Sport et Grossesse : les bonnes recommandations !

Pratiquer un sport pendant sa grossesse

Beaucoup trop de femmes diminuent, voire arrêtent, toute activité physique pendant leur grossesse. Ainsi moins de 25% des femmes enceintes suit les recommandations d’activité physique qui sont de 30 min de marche quotidienne. Cela est malheureux car la sédentarité en cours de grossesse n’est pas conseillée, elle favorise en effet une prise de poids plus importante que nécessaire et majore le risque de diabète gestationnel.

Cependant, il est tout à normal de se poser la question de pratiquer, ou non, une activité physique pendant sa grossesse. Il est essentiel d’en parler avec votre médecin qui confirmera que vous ne présentez aucune contre-indication particulière et qui saura vous orienter vers des disciplines adaptées.

C’est l’évaluation médicale qui sert de base à l’autorisation d’exercices physiques possibles en cours de grossesse. Cette question se pose dès la première consultation pour une grossesse et sera  réévaluée lors des consultations suivantes pendant tout le suivi de la grossesse.

Les recommandations qui font consensus, pour inciter à la pratique d’une activité physique pendant la grossesse, sont celles du Collège Américain de gynécologie Obstétrique et de la Société Canadienne de Gynécologie Obstétrique. Elles s’énoncent en 6 points principaux :

1) Il faut inciter les femmes qui ne présentent pas de contre-indication à pratiquer une activité physique modérée et régulière : exercices de tonification musculaire et activités de plein air pour l’oxygénation.

2) La pratique d’un sport pendant la grossesse doit se faire sans aucun objectif de performance ou de compétition, l’objectif principal étant de maintenir une bonne forme physique générale.

3) Il faut privilégier les activités où il n’y a pas de perte d’équilibre possible (ski, vélo, équitation…) afin d’éviter tout traumatisme de chute.

4) Les femmes doivent être informées que l’exercice ne fait pas augmenter le risque de fausse couche.

5) Il est également recommandé de débuter les exercices du plancher pelvien qui pourraient réduire le risque possible de future incontinence urinaire.

6) Les femmes doivent aussi être informées que l’exercice physique modéré pendant l’allaitement n’affecte pas la quantité et la composition du lait.

Qu’attendez-vous pour en parler à votre médecin ?

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription