Articles avec le tag ‘Femme’

Recettes de cuisine pour vivre plus longtemps

On vous en parlait il y a peu de temps : les omégas 3 sont vos amis pour la vie, tout comme les produits laitiers et le sport ! Et on vous conseillez déjà de faire le plein d’Omega 3.

Mais voilà qu’une nouvelle étude de la Harvard Medical School soutenue par les US National Institutes of Health (NIH) met en évidence les bienfaits du poisson gras (saumon, maquereaux, thon…) et surtout des omégas 3  sur la longévité.

Et il n’y a pas d’âge pour commencer : cette étude montre que consommer du poisson après 65 ans permet d’augmenter la longévité.  Les médecins ont examiné l’apport d’oméga3 dans le sang et ont trouver une corrélation entre un taux élevé d’oméga 3 et une réduction du risque de décès cardiovasculaire.

Selon le site Santélog, « l’analyse constate ainsi que des niveaux élevés d’acides gras oméga-3 dans le sang sont associées à une réduction de 27% du risque de décès toutes causes confondues, et une réduction de 35% du risque de décès par maladie cardiaque et que les personnes aux niveaux sanguins en omega-3 les plus élevés, ont vécu en moyenne, 2,2 années de plus. La conclusion des chercheurs s’impose, sur les bienfaits du poisson et des fruits de mer riche en oméga-3 (même si l’étude n’a pas directement prise en compte les apports alimentaires des participants). »

Sans compter que le saumon est très riche en vitamine D. 100g de saumon apporte 100% des besoins par jour. La vitamine D active des molécules qui vont attaquer les bactéries et les virus. Essayez donc de consommer un poisson gras au moins 1 fois par semaine: saumon, thon, sardine, maquereau…

Alors mangez 5 fruits & légumes par jour ET du poisson une fois par semaine !

Pour rappel, voici une liste d’aliments contenant des omégas 3 :

Le foie de morue

L’huile de colza

L’huile de lin

Les poissons gras

Les fruits à coques dont les noix

Les œufs bleu-blanc-cœur

La viande d’animaux élevés en plein air

La mâche, pourpier, épinard, cresson, laitue, frisée, cœur de palmier, avocat…

Infections urinaires : pas de fatalités !

Elles ont tendance à nous gâcher la vie. Particulièrement douloureuses et handicapantes, les infections urinaires sont un de ces privilèges dont se passeraient bien les femmes. Certaines d’entre nous  y sont plus sujettes que d’autres et tout particulièrement pendant leur grossesse. Et je compatis…

Véritable calvaire pour celles qui en sont victimes… sachez qu’il est possible de diminuer leur survenue. D’abord en ne portant aucun vêtement trop serré susceptible de générer un frottement et une infection. Adoptez le confort pour votre bien-être et votre santé.

Buvez également votre litre et demi d’eau règlementaire. En éliminant, vous vous débarrassez des germes susceptibles de causer les infections urinaires.

Si vous êtes sensibles, faites une cure de canneberges ou cranberry (disponibles en pharmacie) : ces petites baies rouges sont les amies des femmes et leur évitent bien des désagréments. Leurs vertus en prévention des gênes urinaires sont reconnues.

Enfin une astuce de grand-mère : rien de plus efficace qu’une infusion de queue de cerises pour éliminer. Jetez une bonne poignée de queues de cerises dans 50 centilitres d’eau bouillie. Couvrez et laissez infuser 15 minutes.  Buvez cette mixture tout au long de la journée, vous sentirez rapidement l’effet diurétique.  A éviter le soir avant de vous coucher, si vous ne voulez pas qu’une envie pressante interrompe vos doux rêves. Si vous n’avez pas de cerisiers dans votre jardin, rendez-vous dans les pharmacies ou les magasins bio qui proposent des tisanes de queues de cerises

Astuces sport et bien-être n°2

On continue notre série pour vous apporter une dose de bien-être dans votre quotidien. Le but est d’intégrer dans vos habitudes des gestes qui vont favoriser votre tonification, votre remise en forme et au final votre santé ! Des petites choses simples, à faire sans efforts, des habitudes de vie qui se font discrètes et vont vite devenir des réflexes. Sport, détente, perte de poids, relaxation, diététique… de quoi favoriser votre équilibre au quotidien !

Astuce sport : un périnée et un ventre fermes

Le périnée est un des muscles les plus importants de notre corps de femmes et pourtant il est un des plus méconnus et les plus négligés. Il est nécessaire de le faire travailler un peu tous les jours pour le tonifier, sinon, lui aussi, il se relâche comme n’importe quel muscule, mais les conséquences sont plus désagréables qu’un peu de cellulite (fuites urinaires et cie, merci on s’en passe !)  Voici un petit geste à répéter quotidiennement autant de fois que vous le pouvez : contractez le périnée, soufflez doucement, rentrez le ventre en partant bien du pubis, étirez-vous profondément en imaginant que votre tête est tiré par un fil invisible, (restez la tête droite) en vous mettant sur la pointe des pieds, serrez les fesses une dizaine de secondes. Non seulement vous vous étirez et ça fait un bien fou mais en plus, vous sollicitez tous vos muscles et vous tonifiez en douceur et en profondeur.

Dès que vous le pouvez, répétez ces exercices très discrets, au bureau, à la maison, dans un magasin quand vous attendez votre tour à la caisse…

Astuce beauté : des vitamines pour une belle peau

Liste de courses pour vous aider à avoir une belle peau

- Carotte crue et cuite, cerfeuil frais, abricot, épinard, potiron, laitue, poivron, melon, tomate, cornichon pour aider la peau à se régénérer grâce à la vitamine A.
- Brocoli, courgette, fraise, kiwi, papaye, poivron rouge, orange, chou de Bruxelles, cassis pour protéger votre peau des méfaits du soleil grâce à la vitamine C.
- Levure de bière sèche, levure de boulanger, germe de blé, œufs de poissons, pois secs, haricots secs, porc, noix, noisette, lentille, rognon, petit pois pour avoir une peau ferme grâce à la vitamine B.

Conseil bien-être pour s’aérer l’esprit

Dès que le soleil pointe le bout de son nez, on en profite pour prendre l’air. Entre deux dossiers au bureau, à la sortie des écoles, en gardant bébé… On se bouge. Les petites pauses se font au grand air : c’est très bénéfique. Et marcher 20 minutes par jour permet de préserver son capital santé.

Recettes cosmétiques naturelles pour douce St Valentin

Trop commerciale la St Valentin ? Peut-être… Oui. Mais n’empêche… ça reste l’occasion de s’accorder une tendre parenthèse à deux, quelques plaisirs partagés, un rappel à l’amour. Evidemment, pas besoin d’attendre le 14 février pour souffler quelques mots doux à l’oreille de son partenaire et s’échapper quelques instants en duo.

Pour préparer ces quelques notes de complicité que chacune jouera selon sa sensibilité, rien ne vaut une mise en beauté qui rime avec nature et gourmandise. Pour être douce de la tête au pied et avoir une peau veloutée qui appelle les caresses les plus folles !

Notre coach sport & bien-être, Samantha Feuillassier, nous a suggéré quelques recettes de beauté.

Un bain de pieds doux

Mélangez des huiles essentielles (menthe et lavande pour décontracter) à une huile douce comme l’huile d’amande puis ajoutez quelques gouttes de lait. Verser ensuite ce mélange dans un grande bassine d’eau chaude et plongez y vos pieds une dizaine de minutes. Pensez à essuyer soigneusement vos pieds suite au bain.

Un bain pour tonifier la peau

Ce bain de romarin et de prêle vous promet une peau superbe, même lorsque la perte de poids a tendance à faire se relâcher la peau. Faites infuser 1 poignée de prêle et de romarin dans 1 litre d’eau bouillante pendant 20 minutes. Filtrez et ajoutez à l’eau d’un bain tiède. En sortant, passez vos jambes sous l’eau fraîche quelques minutes. Effet garanti.

Un masque gourmand, au chocolat

Ce qu’il vous faut :

• 6 carrés de chocolat noir (si possible à 80 % de cacao)

• 3 gouttes d’huile essentielle de fleur d’oranger

Faites ramollir les carrés de chocolat au bain-marie ou au four à micro-ondes. Éteignez le feu avant que le chocolat ne devienne trop liquide, puis mélangez pour obtenir une pâte fluide.

Ajoutez l’huile essentielle de fleur d’oranger. Laissez tiédir, puis appliquez ce masque sur votre visage à l’aide d’un pinceau. Patientez 5 bonnes minutes avant de rincer votre visage à l’eau. N’hésitez pas à renouveler ce masque une fois par semaine. Les acides gras et le magnésium du cacao exercent un effet tonifiant sur la peau. Quant aux vitamines du cacao et de l’orange, elles ont des vertus anti-oxydantes.

Femmes santé : écoutez votre cœur pour avoir une bonne image de votre corps

Le site Santelog fait état d’une nouvelle étude très intéressante à mon avis. Les femmes qui sont à l’écoute de leur corps et qui ont une meilleure connaissance des signaux émis par leur corps – comme leur rythme cardiaque – ont une meilleure image d’elle-même et sont plus à l’aise avec leur corps.

Cette étude menée par les Drs Vivien Ainley et Manos Tsakiris, psychologues de l’Université de Londres, publiée dans l’édition du 6 février de la revue PLoS ONE, explique donc que des étudiantes volontaires âgées de 19 à 26 ans ont été invitées à écouter leur rythme cardiaque.

Il se trouve que celles qui avaient une bonne perception des signaux émis par leur corps sont très à l’aise avec lui et en ont une image positive. A condition qu’elles ne le considèrent pas comme un objet !

«Les gens ont la capacité remarquable de pouvoir se percevoir du point de vue d’un observateur extérieur, cependant, certaines femmes vont développer une tendance excessive à considérer leur corps comme un objet, en négligeant de le valoriser pour sa compétence physique et sa santé» expliquent les psychologues.

Ces femmes-là qui objectivisent complètement leur corps ont des tendances plus fortes à être sujettes à la dépression, à des troubles du comportement (type alimentaire) ou sexuels. Mais lorsqu’elles perçoivent leur corps non plus comme un objet, mais qu’elles sont à l’écoute de ce qu’il raconte, elles ont une meilleure estime d’elle-même et de leur image.

Conclusion : votre corps n’est pas un objet. Ecoutez ce qu’il a à vous raconter !

Jeune maman : 10 excellentes raisons de ne pas culpabiliser quand on ne fait pas de sport

Dans le slogan « Manger – Bouger », t’as surtout retenu le premier mot. Enfin, c’est ce que te diront les mauvaises langues nullipares ou accros à la salle de sport. Pourtant, t’as vraiment aucune raison de culpabiliser d’avoir rayé le mot « sport » de ton vocabulaire depuis que le mot « maman » y est entré. La preuve par 10.

1. Ton corps a tellement bossé pendant la grossesse et l’accouchement, il a bien droit à 4 ans de RTT, facile.

2. Y a plus de sous pour racheter des baskets neuves vu le prix des couches – mine de rien, tu te sacrifies pour ta famille.

3. Ton corps est peut-être tout flasque là, mais t’as tellement peur qu’un bout de peau s’étire encore et qu’une nouvelle vergeture apparaisse que tu n’oses plus rien modeler.

4. Les bébés nageurs, ça compte comme du sport, non ? (Celle qui dit non n’a jamais essayé de changer la couche d’un bébé dans un vestiaire moite)

5. Tu conserves tes maigres forces pour le sport en chambre, quand l’enfant daigne enfin s’endormir autre part que sur ta poitrine.

6. Tu risquerais de te péter une jambe en faisant ton jogging (avec ces baskets usées, aussi) et là, hein, qui s’occuperait de la maisonnée pendant le mois de plâtre ?

7. La dernière fois que tu es allée à la salle de sport, quand tu es rentrée la maison ressemblait à … rien. Plus rien. Un spectacle de désolation avec de la crème au chocolat sur le papier peint.

8. Et surtout, quand tu es rentrée, tu étais tellement rouge et transpirante que l’enfant en a fait des cauchemars pendant 3 semaines.

9. C’était atelier pâte à sel ou séance abdos-fessiers. Une seule B.A. par mois, faut quand même pas exagérer.

10. Parce qu’en fait, du sport, on en fait déjà toute la journée quand on s’occupe d’un bébé… mais ça, je t’en reparle bientôt, ici même.

McMaman

Dans quel pays fait-il bon d’être femme ? Pas en France !

Dans quel pays est-il bon d’être une femme ? La question est complexe et l‘ONG Save The Children s’y attelé en prenant en considération un ensemble de facteurs (temps passé à l’école, les revenus, le pouvoir politique…) dans 3 catégories de pays :: pays développés, pays en voie de développement ou pays les moins avancés. Elle a mixé tous ces éléments pour aboutir à un classement des pays où les femmes s’épanouissent le mieux, catégorie par catégorie de pays.

Mauvaise surprise… Comme vous pouvez le constater, dans la famille « pays développés », on a beau demandé la France, elle ne figure pas dans le Top 10. Pioche ! En cause : les disparités entre les salaires, la longueur relativement faible de son congé maternité ou encore le peu d’implication des femmes dans la vie politique. Autrement dit, en cette fin d’année scolaire : peu vraiment faire mieux !

1 Norvège
2 Islande
3 Suède
4 Nouvelle-Zélande
5 Danemark
6 Finlande
7 Australie
8 Belgique
9 Finlande
10 Pays Bas

Le travail de nuit favorise le cancer du sein

Le travail de nuit nuit gravement à la santé des femmes : c’est ce qu’il faudrait inscrire dans les contrats de travail de toutes ces femmes qui travaillent de nuit ou qui alternent le travail de jour et le travail de nuit.

Ce risque avait déjà été mis en évidence chez les infirmières. Une étude avait « montré un excès de risque de cancer du sein pour celles travaillant la nuit », selon Pascal Guénel, directeur de recherche au Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm, France). Une nouvelle étude intègre une population plus large de femmes alternant travail de jour et travail de nuit.

En raison de la perturbation du rythme biologique, le travail de nuit entrainerait un risque accru de 30 % de cancer du sein. 30 %, c’est quand même énorme !  Même s’il ne faut pas dramatiser : « une augmentation de 30% du risque de cancer chez les femmes ayant travaillé la nuit peut être considérée comme « plutôt légère mais significative d’un point de vue statistique » », explique Pascal  Guénel dans un article de La Provence. Le risque relatif est de 1,3. Pour se donner un point de comparaison, le fait de fumer engendre un risque relatif de 10 d’être atteint d’un cancer du poumon.

> Le risque est encore plus important pour les femmes qui ont travaillé de nuit pendant plus de quatre ans et

> Le risque augmente pour celles qui alternent travail de jour et travail de nuit.

> Le risque est aussi accru lorsque les femmes ont commencé à travailler de nuit avant leur première grossesse.

« Toutes les études sur le travail de nuit partent de l’hypothèse d’une perturbation du rythme circadien qui entraîne une perturbation du cycle hormonal, suspectée d’entraîner un risque accru de cancer », précise Pascale Guénel. Le Centre international de recherche sur le cancer (IARC/CIRC) classe le travail de nuit comme étant « probablement cancérogène » puisqu’il perturbe le rythme circadien qui gère l’alternance veille/sommeil et régule certaines fonctions biologiques.

Hôtellerie, secteur de la santé, usines, police… Non seulement l’information devrait être transmise aux salariées concernées mais un dépistage spécifique devrait leur être proposé, pour qu’elles ne payent pas de leur vie le fait d’avoir travaillé.

Dépression ou baby blues ? La marche à suivre

On le sait : l’activité physique, c’est bon pour la santé physique mais c’est aussi bon pour la santé morale ! Et même, l’activité physique douce. Pas la peine de souffrir pour se faire du bien, ça c’est LA bonne nouvelle… Marcher, tout simplement peut avoir un effet bénéfique sur le moral.

Une étude écossaise de l’Université de Stirling, (Ecosse) a montré récemment que la marche a des vertus thérapeutiques pour lutter contre certains symptômes de la dépression légère ; C’est désormais prouvé, « la marche à pied à statistiquement un effet significatif, sur les symptômes de dépression, auprès d’une certaine population », expliquent les experts, selon un article édité dans Jol press.

La marche ou une activité physique régulière mais douce permet de diminuer  la réapparition de certains symptômes de la dépression. Bien qu’elle ne remplace pas complètement les antidépresseurs, elle permet d’accompagner la guérison et surtout de la rendre durable. Quand on sait que 300 millions de personnes sont victimes de dépression… la découverte est intéressante à plus d’un titre.

L’article revient également sur les femmes enceintes  ou les jeunes mamans qui subissent une forme légère de dépression, autrement dit dans notre langage courant de mamans, le baby blues. La prescription d’antidépresseur n’est pas nécessairement recommandée mais la marche à pieds ou toute autre activité physique douce pratiquée régulièrement peut avoir des effet bénéfique et représente « une solution inoffensive pour la mère et l’enfant. » C’est un pas vers la guérison et une solution à recommander sans modération, tous les jours !

Avoir un coach à domicile… gratuitement !

Un rêve, une utopie, un délire ? Peut-être pas ! Avec Walea Club, premier club de gym en ligne des femmes, des mamans et des femmes enceintes, vous pouvez inviter votre salle de gym dans votre salon sans dépenser un euro !

Pour faire du sport sans prise de tête, sans contrainte, le jour et pourquoi pas la nuit, il suffit de se connecter sur Walea Club et de choisir son activité physique préférée, d’en moduler la durée selon votre disponibilité et de chausser ses baskets.

Au menu : du yoga pour les femmes enceintes, de la gym douce spéciale grossesse, du yoga pour les femmes, de la remise en forme postnatale et tout nouveau et tout beau, de la tonification avec un gym ball, de la musculation gym abdo fessiers, de la gym poussette et plein d’autres activités dans les bacs de la post production vous attendent !

Et pour la fête des mères et pour préparer l’été en beauté,  on s’est dit qu’on allait vous faire un petit cadeau. Pour découvrir le Walea Club, plusieurs abonnements sont à gagner chez nos bloggueuses préférées qui nous font le plaisir et l’honneur de nous suivre :

Une vie de Cacahuètes

La mare au canard

Chut… ! maman bavarde !

Maman au bord de la crise de nerfs

Un bébé pour mes 30 ans

MamanFunky

Virginie B

Mais ce n’est pas tout car chez Mamanlou aussi, The site d’annonces pour les parents futés, on peut gagner des abonnements. Et très bientôt sur 15 autres blogs. La preuve sur Cocoon et Moi ! Vous êtes encore là ???? Allez vite tenter votre chance ! Quoique non attendez encore un peu.

Juste pour vous dire que le samedi 2 juin, à l’occasion de La Marseillaise des Femmes,

on peut aussi faire du sport gratuitement dans la vraie vie,

Walea vous offre un cours de gym poussette à 11h45 Plage du Prado à Marseille et un cours de yoga à 17h30.

On vous attend très nombreux !

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription