Articles avec le tag ‘accouchement’

Le corps des mères après leur accouchement : brisons le tabou !

Des corps parfaits, minces, fermes, souples comme des lianes… Elles viennent d’accoucher il y a à peine quelques semaines, et la maternité n’a laissé aucune trace sur leur corps, pas de cicatrices, ni vergetures, pas de graisses, rien ! La maternité sous les sunlights des medias est magique : elle dure neuf mois puis s’efface pour laisser place au culte du corps parfait, à nouveau. Pour preuve, le diaporama du site Famili.

Hélas pour nous (ou pas), dans la vraie vie, la maternité s’installe pour longtemps, s’incruste dans nos corps, le marque à jamais. Le corps après un accouchement est un sujet tabou, caché honteusement sous quelques épaisseurs et tissus amples. Une femme peut devenir mère mais sans en garder de traces, merci pour les autres. Et tant pis pour elle qui (sup)porte son nouveau corps comme une honte, un fardeau.

C’est ce qu’a voulu dénoncer Bownie Crowder qui considère que le corps des femmes après leur accouchement est un des secrets les mieux gardés au monde. Et ça lui donne envie de pleurer…  Alors elle a décidé de créer un site Theshapeofamother.com qui propose aux jeunes mères de se montrer telles qu’elles sont après la naissance de leur enfant : sans photoshop, sans chirurgie esthétique, sans coach, sans régime draconien…

Cette initiative ne gommera pas nos complexes mais remettra les pendules à l’heure : dans 99 % des cas, un corps de femmes est imparfait et l’est encore plus après avoir donné vie. Et c’est normal.

L’incontinence urinaire est-elle une fatalité ?

L‘incontinence urinaire est un sujet cher à Walea qui reste malheureusement encore tabou. Peu de femmes osent parler de leur incontinence et pourtant nous sommes nombreuses à en souffrir. Dans un de nos anciens billets, le point sur l’incontinence urinaire d’effort,  nous indiquions que 44 % des femmes de plus de 18 ans seraient concernées par l’incontinence urinaire d’effort.

Parmi les causes identifiées l’accouchement est considéré comme le facteur de risque le plus important car il entraine des traumatismes musculaires au niveau du plancher pelvien lors de la poussée ou encore en cas d’accouchement long. Une récente étude de l’Université de Göteborg en Suède revient sur le sujet pour déterminer la prévalence de l’incontinence 5 ans après l’accouchement, puis entre 5 et 10 ans, et enfin après 10 ans et plus.

Le constat est le suivant : comparativement à une césarienne, le risque d’incontinence urinaire triplerait dans les 10 années qui suivent un accouchement par voie vaginale. La prévalence de l’incontinence urinaire s’avère ainsi considérablement plus élevée après un accouchement par voie basse (40,3 %) qu’après une césarienne (28,8 %).

Face à ce constat qui revient dans de nombreuses études et les pourcentages élevés d’incontinence, Walea s’interroge sur le suivi post-natal et la rééducation périnéale. En effet, l’incontinence n’est pas une fatalité et il existe des solutions pour la guérir.

La guérison, ainsi que la prévention, passe tout d’abord par l’information : avoir conscience des  risques et des causes d’incontinence urinaire, ne pas penser que cela ne concerne que les autres,  en parler à sa sage-femme ou son gynécologue, surtout ne pas négliger la rééducation périnéale post-natale mais aussi la musculation périnéale tout au long de sa vie.

Lire la suite »

Nos accouchements plus longs que ceux de nos grands-mères !

Un article du blog américain dédié à la santé, SHOTS, nous apprend que nos accouchements durent plus longtemps que ceux du temps de nos grands-mères !

Aujourd’hui, pour un primipare, la durée moyenne d’un accouchement est d’environ 6h30 contre 4h il y a 50 ans. Ces chiffres sont les résultats d’une étude américaine récente qui a comparé 140 000 naissances sur les deux périodes.

Plusieurs raisons expliqueraient cette augmentation de durée :

Il y aurait tout d’abord des changements entre les mères d’aujourd’hui et leurs grands-mères. Par exemple, on conçoit le premier enfant 4 à 6 ans plus tard que nos grands-mères, notre masse corporelle est plus importante et les bébés d’aujourd’hui sont aussi plus ronds.

Au delà des différences entre les femmes et leurs bébés, les auteurs de l’étude soulignent surtout des méthodes d’accouchement qui ont drastiquement changé en 50 ans et notamment l’utilisation de la péridurale : cette dernière rallonge un accouchement de 40 à 90 min, bien entendu ce type d’anesthésie est parfaitement accepté et reconnu pour aider à réduire et contrôler la douleur lors de l’accouchement. Les chiffres de l’OMS pour la France donne un pourcentage de 63% des femmes qui accoucheraient sous péridurale et dans certaines grandes maternités ce chiffre avoisinerait les 88%.

L’étude met ainsi en avant le simple fait que de nos jours une femme reste en position allongée pendant sont travail car elle ne peut plus se déplacer après avoir reçu la péridurale. La question qui est posée est de savoir comment se comportaient nos grands-mères sans péridurale, restaient-elles aussi allongées ou bien continuaient-elles à s’activer jusqu’au dernier moment ?

Lire la suite »

Dernière ligne droite…

 

Ces derniers temps, c’est juste de la folie. Dernière ligne droite… qui n’en finit plus. Chez Walea, on met les bouchées triple pour vous faire rencontrer votre coach perso à domicile, très très vite. Du coup, moins le temps de venir vous rendre visite sur vos blogs, de participer, de réagir. Et ça c’est tristoune. Mais, on fait aussi  plein de trucs sympas. Des tournages de yoga par exemple… dans la salle de Florence Cevaer à Marseille et avec Florence Cevaer pour des séances de yoga maternité en pré et postnatal, en exlu pour Walea. Vous avez vu comme c’est joli chez Florence ? On a tourné un cours sur mesure pour les jeunes mamans : remodeler son bassin. Idéal pour aider le bassin à  reprendre doucement sa place et pour mobiliser son périnée apès l’accouchement.

On fait des tests du site : euh… c’est normal que ça marche pas quand je clique là ? Et bien non c’est pas normal ! Bon ça je vous l’avoue, c’est vachement moins sympa.

On fait des soirées très très enrichissantes, les Avant premières du numérique, organisées par l’Incubateur multimedia Belle de Mai et le réseau entrepreneurielles, en présence de Charlotte Gaillard, Mme Berceau Magique. Et de femmes qui méritent le détour : Hayet qui a lancé Walfo  qui va vous faire jouer avec l’indice boursier et gagner des lots de fou, Anne de Tinteo qui vous fait redécouvrir le plaisir d’entendre sans vous exploser les oreilles, Virginie de Tassha première centrale de réservation de sites internet et Delphine qui a créé Vetside, un logiciel d’aide de prise de décision pour les vétérinaires afin d’améliorer la qualité de leur service.

Et puis on se détend aussi grâce à d’autres bloggeuses, femmes, entrepreneuses, mamans, Sages comme des images, qui organisent des top soirées de filles du sud, où on rencontre avec beaucoup de plaisir et de curiosité d’autres bloggeuses, même sa voisine soit dit en passant qui en fait tient un blog aussi, où on se fait gâter comme des enfants, où on se régale comme de vraies gourmandes. Je vous renvoie sur les sites/blogs des copines : elles sont incontournables !

Anne de Les garçons des étoiles - Amelie de So girly Blog - Alexiane de Axelleweddings – Titlaine de Les bricolages de Titlaine - Juliette de Tourisme en famille - Audrey de La fée Marmaille - Lisa de MailleKnaille - Nadège de Du cote de chez moi –  Flo raison de Le blog culotte – Stephie de Stephie les cacahuettes – Caroline de kro-malin – Céline de ultrabook - Valia de Kid&sens - Delphine de DManavai – La vie ici – Sandra de In the mode for love – Katia de Katblog – Coralie de Mademois’ailes coco  - oulaoup - Romain de Tronche Poulpe - Maylune de Loupiote photographieDans la tete de Galinette il y a – Barbara de Là où je vais – Claire de Clawer blog – Julie du blog Moi Charlie – Céline de Walea blog – Les nouveaux arrivants marseillais - Emilie de Mon petit home – La boite à séries , Sophie de Par2cmieux – Guillaume de Un été en vacances – Tony et Shéhérazade de Just Cupcakes – Michaja de Mumi Creations – Frédérique de Redcastle – Emilie de Bulle d’instant et Sophie de MILK.

Que du beau monde ! comme quoi, ça bouge dans le sud aussi !

Accouchement : de l’art ou du cochon ?

Une artiste américaine, Marni Kotak, à New York, a décidé de pousser sa passion pour l’art jusqu’au bout. Après avoir mis en scène sa première relation sexuelle puis l’enterrement de son grand-père, elle a décidé de transformer son accouchement en performance artiste, son premier accouchement je précise.

Elle changera peut-être d’avis pour le second !

Du coup, la maman artiste a pris ses quartiers dans sa galerie en attendant ses premières contractions, la perte des eaux et l’expulsion. Je suppose qu’elle fera un happening quand elle perdra le bouchon muqueux… Elle a installé le lit de sa grand-mère qui doit être bien contente de voir ce spectacle de là où elle est, un rocking chair… Son mari et sa sage femme squatte également la galerie.

En attendant ce grand moment artistique (toutes celles qui ont accouché apprécieront cet art au vu de leur propre expérience), des images de ses échographies sont projetées sur son ventre. Les personnes qui veulent prendre part à ce grand moment historique peuvent laisser leurs coordonnées et seront averties dès les premières contradictions. Evidemment, rien ne garantie qu’il s’agira des vraies contractions…  Mais c’est de l’art n’est-ce pas ! Marni veut aller plus loin dans le concept : elle souhaite que toute la vie de son enfant soit exposée publiquement de sa naissance jusqu’à son entrée à l’université. Un conseil, mon petit, si tu m’entends, reste où tu es !!!!!!

Les AVC en hausse chez les femmes enceintes

Mauvaise nouvelle ! De plus en plus de femmes enceintes et de jeunes mamans sont victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). C’est une équipe de chercheurs américains qui s’est basée sur 8 millions de patientes dans 1000 hôpitaux et a mis le doigt là où ça fait mal. En 1994, les femmes enceintes étaient 4085 à entrer à l’hôpital pour un AVC et 13 ans plus tard, elles sont plus de 6000, soit une hausse de 54 % !

En cause, d’après les chercheurs, le surpoids, l’hypertension, le diabète ou des maladies cardiaques congénitales expliquent Elena Kuklina, un des chercheurs de l’équipe d’Atlanta. Entre le mommyrexie et l’obésité, on va bien trouver un juste milieu ! Futures mamans, avec les beaux jours, on en profite pour se bouger, tout en douceur. On va bientôt vous proposer des activités toutes douces qui s’adaptent à votre mode de vie… Patience !

Anorexie des petites filles, mommyrexie : jusqu’où ?

Jusqu’où ira-t-on dans le culte de la minceur et de l’ultra-minceur ? Certains articles me font bondir dans mon canapé. Quand je lis que des petites filles de cinq ans sont soignées pour anorexie en Grande-Bretagne, ça me rend dingue.

Selon Le Parisien, 2000 enfants de 5 à 15 ans ont été soignés pour des troubles alimentaires, là-bas. Six cents d’entre eux avaient moins de 13, 98 n’avaient que 5 à 7 ans et 99 entre 8 et 9 ans.

Imaginez la pression qui pèse sur les épaules de ces petites filles qui à force d’admirer leurs stars ultra minces s’en rendent malades ! Qui considèrent que le seul modèle valable se résume à un petit 32. Il est temps que les medias, les magazines destinés aux femmes et aux ados, que les publicités s’engagent sans ambiguïté contre l’anorexie et l’ultra-minceur.

Pourquoi ne dénonce-t-on pas ces stars, les Victoria Beckham, Gisèle Bundchen et autre Nicole Ritchie qui même enceintes de 9 mois s’habillent toujours en XXS pré-ado ! Alors que les magasines people focalisent sur Jessica Alba qui est obsédée par ses quelques rondeurs  post-grossesse… et nous saoûle sur le régime qu’elle suit après avoir accouché (1200 calories / jour, c’est sûr quand tu t’affames, tu perds du poids…).

Obsédées par leur poids, ces brindilles de pacotille s’astreignent à des régimes même pendant leurs grossesses et paradent avec leur taille ultra fine 15 jours après avoir accouché. Au moment de porter la vie et de la donner, elles s’astreignent à des régimes draconiens, se privent (et privent leur bébé) d’alimentation. D’après les médecins, à neuf mois de grossesse,certains d’entre elles n’auraient pris que 7 kilos.C’est  le nouveau phénomène : c’est la mommyrexie. Mommyrexie comme mommy et anorexie. C’est une forme d’anorexie pendant la grossesse qui peut perdurer après la naissance de bébé. Le problème est que de plus en plus de femmes suivent ce mauvais modèle. Selon les médecins, prendre 8 à 12 kilospendant sa grossesse, c’est raisonnable. Personnellement j’ai pris 17 kilos pour ma 1ere grossesse et 14 kilos pour la 2ème. Et plus d’un et demi après, j’ai presque retrouvé une silhouette acceptable, sans régime avec un peu d’activité physique… Mais, mon corps a changé…

On le sait toutes : garder les kilos de la grossesse, ça fait mal. Prendre une taille de plus, c’est déprimant ! Beaucoup d’entre nous, je le lis souvent sur vos blogs, même si elles retrouvent leurs poids,  ne retrouvent pas leur corps d’avant grossesse. C’est la vie qui passe… Mais est-ce une raison pour se rendre malade, mettre en danger la santé de son bébé en suivant des régimes draconiens? Un peu d’activité pendant la grossesse (du yoga maternité, de la gym douce), une remise en forme post-natale adaptée (bientôt sur Walea Club !)  redonne confiance en soi, à défaut de perdre tous ses kilos. Se sentir bien dans sa peau, ce n’est pas qu’une question de kilos ! Sur ce thème d’ailleurs, je vous conseille très vivement la lecture du billet de Miss Brownie qui a fait partie de mes billets préférés cette semaine !

Confidence de star

Dénoncer les stars qui font comme si elles n’avaient jamais été enceintes ou qu’elles n’avaient jamais accouché, est un peu notre pêché mignon… Ainsi, à notre agréable surprise, la star Jessica Alba se confie, dans le dernier numéro du magazine américain Allure, sur ses « problèmes » de femme enceinte.

Après sa grossesse, Jessica avoue avoir fait beaucoup de sport et d’efforts pour retrouver sa ligne, mais cela jusqu’à un certain point : « je ne pourrai jamais retrouver mon poids d’avant grossesse » dit-elle. « Mon corps est juste différent [..]. Mes habits n’ont plus la même tenue. Ce qui vous arrive est un miracle, mais après on est tout simplement différente ».

Moi aussi, je me suis sentie différente, mais j’ai également réussi à trouver un nouvel équilibre notamment grâce à la pratique de disciplines sportives adaptées aux jeunes mamans, comme le yoga maternité, le stretching postural, la kinésithérapie hypopressive… Après un accouchement il est important de renouer avec son corps et sa féminité.

En tout cas, Jessica, ta franchise nous touche et c’est beau message, non culpabilisant, que tu transmets aux mères. Merci !

Chère Marion Cotillard, donnez-nous votre secret !

Copyright : Dior

Chère Marion, je lis dans les pages du magazine Elle que vous étiez en tournage pour la nouvelle campagne Dior, quinze jours seulement après la naissance de votre petit Marcel. Sur les photos vous êtes belle, en forme et sans formes, le ventre plat, la mine parfaite ! Alors Marion, je vous demande de nous donner votre secret ? Êtes-vous très bien entourée : nounou, coach, diététicien ? Monsieur Canet vous apporte-t-il aussi tout son soutien ?

D’autres questions me taraudent (je suis bien curieuse) : votre accouchement s’est-il bien passé, avez-vous assez de temps à passer en compagnie de votre nouveau né ?

Marion, vous êtes une super maman et vous nous épatez, mais vous nous donnez aussi moult complexes !

Nous, les mamans normales, nous sommes plutôt fatiguées (et le mot reste faible) après un accouchement : entre les points de l’épisiotomie ou de la césarienne, les débuts de l’allaitement parfois difficile ou le biberon qui n’est pas toujours bu bien volontiers, les nuis blanches, les coliques du nourrisson, et j’en passe…. Nous sommes loin d’avoir votre silhouette et votre teint parfaits.

Au delà du complexe physique,vient également celui de vouloir profiter pleinement de son congé maternité… que vous, finalement, vous ne vous octroyez pas. Walea avait déjà soulevé le sujet dans l’article Pourquoi les stars ne respectent-elles pas le repos postnatal ?, dans lequel nous insistions sur l’importance de ce repos pour une femme.

Lire la suite »

Pourquoi les stars ne respectent-elles pas le repos postnatal ?

On se souvient toute de Rachida Dati qui a défrayé la chronique en reprenant ses fonctions de Garde des Seaux, 5 jours après son accouchement par césarienne, débutant ainsi une polémique sur la durée du congé maternité. Le cas Dati n’est pas isolé, en lisant la presse, et notamment les magazines People, on se rend compte qu’un grand nombre de personnalités publiques féminines remontent sur les devants de la scène peu de temps après avoir accouché.

C’est ainsi qu’Heidi Klum, la mannequin allemande et compagne du chanteur Seal, défilait 6 semaines après son accouchement pour la marque de lingerie Victoria’s Secret. Marion Cotillard qui a été choisie pour jouer dans le prochain Batman commencera le tournage du film en juin prochain, soit seulement 4 semaines après son accouchement prévu fin mai. Gisèle Bundchen, la célèbre mannequin brésilienne, a réalisé des photos de mode pour la marque Colcci 6 semaines et demi après avoir donné la naissance à un petit garçon, une occasion pour la mannequin de se confier à la presse sur son accouchement sans douleur et sans péridurale. Miranda Ker, la compagne d’Orlando Bloom, a également commenté sur son accouchement sans douleur ni péridurale, et a posé nue pour le photographe Seth Sabal huit semaines après son accouchement. Céline Dion est remontée sur scène, avec sa ligne d’avant et en pleine forme, 4 mois et demi après avoir accouché de jumeaux.

La grossesse et l’accouchement ne semblent avoir aucun effet sur ces stars. Ces images de « bien-être absolu », véhiculées par la presse, sont non seulement culpabilisantes pour la grande majorité des femmes, mais surtout elles altèrent un message important : celui de la nécessité de se reposer après son accouchement !

Lire la suite »

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription