Le travail de nuit favorise le cancer du sein

Le travail de nuit nuit gravement à la santé des femmes : c’est ce qu’il faudrait inscrire dans les contrats de travail de toutes ces femmes qui travaillent de nuit ou qui alternent le travail de jour et le travail de nuit.

Ce risque avait déjà été mis en évidence chez les infirmières. Une étude avait « montré un excès de risque de cancer du sein pour celles travaillant la nuit », selon Pascal Guénel, directeur de recherche au Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm, France). Une nouvelle étude intègre une population plus large de femmes alternant travail de jour et travail de nuit.

En raison de la perturbation du rythme biologique, le travail de nuit entrainerait un risque accru de 30 % de cancer du sein. 30 %, c’est quand même énorme !  Même s’il ne faut pas dramatiser : « une augmentation de 30% du risque de cancer chez les femmes ayant travaillé la nuit peut être considérée comme « plutôt légère mais significative d’un point de vue statistique » », explique Pascal  Guénel dans un article de La Provence. Le risque relatif est de 1,3. Pour se donner un point de comparaison, le fait de fumer engendre un risque relatif de 10 d’être atteint d’un cancer du poumon.

> Le risque est encore plus important pour les femmes qui ont travaillé de nuit pendant plus de quatre ans et

> Le risque augmente pour celles qui alternent travail de jour et travail de nuit.

> Le risque est aussi accru lorsque les femmes ont commencé à travailler de nuit avant leur première grossesse.

« Toutes les études sur le travail de nuit partent de l’hypothèse d’une perturbation du rythme circadien qui entraîne une perturbation du cycle hormonal, suspectée d’entraîner un risque accru de cancer », précise Pascale Guénel. Le Centre international de recherche sur le cancer (IARC/CIRC) classe le travail de nuit comme étant « probablement cancérogène » puisqu’il perturbe le rythme circadien qui gère l’alternance veille/sommeil et régule certaines fonctions biologiques.

Hôtellerie, secteur de la santé, usines, police… Non seulement l’information devrait être transmise aux salariées concernées mais un dépistage spécifique devrait leur être proposé, pour qu’elles ne payent pas de leur vie le fait d’avoir travaillé.

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription