Les incidences de la dépression des mères sur les bébés

Ces derniers temps, j’ai lu plusieurs témoignages sur les blogs émanant de jeunes mamans qui ne ressentaient pas la plénitude qu’est censée leur apporter la naissance de leur enfant. Le doute, la tristesse, la fatigue s’immiscent en elles et brouillent tout. Leur joie de vivre disparait, la culpabilité de ne pas être heureuse les envahit. Heureusement beaucoup d’entre elles étaient entourées et ont pu traverser cette période sombre et agitée pour rencontrer leur bébé de manière plus sereine. La plupart du temps, il s’agit de cas de baby blues, déprime légère et non pas d’une dépression. Rappelons-le : le baby blues touche plus de 10 % des mères. Les causes en sont mal connues et il ne faut pas le vivre comme une mise en échec, une incapacité à être une mère aimante mais comme une des manifestations de la maternité. Pas la plus simple à traverser, ni la plus agréable, certes. C’est une épreuve pour une jeune maman qui doit être entourée, rencontrer d’autres personnes, pratiquer une activité physique pour la traverser sans bobo.

Les cas de dépression sont plus  rares mais aussi inquiétants. Deux études récentes ont montré que la dépression des mères avait des incidences sur les bébés. Le Social Science Research Institute a montré que les mères dépressives avaient tendance à réveiller plus souvent et inutilement leur nourrisson. Une autre étude présentée le 28 avril au Congrès annuel des Pediatric Academic Societies à Boston a aussi établi que les mères dépressives nourrissent plus leur bébé. Elles ajoutent plus de farine dans les biberons ( jusqu’à 15 fois plus), pouvant favoriser l’obésité chez leur bébé.

Trop souvent considérée comme une pseudo maladie, un laisser aller passager, la dépression est vécue comme une faiblesse honteuse. Quand le mal-être, qu’il soit profond ou plus léger s’installe, quand l’envie de rien vous prend et vous tire vers le bas, quand les larmes montent trop souvent, il faut tendre la main, se faire aider, parler. Surtout après la naissance d’un enfant, ce n’est pas une honte, ça ne fera pas de vous une mauvaise mère !

une étude présentée le 28 avril au Congrès annuel des Pediatric Academic Societies à Boston.

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription