Archive pour la catégorie ‘En forme après bébé’

5 exercices simples pour transformer votre corps en 1 mois

 

Le corps des femmes après bébé, on en parle ? Sans devenir une psychopathe de la balance, on n’a pas envie de se trainer nos ravissantes bouées sur la plage, souvenirs parfois douloureux de notre grossesse.

Ou en tout cas, on a envie de se sentir à l’aise dans son corps, belle et tonique même si les stigmates de la grossesse sont toujours visibles. Après tout quelques kilos de plus ne sont rien quand on a confiance en soi.

Et pour ça, rien de mieux qu’un peu de sport pour se sentir bien.

Du coup, je vous propose quelques exercices à faire tous les jours chez vous pour avoir un corps plus tonique.  Du sport, une alimentation équilibrée… c’est la clef du bonheur (ou presque !) et du bien-être !

Même si vous n’allez pas fondre, vous allez voir votre corps se transformer.

Comme je sais que, comme toutes les mamans, vous êtes déjà surbookée, et que vous n’avez que très peu de temps à vous consacrer, cette série d’exercices  ne prend que 10 min par jour. Ça vaut le coup d’essayer non ?

1. La planche

 planche-ventre-plat

La planche est un des meilleurs exercices pour tonifier son ventre ! Commencez par tenir 1 min. Puis augmentez progressivement le temps. Retrouvez ici comment faire.

2. Les pompes

pompes-remise-forme-postnatal-walea

 

Tout votre corps est sollicité par cet exercice. Pas seulement les bras ! Commencez par en faire une dizaine puis augmenter progressivement le nombre de répétition. Attention à ne pas forcer sur le dos ! Voici comment faire de belles pompes.

3. Les squats

squatts-walea-remise-forme-postnatal

 

C’est un excellent exercice brûle graisse. Il renforce la ceinture abdominale et muscle les quadriceps, des mollets et des cuisses robustes. Le dos doit rester bien droit quand vous descendez. Vous pouvez alternez les squats avec des fentes. Découvrez ici comment faire.

4. Le bird dog

remise-forme-postnatale-pilates

 

C’est un grand classique du Pilates. Cet exercice n’a l’air de rien. Mais il est très exigent. C’est un excellent travail en profondeur pour votre dos et vos abdos.

Dans une position de départ à 4 pates, étirez un bras et la jambe opposée. Votre corps doit rester dans un axe bien droit. Tenez la position quelques secondes puis changez de côté.

5. Le soulevé de hanche

gainage-fessiers

 

C’est aussi un exercice redoutable pour renforcer les ischio-jambiers, les fesses, les cuisses, le dos et les abdos. Très complet donc ! Pensez à bien serrer les fessiers quand vous êtes en haut mais sans pousser dans le dos.

Vous pouvez même le faire avec votre bébé. Découvrez comment ici.

 

Vous pouvez retrouver tous ces exercices sur Walea Club, le club de gym en ligne pour les femmes enceintes et les mamans. Notre coach vous guidera !

En attendant, voici le programme que vous pouvez suivre sur 4 semaines. Il s’agir d’alterner les 2 types d’entraînement.

 

1er entraînement

Planche – 1 minute;

Pompes – 1 minute;

Squats – 2 minutes;

Bird-dog – 1 minute;

Soulevé de hanches – 1 minute;

Planche – 1 minute;

Pompes – 1 minute;

Squats – 2 minutes

Faites des pauses de 10 secondes entre les deux.

 

2ème entraînement

Planche – 3 minutes;

Bird-dog – 3 minutes;

Soulevé de hanches – 3 minutes;

Pompes – 1 minute

Faites des pauses de 15 secondes entre chaque exercice.

1ère semaine

  • 1er jour – 1er entraînement
  • 2ème jour – 2ème entraînement
  • 3ème jour – 1er entraînement
  • 4ème jour – 2ème entraînement
  • 5ème jour – 1er entraînement
  • 6ème jour – 2ème entraînement
  • 7ème jour – repos

2ème semaine

  • 1er jour – 2ème entraînement
  • 2ème jour – 1er entraînement
  • 3ème jour – 2ème entraînement
  • 4ème jour – 1er entraînement
  • 5ème jour – 2ème entraînement
  • 6ème jour – 1er entraînement
  • 7ème jour – repos

 

Alternez ensuite les 2 types d’entraînement comme le conseille  www.fitnessandpower.com et ne zappez pas votre jour de repas !

Et on recommence !

Avec ce programme, vous allez vous sentir plus tonique, et pleine d’énergie .

 

La galère de tous les parents : endormir bébé !

bebe dort 6

 

Tous les parents le savent et les futurs parents l’apprendront bientôt : élever un enfant est une grande aventure… épuisante !

Endormir un bébé peut vous conduire à toutes les supercheries, les techniques les plus diverses. L’imagination n’a pas de limite quand il s’agit de voler quelques instants de tranquillité et de repos au petit cœur de nos vies.

Et quand on a trouvé ce qui marche… c’est comme attendre un eden ! Et on use et abuse de ce subterfuge, jusqu’à l’intégrer comme un automatisme.

Ma fille ne s’endormait (quelques minutes) que dans mes bras. Je l’ai bercée pendant des heures et des heures. Et je me suis surprise plus d’une fois à me balancer d’un pied sur l’autre dans la queue à la boulangerie, au supermarché… comme un automate alors que je n’avais pas ma fille dans mes bras.

Exactement comme ce papa, endormi, qui continue à bercer son enfant alors que bébé est certainement dans les bras de maman.

 

 

Et vous, ça vous est déjà arrivé ce genre de chose ?

Votre routine Yoga : 14 positions à adopter pour vous étirer comme un chat !

 

etirements-yoga-dos-courbatures

 

 

Mal de dos ? Crampes ? Courbatures ?

Ces 14 positions de yoga vont vous permettre d’étirer tout votre corps en douceur. Vous pouvez les faire autant de fois que vous le voulez, le matin, le soir, entre midi et 14h ou après une séance de sport. Comme vous voulez. Elles vous apporteront une sensation de bien-être immédiat. Et surtout, elles vous éviteront de subir un mal de dos qui s’installe durablement.

C’est une routine à adopter sans hésitation ! C’est testé et approuvé :-)

Un petit bémol toutefois… Si vous avez des pincements en bas du dos, évitez les position 10 ou ne forcez pas quand vous les faites.  Là aussi c’est mon expérience personnelle qui parle ;-)

Vous pouvez retrouver tous nos cours de yoga en ligne sur Walea Club. Et si vous êtes enceintes, suivez nos cours en ligne de yoga grossesse dans le club 9 du Walea Club.

Gym avec bébé : le pont d’Avignon

gainage fessiers

 

Pas toujours facile de faire de la gym (ou tout autre sport) quand on a un bébé ! Et pourtant dès qu’il sait marcher à quatre pattes, bébé adore bouger et jouer. Et si vous en profitiez pour faire quelques exercices avec lui ?

On vous propose de faire le pont avec lui. C’est un exercice idéal pour tonifier les fessiers et les abdos. En appui sur vos bras ou vos avant-bras, selon votre niveau, pliez les jambes, les fesses sont au sol. En poussant dans les fesses (et non dans le dos) soulevez les fesses du sol. Puis reposez-les au sol plusieurs fois d’affilée.

Serrez bien les fesses et le ventre sans cet exercice. Ne montez pas les fessiers trop haut pour ne pas vous faire mal au dos.

Votre bébé pourra passer en rampant ou à 4 pattes sous le petit pont que vous avez créé.

Bon courage !

Retrouvez les exercices de remise en forme postnatale et de gym avec bébé sur Walea Club.

5 Astuces pour avoir un ventre plat naturellement après sa grossesse

Yoga am Berg

Après la grossesse avoir un ventre plat, ça fait rêver beaucoup de monde. Surtout à l’approche des beaux jours !

Mais désolée… ça ne va pas se faire du jour au lendemain. Après une grossesse et un accouchement, il ne sert à rien de martyriser à nouveau votre corps pour retrouver la ligne et un ventre plat. Vous devez accepter de prendre le temps nécessaire pour perdre les kilos de grossesse et vous tonifier.

En plus, toutes les femmes réagiront différemment. Certaines perdront facilement leurs kilos, d’autres plus difficilement. Bienvenue au club !

Mais pour vous aider à passer cette étape délicate, voici quelques conseils pour avoir un ventre plat

1. Les fibres

Il faut miser sur les fibres insolubles. Ce sont elles qui favorisent le transit intestinal et protègent de la constipation. Les légumineuses (lentilles, haricots rouges…), les graines complètes (pain complet, pâtes à la farine de blé complet, riz complet, les fruits et les légumes, les céréales, le son de blé doivent être invités à tous les repas.

En plus, elles favorisent une sensation de satiété : pas mal pour éviter de grignoter entre les repas !

2. Mangez du gras

Oui c’est paradoxal. Mais là on parle du bon gras ! On parle des acides gras monoinsaturés  les fameux Oméga-9. On les trouve  notamment dans l’huile d’olive, l’huile de cola, l’avocat, les amandes, les noix de macadamia et la plupart des autres noix.

3. Buvez des boissons drainantes

Combinées à une alimentation équilibrée, elles peuvent être intéressantes. Il faut en boire plusieurs fois par jour pour qu’elles agissent sur votre foie, vos reins et éliminent les toxines qui s’y trouvent. Le thé vert est particulièrement recommandé. Mais afin de ne pas fatiguer vos reins, faites une pause par semaine en réduisant votre consommation de boissons drainantes.

4. Faites du sport !

Et pas que des abdos ! Faire des abdos, c’est bien pour tonifier le ventre mais ça ne fait pas fondre la graisse abdominale. Pour cela, rien de mieux que des activités cardio comme la marche rapide, la course, ou encore les cours de cardio HIIT proposés chez Walea Club.

5. Privilégiez les aliments dont l’indice glycémique est bas

La glycémie correspond au taux de sucre dans le sang. Selon l’index glycémique, les aliments sont classés en fonction de la glycémie (donc du taux de sucre dans le sang) qu’ils apportent à notre organisme. Il vaut mieux privilégier ceux qui ont un indice glycémique faible : céréales complètes, légumes et fruits…

3 conseils pour maigrir quand on allaite sans mettre en danger sa santé ou celle de bébé

regime-allaitement

Ces kilos de grossesse, on les a portées pendant 9 mois. Maintenant que bébé est né, beaucoup de jeunes mamans n’ont plus qu’une envie : s’en débarrasser.

Pourtant il va falloir être patiente.  Car pour perdre du poids sans se mettre en danger, il n’y a qu’une solution. Rien ne vaut un rééquilibrage alimentaire. Et c’est encore plus vrai quand on allaite !

Evitez absolument les régimes hypocaloriques qui vous épuisent, vous frustrent et généralement se concluent par un échec.

Eugénie Auvinet, diététicienne-nutritionniste, vous donne quelques conseils dans Femmes Actuelles

« C’est quelque chose qu’il ne faut surtout pas faire. En effet, durant la période de l’allaitement, le corps a besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner correctement et produire le lait destiné au bébé. Du coup, si on réduit l’apport calorique, on risque d’aggraver la fatigue et de développer certaines carences. C’est dangereux pour l’enfant… et pour nous. »

« Plutôt qu’un régime (inutile et dangereux) je conseille un rééquilibrage alimentaire. Faites des repas équilibrés, avec une portion de légumes, une portion de féculents et une portion de viande, d’œufs ou de poisson. On y ajoute 1 produit laitier, 1 fruit et 1 bonne graisse : avocat ou huile d’olive, par exemple. Diversifiez votre alimentation au maximum, en faisant attention aux sucres rapides (qui sont à éviter au maximum) et aux lipides (qui sont à limiter). Optez pour des cuissons sans gras : la vapeur, par exemple. »

« Ne vous inquiétez pas si votre appétit augmente alors que vous êtes en période d’allaitement : c’est parfaitement normal, le corps a besoin de davantage de calories, ajoute la spécialiste. Je conseille de fragmenter la prise alimentaire : 3 repas principaux + 1 collation ou 6 petits repas dans la journée ou 3 repas principaux + 2 collations… Écoutez votre corps et, surtout, votre faim ! »

Si vous avez un p’tit creux, préférez les fruits frais, les amandes, les noisettes, les noix et buvez beaucoup d’eau.

Et dès que vous avez effectué votre rééducation périnéale, reprenez le sport. Ne visez pas trop haut pour commencer. Pratiquez des activités douces pour vous remettre en forme et vous tonifier, comme la marche rapide, la gym poussette ou encore les cours  postnataux de gym, de cardio et de yoga en ligne proposés par Walea Club.

Gainage : ferez-vous mieux que ce bébé qui tient 34 s. en planche ?

Serez-vous plus forte que ce bébé ?

bebe-gainage-planche

Chez Walea, on considère que la planche c’est la base de la base : un des meilleurs exercices à pratiquer pour se faire les abdos, sans mettre en danger son périnée et tonifier tout le haut du corps.

Ceci étant, ce n’est pas un exercice facile !

Quand on a passé les 20 secondes tenues en planche, on souffre mais est fière. Si on dépasse les 30 secondes de planche, on est à l’article de la mort et prête à ouvrir le champagne. Et quand on atteint la symbolique minute en planche, on se dit qu’on est prêt pour les JO.

Mais voilà ce petit bonhomme-là, âgé de 6 mois, qui se prénomme Rowan tient la planche pendant 34 secondes !!!! Il ne sait ni marcher et encore moins lire mais le gainage il maîtrise. C’est un exploit pour un si petit bout d’homme qui a l’air bien déterminé à faire tout comme sa maman.

Ce n’est sans doute pas un hasard si sa maman maman est professeur de yoga. Mais quand même… Vivant à Louisville dans le Kentucky (USA), elle peut encourager et féliciter son mini champion !

Bon et vous, si vous tentiez de battre le record de ce bébé en tenant 40 secondes en planche ?

Pour info, histoire de rigoler un peu, le record du monde est détenu par un officier de police chinois qui est resté 8 heures, 1 minute et 1 seconde en position de la planche !

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/1OItgG4k2qg » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

Bien-être : Lutter contre le blues hivernal grâce à la sophrologie.

 

sophrologie-blues-hiver-walea

 

On ne peut plus le nier, après un agréable été indien, l’hiver est rude… Heureusement, Laurène Clavier, sophrologue et coach sportif, nous donne quelques conseils pour retrouver l’énergie en nous.

Manque de lumière dû au changement d’heure, grisaille, humidité, chute des températures peuvent parfois avoir raison de notre dynamisme et de notre bonne humeur. A cette période, il n’est pas rare de ressentir un manque d’enthousiasme, de motivation mais aussi de la fatigue… Ne vous inquiétez pas, tout ça est normal et ça se gère !

Avec un soupçon de bonne volonté et grâce à des exercices de respiration, de détente musculaire et de visualisation, la sophrologie peut vous aider à retrouver tonus et vitalité.

 

Relancer l’énergie corporelle à l’aide de la relaxation dynamique

  • Installez-vous confortablement en position debout : les pieds parallèles, écartés à la largeur du bassin, les genoux souples, les bras le long du corps ;
  • Fermez les yeux ;
  • Prenez conscience de l’ancrage de vos pieds au sol et respirez tranquillement ;

 

  • Inspirez profondément par le nez et soulevez les bras pour les étirer vers le ciel, comme si vous vouliez toucher le plafond ;

 

  •  Bloquez votre respiration, entrelacez vos doigts, paumes vers le haut, étirez-vous au maximum et évoquez mentalement le mot « ENERGIE » ou l’affirmation « JE SUIS PLEINE D’ENEREGIE » ;

 

  • Expirez doucement par la bouche, comme si vous souffliez au travers d’une paille, relâchez vos bras.

 

Réalisez cet  exercice chaque jour, le matin au réveil, trois fois d’affilés en respectant un temps de pause entre chaque répétitions pour savourer les messages positifs.

Vous apprécierez une réelle sensation de régénération, d’allongement de l’axe vertébral et l’évocation du mot « ENERGIE » décuple votre force intérieure.

 

Se remémorer un souvenir lumineux

  • Installez-vous confortablement en position assise, fermez les yeux et faites la liste des différents points d’appui de votre corps, de la tête aux pieds ;
  • Ecoutez pendant quelques instants votre respiration calme, fluide et profonde ;
  • Laissez venir à votre esprit un souvenir symbolisant pour vous la lumière, l’énergie… un souvenir de vacances par exemple ;
  • Visualisez une image précise :
    • Imprégnez-vous des couleurs et de la luminosité de cette image ;
    • Respirez à plein poumons les odeurs que vous rappellent cette image ;
    • Captez tous les détails de cette image qui vous donnent du pep’s, de l’énergie ;
    • Profitez quelques instants de toutes les sensations agréables qui vous arrivent.

 

Répétez la visualisation au moins trois fois par semaine, dans un endroit calme et sans sollicitations.

En quelques séances, vous vous sentirez de meilleure humeur, prête à affronter les mois à venir avec le sourire et l’énergie !

Les 7 bienfaits incroyables du sport sur la santé

femme-sport-bienfaits-sante

Faire du sport fait partie du top 3 des résolutions des Français à chaque début d’année.

Mais c’est aussi une des résolutions qu’on oublie bien vite !

Pourtant, tous les professionnels de la santé s’accordent sur un point : faire du sport, c’est bon pour la santé, y compris pendant la grossesse.

Pour vous motiver, on a listé 7 bienfaits du sport sur votre santé qui vont vous inciter à pratiquer une activité physique régulière.

1 Le sport protège votre cœur

Le cœur est un muscle qui travaille comme une pompe. Plus vous le sollicitez (en faisant du sport par exemple), plus il devient fort (même principe que les abdos fessiers !). Cerise sur le gâteau : la pression artérielle diminue, le mauvais cholestérol est expulsé via le foie et le glucose se fait ma male. Donc le risque d’avoir du diabète et de l’hypercholestérolémie diminue.

Pour renforcer son cœur, on privilégie des sports d’endurance comme la marche, le footing, le vélo, le rameur, la natation… 30 à 60 min 2 à 3 fois par semaine et quelques pics d’intensité.

2. Le sport renforce les os

Dans un premier temps, les os peuvent être fragilisés par une activité physique. Puis au repos, l’os va récupérer et se renforcer pour faire face à de nouvelles pratiques sportives. C’est un phénomène de décompensation/surcompensation. Autre phénomène positif : la densité minérale s’améliore.

Pour viser le renforcement des os, on va choisir un sport avec impact comme la course, la marche, les raquettes et de pratiquer des exercices de musculation et tonification.

Pour prévenir l’ostéoporose, le mieux est de courir un peu et de compléter sa séance par des exercices de tonification et de musculation.

3. Faire du sport limite les problèmes de dos.

La plupart des sports contribue à renforcer les abdos et les muscles du dos, ce qui est excellent pour votre dos, votre maintien et la vascularisation des disques vertébraux.

Si votre dos vous fait souffrir, il faut toujours demander l’avis de son médecin pour savoir quelle activité pratiquer. Mais en général, la natation, le yoga et le Pilates sont recommandés.

4. Le sport protège vos articulations

Effectuer des mouvements réguliers permet d’entretenir le cartilage et de limiter les efforts qui lui sont demandés. Les muscles plus forts prennent le relais.

Sauf en cas de douleurs fortes, la plupart des sports peuvent être pratiqués, y compris les étirements.

5. Le sport permet de mieux dormir

Vous faites du sport, donc vous êtes plus fatigué. Mais vous évacuez aussi stress et tensions. Donc vous dormez mieux.  Mais évitez toutefois une pratique intensive après 18h. En fin de journée, un cours de yoga vous aidera à vous détendre à favorisera un bon sommeil.

6. Le sport vous rend plus forte mentalement

Faire du sport nous apprend à mieux gérer notre stress et nos efforts. Résultat, on est plus zen lors des coups de bourre au boulot. Les endomorphines sont sollicitées lorsqu’on fait du sport. C’est une véritable source de bien-être à votre disposition ! On se sent bien dans sa peau, en confiance.  Pour cela, il suffit de pratiquer une activité physique qui vous plait.

7. Pratiquer une activité physique renforce notre sens de l’équilibre

Plus on bouge et plus on a conscience globalement de son corps dans l’espace : c’est la proprioception. Plus on bouge et plus notre cerveau prend l’habitude de modifier notre perception du centre de gravité. En cas de déséquilibre, on réagit mieux et on évite la chute. Très utile en vieillissant.

Pour favoriser cette fonction, les sports de glisse, les sports impliquant une bonne psychomotricité ou encore la marche sur un terrain accidenté sont recommandés.

Enceinte, pouvez-vous faire du sport ?

enceinte-faire-du-sport

 

Vous êtes enceinte et vous demandez si vous pouvez faire du sport ? Vous doutez ? Vous hésitez ?

Je vous comprends. La grossesse est une parenthèse particulière dans la vie d’une femme.

Pourtant, et bien, vous ne devriez pas renoncer à pratiquer une activité physique enceinte.

Selon une étude récemment publiée sur le site de l’American College of Obstetricians and Gynecologists, « l’activité physique pendant la grossesse comporte des risques minimes et peut être bénéfique pour la plupart des femmes, bien que certaines modifications des routines d’exercices sont nécessaires en raison des changements anatomiques et physiologiques, et des exigences du fœtus ».

Selon cette étude, « les femmes avec des grossesses simples devraient être encouragées à se livrer à des exercices d’aérobic et de résistance, avant, pendant et après la grossesse ».

Bien entendu, il est important de consulter son médecin pour s’assurer qu’il n’y a aucun risque pour vous ou votre bébé à pratiquer du sport pendant votre grossesse.

Vous avez l’autorisation de votre médecin ? Avec Walea Club, vous êtes sûre de trouver des cours adaptés à vos besoins de future maman. Yoga, Pilates, Gym, Relaxation… On vous accompagne pendant 9 neuf mois pour que une grossesse en pleine forme, grâce à nos cours vidéos, à faire à la maison.

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription