La poupée à qui on dit non non non non

 

C’est le nouveau jouet dont on parle. Vous pensez à une DS ultrasophistiquée, en 3 ou 4 dimensions ? Pas du tout. Il s’agit d’une simple poupée. En plastique. Elle ne parle pas, elle ne chante pas, elle ne pleure pas, elle ne marche pas. Elle fait juste un rot. Après avoir été allaitée…

Car cette poupée ne prend pas le biberon mais le sein. Celui de votre petite fille en l’occurrence qui en lieu et place d’une poitrine nourricière n’a que son petit téton à offrir à ce poupon affamée. Du coup le fabricant espagnol, Berjuan Toys, a imaginé un débardeur que l’enfant enfile sur lequel deux fleurs symbolisent les seins. Le Breast milk baby fera semblant de téter sous le regard attendri de votre petite fille.

Le discours du fabricant est clairement pro très (trop ?) pro-allaitement. Il soutient que cette poupée permet d’« exprimer leur amour et leur affection de la manière la plus naturelle possible, juste comme leur maman. Cette poupée représente une révolution parce qu’elle apprend aux fillettes les compétences nourricières dont elles auront besoin pour un jour élever leurs propres bébés ». Selon lui les petites filles « ont besoin d’apprendre à allaiter ». « L’allaitement n’est pas seulement une pratique merveilleuse pour la santé du bébé. Les femmes qui allaitent retrouvent plus facilement leur silhouette d’avant grossesse et ont moins de risque de développer un cancer du sein ou de l’ostéoporose. The breast milk baby aide donc les mères et les enfants à profiter de la vie, en économisant du temps et de l’argent en visite chez le médecin. »

Pour un peu, on lirait entre les lignes que seules les mères qui allaitent donnent de l’amour à leurs enfants…  Pourquoi vouloir conditionner si tôt les enfants ?  Tous les enfants, en tout cas les petites filles, jouent à faire comme leurs mamans. Un jour ou l’autre, elles font semblant de donner à manger à leur bébé. Et naturellement, si c’est un modèle qu’elles ont dans leur entourage, elles y viendront. Pourquoi brider leur imagination en leur imposant un modèle ?

Projeter les fillettes dans un monde d’adulte me parait perturbant : elles bien le temps de s’imaginer avec des seins non ? Eduquer à l’allaitement est-ce vraiment une compétence qu’une fillette de 8 ans doit avoir ? Si on pousse ce raisonnement plus loin, il faudrait comment à initier leur éducation sexuelle alors. Après la poupée qui accouche, la little momy,  la poupée qui allaite, bientôt la poupée qui embrasse pour la 1ere fois ou qui son 1er rapport sexuel ?

2 réponses à to “La poupée à qui on dit non non non non”

  • Je suis tout à fait d’accord avec toi sur la fin oui ils vont inventer quoi après…
    la poupée kamasutra lol
    Tiens ton article me fait te raconter une anecdote : dimanche une petite cousine de 3 ans se met des ballons pour faire croire qu’elle a des gougouttes voilà comment elle nous a sortie ça !!!
    Bisous

    • Lol ! La petite histoire est mignonne. Mais les enfants doivent rester de enfants avec leur corps d’enfants. C’est comme ces strings qu’on propose à des gamines de CM1 ou CM2, je trouve ça déplacé.

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription