Veux-tu être mon co-parent ?

Copyright : Photo Libre

En général, la coparentalité est un concept juridique qui permet aux parents de partager  leurs droits sur leurs enfants, notamment en cas de divorce ou de séparation. C’est un partage de l’autorité parentale. Mais il existe une définition plus large de la coparentalité. Pour certains, la coparentalité c’est aussi une façon d’avoir un enfant sans être forcément en couple, le désir d’avoir un enfant étant suffisant pour engager les deux parents l’un envers l’autre et surtout envers l’enfant. Et c’est sur cette ambiguïté que surfe le site Co-parents.fr.

Co-parents propose une mise en relation entre des couples ou des personnes qui recherchent d’autres personnes pour faire un enfant. Homo, hétéro, seul ou en couple, divorcé, séparé… le site Co-parents s’adresse à tout ceux qui ont en eux le désir d’enfants sans pouvoir le réaliser. C’est un site de rencontres un peu particulier puisqu’il s’agit non  pas de rencontrer une âme sœur ou l’évasion d’une nuit mais bien de devenir co-parent, un « acte de partage ». Pour les fondateurs, « devenir parents, par quelque moyen que ce soit, est un acte d’amour et de partage que beaucoup d’entre vous tentent d’accomplir. Il s’agit d’un acte de partage entre deux parents (homosexuels ou hétérosexuels), entre un donneur de sperme et un couple receveur ou une personne souhaitant faire un bébé seule ».

Le site propose plusieurs pistes pour devenir parents : « dons de spermes et d’ovocytes », « mères porteuses » ou « solutions alternatives » selon le communiqué de presse. Sauf que certaines pratiques sont interdites en France. On peut en débattre et contester le bien-fondé de ces interdictions – ce qui est régulièrement le cas – mais en France les mères porteuses ou la gestation par autrui n’ont pas d’existence légale et par conséquent les enfants qu’elles mettent au monde non plus, comme le souligne Co-parents… Les dons de spermes et d’ovocytes sont, me semble-t-il, très encadrés par la loi. Le site fivfrance.com en rappelle les grands principes.. Comme le site Co-parents qui énumère les conditions du don de sperme  qui doit être centralisé dans un CECOS. Du coup pour avoir le bonheur d’être parent, quelles solutions légales propose Coparents ? Des « solutions alternatives » ? Trouver un parent grâce à des  « profils mis à jour régulièrement », signer une « charte de co-parentalité » pour élever cet enfant  ? Déjà qu’élever un enfant avec un parent qu’on a choisi et connu n’est pas chose facile… L’éducation d’un enfant avec une personne inconnue mais engagée par sa volonté d’avoir un enfant me parait… problématique.

La procréation médicale assistée pose beaucoup de questions. Walea vous proposait tout récemment une liste de sites guidant les parents sur ce chemin ardu.

9 réponses à to “Veux-tu être mon co-parent ?”

  • LMO:

    C’est un sujet très intéressant!
    Merci de l’aborder!
    JE lis régulièrement le blog d’une femme qui a pris ce chemin de la co-parentalité. Elle cherche un co-parent. Quand on la lit, on ne peut pas la juger, on sent que son désir d’enfant est si sincère et elle ne veut pas le faire « seule ». C’est louable.

    C’est difficile d’avoir un avis tranché.
    Comme pour les mères porteuses ou la rémunération du don d’ovocyte, par exemple…
    La loi Française est stricte, est-ce pour autant la meilleure?
    Les pays plus prmissifs dépassent ils les bornes?

    Difficile à dire… :)

    • Décidemment on est bien sérieuse en ce moment ! Le désir d’enfant est souvent tellement fort ! C’est un long chemin difficile… Je ne connaissais pas cette démarche. je l’ai découvert sur ce site.

  • Je trouve ça très bien, parce que ça part d’un désir, et d’une envie d’amour! bien sur, dommage que les lois soient si peu disposées a y changer ici!

  • Les lois bioéthiques sont en pleine discussion mais il y a peu de chance que ça bouge !

  • Depuis la premiere fecondation in vitro FIV 1984 et le premier don dovocyte 1988 la fonction maternelle pour la premiere fois dans lhistoire de lhumanite peut ainsi se repartir entre trois femmes distinctes la mere dintention qui elevera lenfant la mere genetique qui donnera lovocyte si besoin est et la mere gestatrice terme aujourdhui prefere a celui de mere porteuse. Et meme si ces perspectives devenaient techniquement possibles elles me semblent au plan psychologique infiniment plus lourdes que la GPA. Cette gestation par autrui ne risque-t-elle pas de compliquer les relations entre lenfant ainsi concu et sa mere legale celle qui lelevera ?En anglais il y a deux termes pour designer la maternite maternity et motherhood.

  • [...] vous parlait de co-parentalité récemment. Et dans un commentaire, Monex nous rappelait avec beaucoup de pertinence que pour la [...]

  • GREGOIRE:

    je déconseille le site co-parents.fr car c’est un site qui ce dit gratuit mais dès que vous recevez une réponse il faut payer pour voir les réponses et le responsable Franck vous envois balader quand vous lui faite la remarque que dans ce qui est gratuit ne figure pas que les réponses sont payantes de plus ce site ne semble pas fiable et l’attente pour que votre compte soit accessible est trop longue
    a déconseiller à vos connaissances pitoyable leur relation client

  • GREGOIRE:

    je n’ai eu pour seule réponse que si je n’ai pas les moyens de payer je n’ai cas pas faire d’enfant c’est pitoyable comme réponse d’autant que leur site est mensongé

  • SABRINA:

    oui en effet je suis d’accord avec gregoire du fait qu’il ne faut pas aller sur le site coparents
    je trouve cela exagérée qu’il faut payer pour lire un message qu’on a recu
    par contre je conseille le site feelling parental

Laisser un commentaire

Découvrez le Walea Club


Cours de gym en ligne pour
Femmes Enceintes et Mamans.
Yoga, Gym douce, Pilates, Bien-être.
Remise en Forme Postnatale, Abdos,
Cardio, Gym avec Bébé...

Inscrivez-vous
pour être en forme et retrouver votre équilibre
SANS Contrainte

AVANT et APRES votre grossesse.

VIVEZ LE SPORT AUTREMENT.

Announcement
VIP Walea
Nouveau ! Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les e-books Walea : un concentré de bien-être pour les femmes !

E-mail:

Inscription
Désinscription