Quand les enfants ne sont pas là, les souris dansent (ou décompressent)

Copyright : Darkmatter

Au choix… Après une semaine sans les enfants, sans aucun enfant, la première semaine depuis… pfff je ne sais plus, je dirais des temps préhistoriques… je peux faire un petit bilan de ces quelques jours de presque liberté totale et de zenitude quasi totale.

M’ont-ils manqué ? Oui ! oui, oui et oui ! Mais je l’avoue, sans honte (pas beaucoup en tout cas), j’aurais bien prolongé ce supplice encore quelques jours, histoire d’abattre une autre montagne de travail et de décompresser totalement.

Ce que j’ai aimé

> le silence
> ne plus faire du tout à manger : les sandwichs midi et soir, c’est bien. Donc ne plus faire de courses.
> pouvoir bosser en non stop : commencer un tournage de cours de gym prénatale et post-natale à 7h30, le finir à 18h00, rentrer, et s’y remettre, ne pas avoir de petites mains qui s’égarent sur le clavier, ne pas être obligé de s’interrompre sans arrêt pour le repas, le bain, le livre du soir, les disputes, ne pas se diviser le cerveau en 2 ou 4 pour répondre aux questions incessantes du grand
> ne plus faire le ménage, ni de lessives.
> se lever même très tôt et ne penser qu’à soi, à ce qu’on va faire. Pas de déjeuner à préparer, pas d’enfants à habiller, pas de mode de garde à organiser… c’est si facile !
> pouvoir sortir facilement sans avoir à organiser quoique ce soit, juste avoir envie et le faire, comme quand on est jeune, regarder les programmes des ciné et se dire : oui je peux le faire ce soir. C’est jouissif ! Même si on n’en profite pas plus que ça. C’est comme quand on habite à Paris, il y a des milliards d’expos, de films, de pièces, de concerts ou de musée à voir. On s’est que c’est là et rien que ça, c’est le top !
> dormir jusqu’à 11h00 le samedi matin et faire ce que je veux, quand je veux, comme je veux. Mmmm et ça c’est trop court ! Faire des trucs futiles comme s’épiler les sourcils, se faire un masque, les ongles…

Ce que je n’ai pas aimé

> le silence, on n’est plus habitué,
> leurs chambres vides, leurs petits lits avec personne à embrasser avant d’aller se coucher
> le manque de leur peau, de leur odeur
> ne plus entendre leurs rires (leurs cris)
> savoir qu’ils vivent plein de trucs géniaux sans moi et qu’en plus ils ne me les raconteront pas
> le côté, je m’ennuie presque ce soir tellement que j’ai du temps
> la petite qui ne veut plus que je la touche quand je reviens la chercher
> les centaines de km avalés pour les déposer et les rechercher : mais pourquoi tout le monde n’habite pas dans le sud ?

En attendant, c’est reparti comme en 40… jusqu’à l’année prochaine ! Mais cette pause m’a permis de décompresser, de me consacrer pleinement à autre chose, à défaut de me reposer !

Et vous quand les enfants ne sont pas là, que faites-vous ?

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription