Articles avec le tag ‘bien-être’

Ménagez votre périnée pendant les fêtes !

Copyright : Photo Libre

Si votre périnée a été fragilisé suite à votre accouchement, ou avec l’arrivée de la ménopause, voici quelques mesures préventives, issues des Cahiers du Pôle Sport et Maternité, qui vous permettrons de prendre soin de votre périnée et de limiter ainsi les risques possibles d’incontinence urinaire :

Maintenez votre poids santé pour éviter la pression constante qu’un surplus de poids exerce sur la vessie et les muscles qui l’entourent. Essayez pendant ces fêtes de vous faire plaisir tout en limitant les excès : évitez de vous resservir pendant les repas, limitez la consommation d’alcool ou encore préparez-vous un bouillon détox entre deux repas (ma recette : eau chaude + un bouillon de cube bio aux légumes sans sel ni sucres ajoutés !).

Traitez la constipation ! Rendez-vous chez votre médecin traitant pour une constipation chronique, si elle est passagère buvez beaucoup d’eau et consommez des pruneaux ! Même verdict que ci-dessus, tout surpoids est néfaste pour votre plancher pelvien.

Lire la suite »

Ma salle de gym… Et de germes !

Copyright : Photo Libre

Quand vous vous rendez dans votre salle de gym, vous lavez-vous les mains avant et après l’utilisation des équipements à disposition ? Apportez-vous votre propre tapis de sol que vous nettoyez régulièrement ? Prenez-vous une douche après votre séance d’entraînement ? Apportez-vous votre propre bouteille d’eau ou buvez-vous l’eau directement au robinet des vestiaires ?

Si vous répondez « non » à une seule de ces questions vous vous exposez à de multiples risques infectieux qui se développent très rapidement en milieu chaud et humide… Comme votre salle de sport par exemple ! C’est le quotidien le New York Times qui a récemment publié les recommandations du guide de prévention contre les risques d’infections du National Athletic Trainers’ Association.  Ce guide (en anglais) est une belle initiative et s’adresse aux professionnels du sport, comme à toute personne travaillant en milieu sportif que ce soit le gymnase de l’école, la piscine municipale ou encore une salle de sport.

Les auteurs indiquent que si les infections cutanées sont très fréquentes chez les sportifs professionnels, tout le monde reste concerné : du sportif amateur qui fréquente une salle de gym à celui qui va participer à une manifestation sportive organisée.

Lire la suite »

késako le Qi Gong ?

A prononcer « Tchi Kong », cette discipline chinoise fait de plus en plus parler d’elle.  Elle ne doit pas être considérée comme une simple pratique sportive mais bien comme un art de vivre. Accessible aux femmes comme aux hommes, et cela à tous les âges, elle ne nécessite pas de conditions physiques particulières.

Sur le site de la Fédération des Enseignants de Qi Gong on apprend que le mot Qi Gong est composé de deux idéogrammes chinois (en photo ci-dessus) :

-          Qi, qui se traduit par souffle, énergie

-          Gong, qui désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise et le but recherché

Ainsi le Qi Gong permet de « capter l’énergie pour nourrir son corps ». La pratique implique un travail sur la concentration de l’esprit,  la mobilisation des souffles,  et consiste à enchaîner des exercices de mouvements et postures corporelles. Il existe des centaines de méthodes différentes, et certaines d’entre elles sont tout particulièrement adaptées aux besoins des femmes.

Lire la suite »

Les sports doux pour combattre le cancer du sein

Le sport doux pour combattre le cancer du sein

Copyright : Photo Libre

L’Afacs, l’association francophone de l’après cancer du sein, lance une enquête nationale sur l’étude de la pratique d’une activité physique après le traitement d’un cancer du sein.

Une activité physique douce comme marcher, nager ou monter les escaliers devrait être systématiquement incluse dans les stratégies de soin estime le docteur David Elia, vice-président de l’Afacs.  De précédentes études démontrent en effet que pratiquer plus de trois heures de marche rapide par semaine diminuent le nombre de récidive de 20 % à 50 %.

Le sport améliore la qualité de vie et limite la progression des cellules cancéreuses.  Un seul mot d’ordre : mieux informer les patientes  qui sont à contrario souvent poussées par leur entourage à se reposer.

Quelques minutes suffisent en ce mois d’octobre rose pour répondre au questionnaire et faire reculer le cancer grâce au sport : http://bougezcontrelecancerdusein.fr/

Bien dans son corps avec la kiné hypopressive

Bien dans son corps avec la kiné hypopressive

Copyright : Photo Libre

Votre gynécologue ou sage-femme vous en a déjà peut-être parlé comme d’une méthode de rééducation périnéale ? En effet, la kinésithérapie hypopressive est une méthode de gymnastique globale qui permet de renforcer la sangle abdominale et le muscle périnéen, en limitant la pression intra-abdominale qui leur est néfaste (Enseignement Permanent de la Kinésithérapie).

Parfaite après un accouchement, cette méthode permet une remise en forme après bébé toute en douceur. Outre la tonification du périnée et de la sangle abdominale, les bénéfices sont nombreux : prévention de la descente d’organes et de l’incontinence urinaire (cela arrive parfois après un accouchement), amélioration des mécanismes obstétricaux et sexuels, ou encore la rééducation posturale bénéfique pour vos abdos et votre dos !

Les techniques hypopressives ont été créée il y a trente ans par le thérapeute Marcel Caufriez et  l’enseignement des cours destinés aux masseurs-kinésithérapeutes existe depuis 1990. Alors n’attendez plus et renseignez-vous pour une séance près de chez vous !

La Parisienne : Bom Dia !

Cette année, La Parisienne se courra sous les couleurs du Brésil. L’ambiance y sera délicieusement caliente. Victime de son succès, la course affiche déjà complet ! Autrement dit, 22.000 femmes, pas moins, chausseront leurs baskets le  12 septembre. Du coup, les plus motivées s’entraîneront pour l’édition 2011. Car s’il y a une course à laquelle vous devez participer, c’est bien celle-ci. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

1 / D’abord, on ne court pas pour rien mais contre le cancer du sein et c’est bien là une excellente raison de suer un peu. N’oubliez pas d’acheter le petit ruban pour 1 euro (ou plus) pour soutenir la recherche contre le cancer du sein.

2/ Ensuite parce que c’est une excellente façon de s’accorder un peu de temps. A force de courir dans tous les sens, on n’arrive même plus à courir pour soi.

3/ Après, l’esprit est fun : pas de compétition. On court seule, avec ses copines, entre collègue mais surtout à son rythme.

4/ Enfin, 6 kilomètres, ce n’est pas la mer à boire. C’est une distance accessible à toutes avec un peu d’entraînement. Alors courage, on se bouge !

Lire la suite »

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription