si on ajoute en plus un contrôle alimentaire strict… le taux de natalité risque de chuter !

Surveiller son alimentation, manger équilibrée, conserver une activité physique pendant sa grossesse, oui bien sûr ! Se mettre au régime pendant sa grossesse, sauf cas particuliers sous surveillance médicale, non merci.

Dépression ou baby blues ? La marche à suivre

On le sait : l’activité physique, c’est bon pour la santé physique mais c’est aussi bon pour la santé morale ! Et même, l’activité physique douce. Pas la peine de souffrir pour se faire du bien, ça c’est LA bonne nouvelle… Marcher, tout simplement peut avoir un effet bénéfique sur le moral.

Une étude écossaise de l’Université de Stirling, (Ecosse) a montré récemment que la marche a des vertus thérapeutiques pour lutter contre certains symptômes de la dépression légère ; C’est désormais prouvé, « la marche à pied à statistiquement un effet significatif, sur les symptômes de dépression, auprès d’une certaine population », expliquent les experts, selon un article édité dans Jol press.

La marche ou une activité physique régulière mais douce permet de diminuer  la réapparition de certains symptômes de la dépression. Bien qu’elle ne remplace pas complètement les antidépresseurs, elle permet d’accompagner la guérison et surtout de la rendre durable. Quand on sait que 300 millions de personnes sont victimes de dépression… la découverte est intéressante à plus d’un titre.

L’article revient également sur les femmes enceintes  ou les jeunes mamans qui subissent une forme légère de dépression, autrement dit dans notre langage courant de mamans, le baby blues. La prescription d’antidépresseur n’est pas nécessairement recommandée mais la marche à pieds ou toute autre activité physique douce pratiquée régulièrement peut avoir des effet bénéfique et représente « une solution inoffensive pour la mère et l’enfant. » C’est un pas vers la guérison et une solution à recommander sans modération, tous les jours !

Avoir un coach à domicile… gratuitement !

Un rêve, une utopie, un délire ? Peut-être pas ! Avec Walea Club, premier club de gym en ligne des femmes, des mamans et des femmes enceintes, vous pouvez inviter votre salle de gym dans votre salon sans dépenser un euro !

Pour faire du sport sans prise de tête, sans contrainte, le jour et pourquoi pas la nuit, il suffit de se connecter sur Walea Club et de choisir son activité physique préférée, d’en moduler la durée selon votre disponibilité et de chausser ses baskets.

Au menu : du yoga pour les femmes enceintes, de la gym douce spéciale grossesse, du yoga pour les femmes, de la remise en forme postnatale et tout nouveau et tout beau, de la tonification avec un gym ball, de la musculation gym abdo fessiers, de la gym poussette et plein d’autres activités dans les bacs de la post production vous attendent !

Et pour la fête des mères et pour préparer l’été en beauté,  on s’est dit qu’on allait vous faire un petit cadeau. Pour découvrir le Walea Club, plusieurs abonnements sont à gagner chez nos bloggueuses préférées qui nous font le plaisir et l’honneur de nous suivre :

Une vie de Cacahuètes

La mare au canard

Chut… ! maman bavarde !

Maman au bord de la crise de nerfs

Un bébé pour mes 30 ans

MamanFunky

Virginie B

Mais ce n’est pas tout car chez Mamanlou aussi, The site d’annonces pour les parents futés, on peut gagner des abonnements. Et très bientôt sur 15 autres blogs. La preuve sur Cocoon et Moi ! Vous êtes encore là ???? Allez vite tenter votre chance ! Quoique non attendez encore un peu.

Juste pour vous dire que le samedi 2 juin, à l’occasion de La Marseillaise des Femmes,

on peut aussi faire du sport gratuitement dans la vraie vie,

Walea vous offre un cours de gym poussette à 11h45 Plage du Prado à Marseille et un cours de yoga à 17h30.

On vous attend très nombreux !

La gym version 2.0

ça fait toujours plaisir quand on parle de nous ! Merci à Marseille Hebdo !

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription