Grossesse en surpoids : des conséquences à vie pour les enfants

Copyright : Photo Libre

A l’origine de nombreuses pathologies, on sait que le surpoids pendant la grossesse est à éviter : diabètes, hypertension, surpoids du bébé… Mais ce qu’on sait moins, c’est que le surpoids de la femme enceinte peut avoir des conséquences durables et négatives sur la santé des enfants.

Le lien entre le surpoids maternel et certaines pathologies des enfants devenus adultes est désormais démontré : hypertension, surpoids, hyperglycémie, hyperlipidémie ont été observés chez les enfants devenus adultes dont les mères enceintes étaient en surpoids, d’après une étude menée sur 1400 personnes par les chercheurs de l’Université hébraïque et de l’Université de Washington, à Seattle aux Etats-Unis. Selon le site Santelog, cette étude démontre plusieurs points :

  • « Les résultats montrent la nette influence de la surcharge pondérale de la mère sur le surpoids de l’enfant, entraînant d’autres facteurs de risque à l’âge adulte.
  • Les enfants de mères ayant pris plus de 14 kg durant la grossesse présentent un IMC bien élevé que ceux nés de mères ayant pris 9 kg pendant leur grossesse.
  • les enfants de mère en surpoids présentent une largeur de la hanche de près de 10 cm de plus, en moyenne, que les enfants nés de mères qui n’étaient pas en surpoids.
  • Les mêmes résultats sont obtenus pour les taux de sucre et de lipides dans le sang »

Et d’en conclure une espérance de vie réduite…

«Nous savons maintenant que des événements qui se produisent tôt dans la vie du fœtus ont des conséquences durables pour la santé de l’enfant une fois adulte », confirme le Dr Hagit Hochner, auteur principal de l’étude. Le Dr Orly Manor, co-auteur, ajoute : «À une époque d’épidémie de surpoids dans le monde, il est crucial d’identifier les fenêtres d’opportunité et d’intervention pour réduire les risques de maladie chronique plus tard dans la vie ».

Ayant pris 18 et 15 kilos pendant mes deux grossesses, je tiens à présenter mes excuses à mes enfants !

Mais je relativise aussi les résultats de cette étude. Pour la majorité des femmes enceintes, prendre seulement neuf kilos est tout simplement impossible et viser les 14kilos  un défis digne des 12 travaux d’Hercule. Les propos de Laurence Haurat, psychologue et nutritionniste, dans l’émission Les Maternelles, Comment retrouver la ligne après bébé vont d’ailleurs dans ce sens. On ne grossit pas nécessairement par plaisir, juste pour embêter son gynéco et se dire « chouette, tous ces kilos à perdre après ma grossesse » ! De multiples causes peuvent expliquer qu’une femme enceinte soit en surpoids et la culpabilisation des femmes enceintes ne mène à rien.

Evidemment, il faut faire attention et ne pas tomber quotidiennement dans le pot de nutella pendant neuf mois, sous prétexte qu’on est enceinte. Mais l’hyper contrôle de soi et l’obsession permanente du poids sont une pression et une contrainte épuisantes moralement et bien peu épanouissantes. Il y a déjà tellement d’angoisses liées à l’évolution de la grossesse que si on ajoute en plus un contrôle alimentaire strict… le taux de natalité risque de chuter !

Surveiller son alimentation, manger équilibrée, conserver une activité physique pendant sa grossesse, oui bien sûr ! Se mettre au régime pendant sa grossesse, sauf cas particuliers sous surveillance médicale, non merci.

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription