Essences d’ailleurs, nées d’un rêve d’entraide et de partage : rencontre avec sa créatrice

beurre de karite essence d'ailleurs

Nous avons eu la chance, il y a quelques temps, de tester les produits d’Essences d’ailleurs. Des produits sains, naturels, ultra hydratants qui aident notre peau à se sentir mieux. Un vrai coup de coeur pour la gamme et la démarche initiée par sa créatrice, une jeune entrepreneuse. Aujourd’hui, nous vous proposons qui se cache derrière Essences d’Ailleurs : Assanata Zampaligre. Bonne lecture !

Essences d’ailleurs, c’est quoi ?

Essences d’ailleurs est avant tout une belle aventure riche de rencontres, d’échanges et de partage avec des hommes et des femmes sur le continent africain, une marque de cosmétiques 100% naturels et éthiques.

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Assanata Zampaligre. Mes proches diraient une grande rêveuse sensible. Passionnée de nature et de ce qu’elle peut nous apporter en bien-être, j’ai eu la chance de découvrir et tester, comme vous, des extraits issus de plantes de l’Afrique avec plaisir. J’ai commencé à parcourir l’Afrique très jeune avec mes parents,  et j’y ai découvert au travers de ses marchés, échoppes, petit souks, des petits secrets de beauté locaux et traditionnels.

Après avoir vécu dans 11 pays d’Afrique et en avoir visité plusieurs (Tchad, Guinée, Sénégal, RDC, Éthiopie, Kenya, Mozambique etc…) je me suis installée en France pour mes études en 1999. Administration économique et social, relations internationales, droit en passant par la science politique, pour finir en 2008-2009 dans  le marketing et la vente en cours du soir (car ce projet me trottait déjà dans la tête). J’y ai d’ailleurs consacré mon mémoire de fin d’études.

Après un parcours professionnel très marqué par le monde associatif et un passage dans les ONG et l’humanitaire, en 2010, un départ de mon boulot m’a décidé à consacrer du temps à ce projet. C’est le début de mon aventure ! Je suis alors partie quatre mois au Burkina Faso. A mon retour j’ai fait une formation continue réservée aux femmes créatrice à l’IRFED (Institut de Recherche, Formation, Education et Développement) : « De l’idée au projet ».  Puis retour au Burkina Faso en 2011 pour le packaging et la recherche d’artisans. En 2012, de nouveau une petite formation en comptabilité et gestion. Entre 2013 et 2014, tous est prêt (du processus de production à l’identité visuelle de la marque), je fais donc mon dernier voyage au Burkina Faso en juillet 2014 et lance la production. Fin 2014, le premier stock de produits arrive à Roissy.

Pourquoi le Burkina Faso ?

C’était stratégiquement le pays le plus pratique pour démarrer ma recherche de fournisseurs étant originaire du pays et mes parents s’y étant installés en 2007 pour leur retraite. Je suis donc allée à la rencontre de ce que les petits producteurs locaux avaient à partager comme savoir faire et comme recettes de beauté traditionnelles. Domaine réservé des femmes, elles parcourent de nombreux kilomètres pour récolter, acheminer et produire les essences nécessaires à la fabrication de produits de beauté dont elles seules détiennent le secret et le savoir faire qui se transmet de mère en fille. Touchée par ces femmes au grand cœur, et d’autant plus par la condition de la femme en général en Afrique, j’ai eût l’envie de participer, à ma manière, à leur émancipation et surtout à la promotion de ces produits de qualité extraits artisanalement.

Et maintenant ? Vos projets ?

J’ai réuni ces deux envies dans une marque de cosmétiques naturels et éthique : Essences d’Ailleurs.

Née de ce rêve d’entraide et de partage, je m’emploie à valoriser un savoir faire traditionnel afin de partager les secrets de beauté et l’artisanat. L’Humain étant au centre de mes préoccupations, je travaille exclusivement avec des associations de femmes et d’artisans, leur permettant ainsi d’acquérir un  revenu supplémentaire.

Le développement durable et l’écologie étant des questions qui me préoccupent également je souhaite :
-  un partenariat durable et solidaire.
- un respect de l’environnement (nos étiquettes sont en papier, 100% recyclées ou en vinyle sans pvc. Tous nos sacs et emballages le sont aussi).
- un geste pour l’écologie: les collections en bois sont rechargeables. Des petits bijoux faits à la main que l’on peut facilement recycler au gré de nos envies (boites à bijoux ou autres…). L’idée était de pouvoir leurs donner une seconde vie après Essences d’ailleurs !

L’avantage de nos produits ? Ils sont authentiques. Authentiques de par leur provenance et par le mode d’extraction. Si je prends l’exemple du beurre de karité : la forte demande et la pénibilité du travaille ont conduit certains producteurs à l’extraction chimique. Elle se fait par un solvant, appelé l’hexane. Les amandes sont préalablement broyées, ensuite l’hexane est incorporé. Le beurre contenu dans les amandes se dissout dans le solvant. Une fois le solvant évaporé, on récupère le beurre de karité. Ce procédé est le plus rentable car il permet de récupérer tout le beurre contenu dans les amandes. Ce procédé est largement utilisé car il rend le beurre disponible en grande quantité et à moindre coût. Le beurre obtenu est non seulement de qualité inférieure, mais de plus, il s’agit d’un procédé chimique que je me refuse d’employer. Nous utilisons une méthode artisanale : par pression à froid. Les amandes sont tout simplement broyées puis pressées. Cette méthode mécanique ne permet pas d’extraire l’intégralité du beurre contenu dans la noix mais c’est la seule qui permette de préserver tous les principes actifs.  Le beurre ainsi obtenu est de qualité. Vous pouvez d’ailleurs trouver dans notre beurre de karité des « petites granules » appelées « kâaki » en moré (langue locale du Burkina Faso). Elles sont gages de qualité. En effet, quand le beurre est pur, il cristallise et forme ainsi des micro-cristaux.
Après l’extraction,  nous ne le raffinons pas non plus. D’une couleur jaune pâle, il conserve son odeur naturelle, celle du beurre de karité !
Le raffinage consiste en la neutralisation, la désodorisation et la décoloration du beurre. Pour ce faire, le beurre est chauffé à haute température perdant ainsi beaucoup de ses bienfaits naturels. Nous proposons des produits non standardisés, 100 % naturels, artisanaux, non raffinés, authentiques. 

Aujourd’hui, à 34 ans, votre ambition ?

Débutée au Burkina Faso, je souhaite maintenant continuer cette belle aventure humaine en allant à la rencontre d’autres femmes et partager leurs authentiques secrets de beauté (trop souvent dénaturés).

​ ​

D​’autres pays comme le Cameroun et le Mali feront, j’espère, prochainement partie de nos gammes !

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription